Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Travaux publics

La légende vivante des routes algériennes

Société nationale des travaux routiers (Sonatro)

Par Tahar MANSOUR



Sonatro, une grande société parmi les grandes, spécialisée dans les grands travaux routiers, qui a donné naissance à des dizaines d’autres entreprises de réalisation de routes et d’ouvrages d’art, demeure toujours sur le terrain, une légende dont l’aura ne s’éteindra jamais. D’ailleurs son développement a été si remarquable qu’elle a donné naissance, après sa restructuration en mars 1983, à cinq entreprises toutes aussi performantes les unes que les autres : la Sonatro, Société nationale des grands travaux routiers qui a gardé le sigle de l’entreprise-mère, l’Engoa pour les ouvrages d’art, l’EPTR Centre, l’EPTR Est (Altro) et l’EPTR Sud, versées dans les travaux routiers. Suite aux dernières décisions de réorganisation du secteur des travaux publics prises en 2016, elle fait partie du portefeuille détenu par le Groupe Gitrama, avec un capital social de 4.626.000.000, 00 DA.

Des atouts importants
Ainée de toutes les entreprises de travaux publics, la Sonatro s’impose comme pionnière dans ce domaine et est spécialisée dans la réalisation de tous travaux routiers, autoroutiers et aéroportuaires. Toujours à l’avant-garde du secteur, elle intervient à travers l’ensemble du territoire national, y compris dans les zones désertiques, plutôt difficiles et rarement acceptées pour y effectuer des travaux. Elle a même réalisé les travaux de la piste d’atterrissage de l’aérodrome de Koffra en Libye. Afin d’assurer son développement et de répondre aux attentes de tous ses clients, la Sonatro s’est dotée d’outils performants, en commençant par la réorganisation de ses services en optant pour la régionalisation de ses activités qui se composent du siège de l’entreprise sis à Reghaia qui comprend la Direction générale, la Direction technique et commerciale, la Direction finances et comptabilité, la Direction de l’administration et des ressources humaines et la Direction du matériel et des approvisionnements. Au niveau régional, la Sonatro dispose de quatre unités travaux : la Direction régionale de grands travaux centre (DRTC), la Direction régionale de grands travaux Sud (DRTS), la Direction régionale de grands travaux Est (DRTE) et la Direction régionale de grands travaux ouest (DRTO) en plus d’une unité « Maintenance » qui s’occupe de la maintenance des moyens de réalisations.

Moyens matériels
Même si la ressource humaine est toujours primordiale car source de toute activité, les travaux publics se basent essentiellement sur les moyens matériels qui doivent assurer les travaux, l’approvisionnement et la mise en œuvre. La Sonatro a donc consenti des investissements lourds pour pouvoir répondre de manière efficiente aux exigences des clients, que ce soit en matière de qualité des travaux ou de respect des délais contractuels. Grâce à ces investissements, l’entreprise dispose actuellement de :
10 postes d’enrobage
12 stations de concassage
Une importante flottille de camions de divers tonnages
Des engins modernes de travaux publics (plusieurs trains de réalisation de routes, autoroutes et aérodromes). 

Intégration de techniques nouvelles
Toujours à l’avant-garde des nouvelles techniques pour leur intégration et leur utilisation afin de faire profiter ses clients de réalisations modernes, la Sonatro a opté pour :
Le fraisage-recyclage des enrobés : il s’agit d’une technique permettant, à partir de matériaux existants dans la chaussée, de reconstituer une nouvelle couche d’assise ou de liaison. L’enrobé fraisé est recyclé en centrale, soit à chaud soit à froid, et est remployé pour la réfection ou le renouvellement de la chaussée. Les enjeux économiques et environnementaux ne sont pas à démontrer puisque, au lieu de mettre à la décharge les enrobés fraisés et dénaturer le paysage en y déposant des produits toxiques, cette technique permet de les recycler et de les réutiliser.
Réalisation de chaussées en béton : toujours dans le but d’offrir un produit plus performant à ses clients, la Sonatro s’est tournée vers une solution efficace utilisant les ressources naturelles pendant tout son cycle de vie et qui contribue à l’amélioration des déplacements. Elle rend d’inestimables services en termes de mobilité, de sécurité et de confort, cette solution est la chaussée en béton.
Enrobé à froid : idéal pour la rénovation ou pour combler les défauts d’une chaussée déjà réalisée, l’enrobé à froid a aussi été adopté par la Sonatro qui l’utilise à travers divers chantiers qu’elle a déjà réalisés ou qui sont en cours.
Renforcement des pistes d’aérodrome avec de la fibre de verre : c’est une géogrille à base de fibre de verre qui a été utilisée pour le renforcement de la piste principale de l’aérodrome de Djanet (ou Adrar). Cette piste, longue de 3000 m, a subi des dégradations et des fissures dangereuses pour l’atterrissage et l’envol des avions. Divers moyens ont été utilisés pour sa réfection mais c’est la Sonatro, grâce à ce procédé moderne, qui a réussi à la stabiliser de manière définitive.

Un palmarès éloquent
Depuis sa création en 1968 puis sa restructuration en 1983, la Société nationale des grands travaux routiers (Sonatro) a contribué à la réalisation de milliers de kilomètres de routes, d’autoroutes et de pistes d’aérodromes à travers l’ensemble du territoire national. Les ouvrages réalisés sont toujours là, utilisés par tous, depuis de longues années sans que le temps ou l’usure n’arrivent à les dégrader complètement ou à les rendre inutilisables. C’est là une preuve du sérieux et des capacités mises en œuvre par la Sonatro.

Les routes : les principaux projets routiers réalisés par la Sonatro sont :
RN 1 Chiffa-Berrouaghia sur 45 km
RN 3 à Biskra sur 45 km
RN 3 Djanet-Bordj El Haouès sur 60 km
Renforcement RN 46 à Biskra sur 54 km
Renforcement RN 8 à Bouira sur 23 km
Echangeur Aéroport d’Alger
RN 24 Tigzirt-Azzefoun
RN 12 Tizi Ouzou
Renforcement RN 83 à Biskra sur 50 km
RN 4 Boufarik-Mouzaia
Evitement de la ville de L’Arba (Blida)
RN 74 à Sétif
Renforcement RN 56 à Ouargla sur 25 km
Modernisation RN 75 à Sétif sur 15 km
Extension RN 5 Sétif-Mahdia sur 18 km
RN 71 à Tizi Ouzou
Entretien RN 1 Moulay Lahcène – Tamanrasset
Renforcement RN 23 à Laghouat sur 10 km
Revêtement RN 3  Illizi-Djanet sur 20 km
CW 275 Djanet-Tin Alkoum sur 50 km
Réhabilitation RN 55 Abalessa-Tamanrasset sur 20 km.

Les autoroutes : Quatre sections de l’autoroute Est-ouest d’un linéaire total de 58 km ont été réalisés par la Sonatro en plus de trois autres de diverses autoroutes à Alger et Blida :
Autoroute Est-ouest, contournement de Blida sur 13 km
Autoroute Est-ouest, Lakhdaria-Bouira sur 17 km
Autoroute Est-ouest, Ain Smara-Ain El Bey (Constantine) sur 11 km
Autoroute Est-ouest, Chiffa-Oued Djer (Blida) sur 17 km
Autoroute de l’Est Dar El Beida, 16 km
Autoroute Bir Mourad Rais-Boufarik sur 27 km
Autoroute Boufarik-Béni Méred sur 11 km.
Les rocades autoroutières: c’est là aussi une partie de l’expérience et du savoir-faire de la Sonatro qui a répondu présent à tous les besoins du gouvernement en matière de constructions autoroutières, que ce soit pour désengorger la capitale ou les grandes villes. Dans ce cadre, elle a réalisé :
Rocade Sud d’Alger Ain Naadja-Zeralda sur 33 km
Rocade Sud d’Oran lot 3 et 4
Rocade Sud de Tizi Ouzou lot 2
Pénétrante des Anassers Alger
Radiale Oued Ouchaieh Alger

Les aérodromes :
D’autres réalisations confirment le côté professionnel de la Sonatro et renseignent sur ses hautes capacités en matière de qualité des revêtements bitumineux. Ce sont les 19 aérodromes qu’elle a été chargée de réaliser, surtout dans le sud où les conditions de travail, de pose et de qualité sont autrement plus difficiles que dans le Nord du pays. Les aérodromes sont ceux de Ghardaïa, Ain Aménas, Djanet, Ouargla, Laghouat, Tébessa, Illizi, Hassi R’Mel, Hassi Messaoud, Tamanrasset, Béchar, Sétif, Tindouf, Chleff, Ain Guezzam, Biskra, Hammaguir, Tin Zaouatine ainsi que celui de Koffra en Lybie. 

Un plan de charges de plus de 5 milliards de dinars
Au regard de ses performances et de ses capacités, l’entreprise Sonatro détient actuellement un plan de charge de 5,2 milliards de dinars pour la réalisation de divers projets situés dans diverses régions du territoire national. Pour la sécurisation des frontières terrestres, notamment à l’extrême Sud du pays, l’entreprise réalise des programmes à Djanet (Illizi), Ain Azoua (Tamanrasset) et Chenachene (Tindouf). Trois projets stratégiques nécessitant une technique spécifique associée à une maitrise parfaite des diverses étapes de réalisations de pistes d’aérodromes en grave et béton de ciment ont été confiés à la Sonatro : les aérodromes de Biskra, El Bayadh et Chleff.
En outre, elle est chargée de réaliser, dans la région sud, la piste Tin Khyamin-Tin Alkoum sur 50 km, de la remise en état de la piste reliant Bordj El Haouès à In Aflalah sur 60 km et du revêtement en enduit superficiel de la piste d’In Azzaoua sur un linéaire de 70 km.
Pour la région Centre, elle est engagée pour la réalisation de la reconfiguration de l’échangeur Zemirli-Rocade Sud, de la liaison de l’Institut Pasteur à la Rocade Sud, des travaux d’enrobés à la cité 5000 logements de Bouinan, de la ville nouvelle de Sidi Abdallah, de la réalisation d’une plateforme pour la pose d’hélico à Zéralda et du revêtement de la route reliant les 871 logements de Birtouta à la RN1. A l’ouest, c’est la réalisation de la piste reliant Chenachene à Tindouf sur 123 km qui lui a été confiée, ainsi que la réalisation des bouts bétonnés de l’aérodrome de Chleff et de celui d’El Bayadh. Enfin, pour la région Est, l’entreprise aura à réaliser le dédoublement de la RN 75 sur un linéaire de 10 km et des bouts bétonnés de l’aérodrome de Biskra.

Au-delà des frontières
Kouider Miraoui, directeur général de la Sonatro rappelle que l’entreprise qu’il dirige, même si elle a connu quelques difficultés dues à des circonstances exogènes, a su se relever et reprendre ses activités, grâce à ses ressources humaines composées d’ingénieurs et de techniciens de grands talents ainsi que de gestionnaires rompus au management et aux techniques modernes. Ayant acquis un savoir-faire et des techniques modernes, la Sonatro s’est tournée résolument vers l’avenir et a réussi à s’imposer comme un partenaire incontournable dans les travaux publics. « Mais nous comptons, outre les projets nationaux qui nous sont confiés, nous engager sur l’international en faisant ressortir nos capacités de réalisation modernes », a tenu à préciser le DG de Sonatro.
T. M.



Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF