Accueil Energie Une longue expérience du terrain

Rachid Nadil, installé à la tête de l’Autorité de régulation des hydrocarbures

Une longue expérience du terrain


Eldjazair129-022

20 Mai 2020 | 10:54
shadow

- Une longue expérience du terrain

Auteur : Rafik BITOUT


L’Autorité de régulation des hydrocarbures joue un rôle central dans le contrôle et la régulation des activités afférentes au secteur des hydrocarbures ainsi que dans les questions ayant trait à la sécurité industrielle et environnementale. Les missions de l’Autorité se sont renforcées dans le cadre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, notamment en ce qui concerne la préservation de la concurrence loyale entre les opérateurs économiques dans le secteur des hydrocarbures.

Mohamed Arkab, ministre de l’Energie, a procédé à l’installation de Rachid Nadil dans ses nouvelles fonctions en qualité de nouveau président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH) en remplacement de Allaoua Saidani. Marié et père de cinq enfants, Rachid Nadil est loin d’être un novice en la matière. Comme l’a souligné Mohamed Arkab, ministre de l’Energie, lors de l’installation du Président de l’ARH. «Rachid Nadil, qui possède des diplômes de troisième cycle en droit des finances et de l’économie, a fait preuve au cours de sa carrière, de beaucoup de dévouement et de sérieux dans ses fonctions et a prouvé ses capacités et sa maîtrise dans le travail», a indiqué Mohamed Arkab. « J’ai passé 30 ans à Naftal, au cours desquels j’ai acquis beaucoup d’expérience, et je vais l’utiliser pour servir ce secteur», a-t-il déclaré après son investiture à la tête de l’Autorité de contrôle des hydrocarbures, tout en assurant qu’il travaillerait dur pour être digne de la confiance placée en lui. Aussi, a-t-il appelé tous les travailleurs à se tenir à ses côtés et à travailler au développement du secteur des hydrocarbures et à sa promotion dans l’intérêt de la nation. Ancien cadre dirigeant de Naftal, Rachid Nadil avait occupé le poste de directeur exécutif finances au sein de Naftal avant d’être nommé en octobre 2017, P-DG de Naftal. Poste qu’il occupera jusqu’à juin 2019 avant d’être relevé de ses fonctions. Lors de son installation, Rachid Nadil a exprimé son «plein engagement à consentir tous les efforts nécessaires pour veiller à l’application des nouvelles missions », et à « mettre à profit toute l’expérience acquise en matière de stockage et de distribution des produits pétroliers, en faveur de l’ARH sans distinction entre les opérateurs économiques activant sur le marché ». Rachid Nadil a mis à profit cette cérémonie pour appeler le personnel de l’autorité à « poursuivre le travail de l’instance et à œuvrer à son enrichissement, voire à son développement, notamment dans le volet inhérent aux réglementations technique et tarifaire, en facilitant l’exploitation des infrastructures de transport et de stockage dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales ». Concernant ses priorités, Rachid Nadil a souligné que l’ARH a un rôle important à jouer en matière de réalisation de la transition énergétique, insistant sur l’importance de faciliter les investissements relatifs à la conversion des véhicules au gaz de pétrole liquéfié carburant (GPLc). Comme il aura à charge de rendre à l’ARH sa pleine mission de contrôle et de régulation, notamment dans le suivi des agrégats du marché pétrolier dans toutes ses composantes (investissement, production nationale et importation, consommation nationale et exportation) ainsi que des questions ayant trait à la sécurité industrielle et environnementale. Aujourd’hui c’est donc pour que l’Autorité de régulation des hydrocarbures retrouve ses véritables marques et jouer son véritable rôle dans l’économie nationale que la nomination de Rachid Nadil à sa tête intervient. L’Autorité de régulation des hydrocarbures est chargée d’étudier les demandes de licences pour la pratique des activités de stockage des produits pétroliers et leur distribution. Elle contribue également avec les services ministériels à la définition de la politique du secteur dans le domaine des hydrocarbures et à l’élaboration des textes réglementaires régissant les activités hydrocarbures. Ses fonctions ont été renforcées dans le cadre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, notamment pour assurer une concurrence loyale entre les opérateurs économiques du secteur des hydrocarbures. Dans le cadre de ses missions réglementaires et de consultation, cet organisme devrait jouer un rôle important dans l’encouragement du développement des industries manufacturières notamment pétrochimiques à travers les consultations et mesures incitatives assurées en direction des sociétés. Ces objectifs s’inscrivent dans le cadre de la valorisation des ressources des hydrocarbures et la réalisation d’une plus grande valeur ajoutée au moyen du développement de l’industrie manufacturière et non seulement l’exportation des produits bruts. L’ARH est chargée d’étudier les demandes d’autorisations ou de permis pour les activités de stockage et de distribution des produits pétroliers, tout comme elle contribue avec les services du ministère de l’Energie à tracer la politique du secteur dans le domaine des hydrocarbures et à élaborer les textes réglementaires régissant cette activité. Les missions de l’Autorité se sont renforcées dans le cadre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, notamment en ce qui concerne la préservation de la concurrence loyale entre les opérateurs économiques dans le secteur des hydrocarbures.
R. B.



Articles de la même rubrique