Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 120 - Avril 2019

Go

Formation professionnelle

Enseignement de la plasturgie

Institut de l’enseignement professionnel de Béni Mered – Blida

Par Tahar MANSOUR



L’IEP de Béni Mered dans la wilaya de Blida est situé non loin de grandes zones industrielles, facilitant ainsi le déplacement pour les stagiaires qui effectuent des visites dans les entreprises pour l’apprentissage et la connaissance des machines utilisées. Il a été conçu pour accueillir 500 stagiaires dans différentes spécialités (techniques de l’électricité, maintenance de l’équipement industriel et installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques) avant de voir une nouvelle spécialité introduite pour la rentrée de septembre 2018 : la plasturgie. L’institut compte 8 ateliers, 16 salles de cours, 1 salle polyvalente, 1 amphithéâtre et une bibliothèque. 

Les métiers de la plasturgie
La plasturgie repose sur deux grands principes de mise en œuvre: les thermoplastiques qui sont faites à partir de poudre, de granulés ou de produits semi-finis qui, une fois portés à une température donnée, passent de l’état solide à l’état plastique, permettant ainsi de leur donner la forme voulue à l’aide de moules ou de filières puis refroidis. Le processus est réversible puisqu’on peut changer la forme par la suite. Les thermodurcissables qui atteignent l’état de polymérisation partielle jusqu’à ce que le produit atteigne les propriétés requises dont la forme est irréversible.
Il existe plus d’une vingtaine de procédés de fabrication mais les plus utilisés sont :
L’injection
L’extrusion
L’extrusion gonflage
Le thermoformage
La chaudronnerie.
Les spécialités de la plasturgie enseignées à l’IEP de Béni Méred sont :
Conducteur de machine
Préparateurs de matières premières
Monteur-régleur
Animateur d’îlot
Chef d’équipe
Modeleur mouliste
Stratifieur mouliste
Finisseur décorateur.
Il existe aussi des spécialités concernant le contrôle de la qualité des produits usinés :
Responsable de maintenance
Technicien de maintenance

Une formation de technicien supérieur
Selon Maâmar Benabès, directeur de l’IEP de Béni Mered, l’institut qu’il dirige forme des techniciens supérieurs dans les différents métiers de la plasturgie durant une période de 30 mois. Durant leur formation, les stagiaires reçoivent des cours théoriques au niveau de l’institut ainsi que quelques travaux pratiques alors que les visites au niveau des entreprises sont réservées aux TP et à la connaissance réelle des machines utilisées et des techniques. Les stages pratiques se font au niveau de cinq entreprises sélectionnés par la direction de l’institut pour le matériel existant et les techniques utilisées. Cette spécialité est donc enseignée au sein de l’IEP de Béni Mered qui va la développer dans l’excellence. Pour cette première promotion, le centre est en train de former 34 stagiaires en qualité de techniciens supérieurs en plasturgie recrutés avec le niveau de 3ème AS (terminale).
C’est la première fois que la plasturgie est enseignée en Algérie au niveau des instituts de formation et d’enseignement professionnels et des stagiaires de différentes régions du pays ont rejoint l’IEP pour suivre cette formation nouvelle aux débouchés très vastes. Pour l’encadrement, l’IEP a signé une convention avec l’université de Boumerdès pour une formation poussée dans le domaine de la plasturgie et dix enseignants ont été sélectionnés pour la suivre. L’université de Boumerdès assurera l’enseignement théorique de ces enseignants qui auront une période pratique au niveau des entreprises de plasturgie.

Matériel d’apprentissage
Les stagiaires en plasturgie reçoivent au sein de l’IEP de Béni Mered une formation théorique qui débute par un tronc commun (sciences, physique, chimie, etc.) durant le premier semestre et, au deuxième semestre, ils entrent de plain-pied dans le domaine de la plasturgie en théorie au début. Afin de se familiariser avec les machines et instruments utilisés pour la fabrication des produits en plastique, les stagiaires disposent au sein même de l’IEP de deux machines qui ont été fournies par des entreprises dépendant du CEIMI dans le cadre du partenariat. Grâce à ces machines, les stagiaires apprennent à utiliser les commandes et les manettes, à programmer une action ou à mettre en place les moules. Elles leur permettent aussi de connaitre les pannes qui peuvent affecter ce genre de machines et à les réparer. Outre les visites au sein des entreprises, ces machines sont nécessaires pour un apprentissage efficient et complet des stagiaires qui peuvent exercer leur nouveau métier dès la fin du cursus.

 Maâmar Benabès, directeur de l’IEP de Béni Mered
 Maamar Benabès est un ingénieur en mécanique qui a obtenu son diplôme en URSS en 1984. Dès 1991, il intègre le secteur de la formation professionnelle en qualité de directeur des études au niveau d’un institut de formation à Blida. Il est ensuite promu directeur du centre de formation de Bouinan, poste qu’il a occupé durant une période de dix années avant de prendre les commandes de l’IEP de Béni Méred le 1er avril 2018. Maâmar Benabès est âgé de 61 ans, marié et père de trois enfants. Grâce à ses connaissances en mécanique, en gestion et en pédagogie, M. Benabès a su gérer les divers établissements de formations professionnelles qu’il a dirigés de main de maitre, alliant une convivialité exemplaire avec les enseignants et même avec les stagiaires, qui viennent souvent lui demander conseil, et un sérieux dans la mise en œuvre du plan d’action qui ne souffre aucun laisser-aller. 
 
T. M.



Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

Air Algérie Cargo
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF