Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 120 - Avril 2019

Go

Formation professionnelle

L’excellence dans les TIC

INFSP – Bou Ismail (Tipasa)

Par Farid HOUALI



La formation professionnelle a toujours constitué, en Algérie, une priorité pour les services publics qui ont consenti des efforts considérables pour offrir aux jeunes Algériens une formation diplômante ou qualifiante leur permettant, d’un côté, de trouver un emploi stable et, de l’autre, de doter les entreprises et les institutions d’une main-d’œuvre qualifiée. Après les métiers manuels qui ne nécessitaient pas un niveau d’instruction élevé, la formation professionnelle s’est tournée vers tous les secteurs pour offrir une formation supérieure de qualité et selon les besoins du secteur socio-économique. L’INFSP de Bou Ismail, spécialisé en informatique et en téléphonie, est un exemple probant de cette approche voulue par le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnel et la preuve tangible que le partenariat avec le secteur socioéconomique est payant sur tous les plans.

Premier centre d’excellence pour les TIC 
Premier du genre à l’échelle nationale, le centre d’excellence de Bou Ismail (Tipasa), créé le 18 janvier 2016 par le décret exécutif n° 16.15, est spécialisé dans l’enseignement des TIC, un acquis de taille pour la jeunesse algérienne qui a trouvé en ce Centre un lieu d’apprentissage des spécialités liées aux TIC et à la téléphonie. Construit sur une superficie totale de 18000 mètres carrés, le centre d’excellence de Bou Ismail est composé de :
Bloc d’enseignement : il comprend 10 classes, 10 ateliers dont un laboratoire de langues et une salle de conférence de 200 places.

Bloc d’internat : il comprend deux bâtiments pour un total de 220 lits (un bâtiment filles et un bâtiment garçons), avec des chambres spacieuses pour un séjour dans les meilleures conditions possibles.

Blocs divers : cuisine, réfectoire, bibliothèque, médiathèque.
Bloc administratif : la direction du centre et les divers services administratifs.
Le centre dispose aussi d’un bureau d’information et d’une salle d’exposition.

Formations dispensées
Les formations dispensées par le centre d’excellence de Bou Ismail ont toutes trait aux TIC et à la téléphonie. Ainsi, les offres de formation consistent en :
Opérateur de câblage :  peuvent y accéder les stagiaires ayant un niveau scolaire réduit pour une formation de 6 mois au terme de laquelle il leur est délivré un Certificat de qualification professionnelle.
Installateur de réseaux de télécommunication : le niveau de 2e AS est exigé pour une formation d’une durée de 24 mois sanctionnée par un brevet de technicien. Cette formation est faite par apprentissage.
Installation et maintenance d’un réseau local : là aussi, le niveau de 2e AS est exigée, la durée de la formation, présentielle, est de 6 mois au terme de laquelle un Certificat de qualification professionnelle est délivré aux stagiaires ayant réussi leurs examens.

Développeur d’application multiplateforme :  pour pour cette formation, il est exigé un niveau de 3e AS, sanctionnée par un brevet de technicien supérieur au bout d’une période de 30 mois en présentiel.
Administrateur de Data Center : les candidats ayant le niveau de 3e AS peuvent accéder à cette formation qui dure 30 mois en résidentiel et est sanctionnée par un brevet de technicien supérieur.
Administrateur Cloud, computing et virtualisation:  c’est toujours le niveau de 3e AS qui est exigé pour une formation en présentiel d’une durée de 30 mois au terme de laquelle il est délivré un brevet de technicien supérieur aux stagiaires ayant satisfait aux divers examens.

Un partenariat bénéfique
« Grâce à un partenariat bénéfique pour les deux parties, notre centre dispose d’un matériel performant fourni par Algérie Télécom, ce qui nous permet d’offrir une formation complète aux stagiaires qui seront capables d’aller directement sur le terrain une fois la période terminée. En plus d’Algérie Télécom, Huawei, Alfatron et DLINK ont aussi mis divers matériels informatiques à la disposition du centre, toujours dans le cadre du partenariat pour la formation d’une main-d’œuvre qualifiée dans les TIC », révèle  Sahnoune Bendadache,  directeur du centre d’excellence de Bou Ismail.
Ce matériel consiste en :
Algérie Télécom :
près de 1000 ml de câble qui ont servi à relier en réseau local LAN, tous les locaux et bureaux de l’établissement, le tout relié au local central qui contient un mini data center.
mise en place d’une ligne spécialisée en fibre optique du centre d’excellence jusqu’à l’ACTEL de Bou Ismail sur un linéaire de près de 4 km pour la liaison Internet avec un débit de 50 Mbit/s.
20 PC Fujitsu
10 PC iMac Pro
point d’accès indoor et outdoor

Huawei :                
équipement pour Académie ZTE dernière génération (MSAN)

pylône de 77 mètres pour apprentissage travaux en hauteur
équipement pour Académie Cisco, en plus des parties de sécurité.

ALFATRON :           
50 PC avec 5 serveurs et 5 imprimantes et scanners tous ondulés.

DLINK :                    
 Modem Routeur et répéteur.

Académie ZTE et Académie Cisco
Le centre d’excellence de Bou Ismail spécialisé en TIC a, en son sein, deux académies : ZTE et Cisco. Ce qui permet aussi bien aux étudiants qu’aux enseignants d’obtenir des certifications dans les métiers liés aux TIC. Les deux académies disposent de locaux distincts où les candidats aux certifications sont invités à des examens pointus grâce auxquels ils obtiennent des certifications valables à travers tous les pays et où ils peuvent exercer. Le candidat à la certification dépose sa demande et des experts l’encadrent et lui font passer des examens pour déterminer son niveau réel dans un domaine donné. Pour Cisco, il y a le data center, le routing and switching, la collaboration, la sécurité, le cyber ops, le Wireless, le design, le cloud et l’Industrial. Pour l’académie ZTA, il s’agit des formations et certifications en WLL, CDMA, GSM, ADSL et les systèmes de transmission SDH. Enfin, l’ENEFEP (Etablissement national des équipements techniques et pédagogiques de la formation et de l’enseignement professionnels), organisme dépendant du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels, dispose d’un laboratoire de langues.
 
La commission de partenariat se tient au sein du centre de Bou Ismail
La place occupée par le partenariat dans la formation professionnelle, particulièrement au sein du centre d’excellence en TIC de Bou Ismail, a fait que la commission de partenariat de la wilaya de Tipasa a décidé de tenir ses réunions au niveau du centre de Bou Ismail. La rencontre, qui réunit tous les partenaires de la formation professionnelle, publics et privés, s’est tenue le 17 décembre 2018 afin de préparer la rentrée de la formation professionnelle de février 2019. La direction de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya de Tipasa a fait une présentation complète du secteur qui fait ressortir l’existence d’un institut national spécialisé en formation professionnelle à Hadjout, d’un institut national de formation dans les métiers des TIC à Bou Ismail, d’un institut d’enseignement professionnel à Hadjout et de 15 centres de formation professionnelle et d’apprentissage répartis à travers le territoire de la wilaya. Toujours selon la DFEP, ils étaient 15110 stagiaires, pour la rentrée de septembre 2018 à suivre des formations au niveau des différents instituts et centres et ce dans les différents modes de formation, dont 10485 couronnées par des diplômes. Pour préparer la rentrée de février 2019, il a été prévu, au cours de la réunion de la commission de partenariat, de mener une campagne de sensibilisation très large qui devrait toucher toutes les couches sociales, particulièrement les élèves exclus du système scolaire ainsi que leurs parents afin de les informer des formations assurées. La presse dans son ensemble, les bureaux de poste, les maisons de jeunes, les mosquées, les scouts et le secteur de l’éducation seront mis à contribution pour sensibiliser et véhiculer l’information. Des portes ouvertes seront aussi organisées au niveau de nombre de centres de formations dans toutes les régions de la wilaya en plus de caravanes d’information qui sillonneront les endroits les plus reculés. Pour la rentrée de février 2019, la formation propose 6525 places pédagogiques à tous ceux qui voudraient suivre une formation dans un des modes en vigueur. Enfin, de nouvelles spécialités sont ouvertes et concernent particulièrement les métiers en liaison avec la mer, la réparation de téléphone et la récupération des déchets. Pour le partenariat, la DFEP enregistre avec satisfaction plusieurs opérations réalisées en 2018 avec plusieurs secteurs comme la DGSN, Algérie Télécom, l’ONEFD, la Seaal, la justice, etc.

Sahnoun Bendadache, directeur du Centre d’excellence TIC – Bou Ismail
Après avoir obtenu son bac série sciences en 1989 à Ghriss (Mascara), M. Bendadache rejoint l’université où il obtient un DEUA Informatiques (option : systèmes d’information) puis un diplôme d’ingénieur d’Etat en informatique. Il opte ensuite pour un DEUA en droit des affaires qu’il obtient à Mascara avant de rejoindre l’université de Bourgogne (Dijon- France) pour un Master 2 conseiller, consultant et responsable de formation puis retourne à Mascara où il décroche un master 2 en ingénierie des systèmes informatiques. Il se perfectionne par la suite dans le domaine de la formation en TIC. Après avoir suivi des stages de formation à l’ENIE et dans le laboratoire des systèmes intelligents au sein de l’université Djillali-Liabès de Mostaganem, il entame sa carrière professionnelle par la fonction de développeur de programmes informatiques puis de chargé des travaux pratiques (TP) d’informatique à l’université Stambouli de Mascara. Après avoir occupé des postes dans le domaine de l’informatique auprès des directions de la DPAT de Mascara, des postes et télécommunications de Mascara et à la direction de l’urbanisme et de la construction de la même wilaya, il suit un stage en pédagogie à l’Institut de formation professionnelle de Sidi Bel-Abbes. De là, il intègre le secteur de la formation professionnelle en qualité de professeur spécialisé d’enseignement professionnel à l’ISFP de Mascara puis chef de service des études, recherches et documentation au sein du même institut. Il gravit ensuite les échelons grâce à sa persévérance, à son sérieux et à son sens des relations humaines et occupe le poste de directeur par intérim de l’ISFP de Mascara puis sous-directeur des études et des stages avant de se voir confier la direction du Centre d’excellence d’enseignement des TIC de Bou Ismail qu’il a ouvert en compagnie de ses collaborateurs avec qui il entretient des relations privilégiées, ce qui lui a permis de travailler dans une ambiance sereine, sérieuse et de haute qualité. M. Bendadache est marié et père de trois enfants qu’il élève dans le respect des autres et de soi-même.
 
T. M.



Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

Air Algérie Cargo
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF