Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 108 - Oct 2017

Go

Travaux publics

Savoir-faire, qualité et maitrise

Entreprise publique de travaux publics d’Alger (EPTP ALGER)

Par Tahar MANSOUR



Le métier des travaux publics a une importance capitale dans la vie des nations du point de vue économique, sociétal, sécuritaire et environnemental. Grâce aux routes, nous pouvons nous déplacer rapidement d’un point à un autre pour diverses raisons, allant du travail, aux affaires ou aux loisirs. Nous utilisons aussi les axes routiers, en plus des autres moyens, pour le transport des marchandises et produits divers, dans un sens ou dans l’autre, rendant accessibles toutes les régions du territoire national pour l’écoulement de leur production industrielle ou agricole et pour leur approvisionnement en matières premières ou pour leur consommation journalière. Il faut donc disposer de routes, d’autoroutes et d’accès faciles, sécurisés et les plus près possibles. Dans le but de doter ces régions des axes routiers ou autoroutiers nécessaires, diverses entreprises se sont spécialisées dans leur réalisation et, bien sûr dans la réalisation d’ouvrages d’art. L’Entreprise publique de travaux publics d’Alger (EPTP ALGER) a été créée en 1977 pour répondre justement à ce besoin de réalisation de routes et a su, grâce à ses cadres et à tous ses employés, maitriser les techniques y afférentes et se développer en utilisant des outils modernes et en adoptant les techniques les plus performantes.

Un capital expérience de plus de 40 années
Depuis sa création en 1977, l’EPTP ALGER n’a pas cessé de mener sa mission principale de réalisation en travaux publics et a réussi à s’imposer comme partenaire incontournable à travers tout le territoire national. Au fil des ans et des réalisations, l’entreprise a acquis un capital expérience d’envergure et a diversifié ses prestations en s’engageant, outre les travaux routiers, vers les infrastructures aéroportuaires, la fabrication de diverses formes d’enrobés et la production d’agrégats. Ainsi, les principales missions de l’EPTP ALGER sont :
la construction de routes et autoroutes neuves ;
les travaux de renforcement de chemins de wilayas, de chemins vicinaux et de voies urbaines ;
les travaux de renforcement, de réhabilitation, de maintenance et d’aménagement des aérodromes ;
la réalisation des divers travaux de génie civil annexe aux routes (ouvrages de drainage, dalots, buses) ;
la production d’agrégats de carrières ;
la fabrication, développement et vente d’enrobés à chaud.
nt et vente d’enrobés à chaud.
          
Des équipements de production et de réalisations conséquents
Dans le cadre de son développement et de l’augmentation de ses capacités de réalisation, l’EPTP ALGER a investi pour l’acquisition de moyens modernes. Elle dispose actuellement de :
3unités de production d’agrégats avec leur équipement périphérique, d’une capacité théorique totale de 300 t/h ;
12 ateliers de terrassement d’une capacité de 2 millions de tonnes/an ;
10 ateliers homogènes de mise en œuvre de corps de chaussée ;
4 ateliers de fabrication des enrobés d’une capacité théorique totale de 350 t/h ;
1 atelier de revêtement en enduit superficiel ;
une flotte de transport de 110 camions de différents tonnages.

Les ateliers de maintenance
Aucune entité économique de réalisation, encore moins dans le secteur des travaux publics, ne peut se passer d’unités de maintenance afin d’entretenir, de réparer et de rénover le matériel roulant ou statique qu’elle possède et qui constitue le nerf essentiel de toutes ses réalisations. Dans ce cadre, l’EPTP ALGER Al s’est dotée de 8 ateliers de maintenance situés au parc central situé à El Harrach (Alger) :
atelier de mécanique générale
ateliers hydrauliques
atelier motoriste
ateliers engins
ateliers véhicules lourds
atelier tôlerie et peinture
atelier de chaudronnerie
atelier d’entretien (lavage, graissage, vidange, …).

Certification ISO 9001/2008
Dès l’année 2006, l’EPTPAL a bénéficié de la certification ISO 8001/2008, ce qui lui a permis d’asseoir une solide réputation de confiance et de satisfaction de ses clients, d’améliorer et de standardiser ses pratiques opérationnelles. En outre, l’entreprise a mis en œuvre une démarche en interne pour mettre en place un système intégré prenant en compte le volet hygiène, sécurité et environnement. Cette démarche augmentera son succès et la confiance qu’elle suscite auprès de ses clients.

Les nouvelles technologies de l’information
Consciente du rôle des nouvelles technologies de l’information dans l’amélioration de la gestion optimale de l’entreprise, l’EPTP ALGER a mis en place un système informatique regroupant toutes les activités conduisant à des prises de décisions pertinentes et instantanées, générant un gain de temps et d’argent appréciable. Ces technologies ont aussi permis de maitriser les procédures de gestion et leur amélioration grâce aux tableaux de bord qui ont été initiés. Les techniques managériales et la conduite des projets de manière optimale sont aussi le fruit de l’utilisation des nouvelles technologies. La formation continue des cadres et techniciens de l’entreprise est aussi prise en compte par ce système, ce qui a amélioré considérablement leurs capacités et leurs compétences.

De grandes opportunités de développement
A travers l’ambitieux programme du président de la République tendant à développer de nouvelles zones d’habitation, l’ouverture de nouveaux axes routiers et la réalisation de deux millions de logements, le marché des travaux publics et de la construction a atteint une demande en agrégats de différentes granulométries qui était mal satisfaite par les opérateurs présents. L’Entreprise publique de travaux publics d’Alger a donc voulu saisir cette opportunité pour augmenter sa production afin d’avoir une plus grande part du marché des travaux publics constituant son métier essentiel et de bénéficier d’une activité annexe en commercialisant sa production de granulats aux autres opérateurs qui en font la demande.
Le savoir-faire acquis au fil des années, les sites d’agrégats qu’elle possède au centre, au sud-ouest et à l’extrême-sud du pays et les titres miniers qu’elle a renouvelés jusqu’en 2025 constituent un atout majeur que l’entreprise a mis en avant pour mettre en œuvre un plan de développement des carrières dans tous ses paramètres afin d’assurer sa pérennité et son extension. L’EPTP ALGER s’est par la même occasion adaptée aux exigences économiques du marché et a modernisé ses unités de production pour de meilleures performances qui lui permettraient de répondre aux exigences de son cahier de charges et de dégager un surplus qu’elle pourrait commercialiser.
 
Des réalisations diverses et nombreuses
Là où l’on se dirige à travers le territoire national, on est sûr de trouver et d’utiliser une route, une autoroute, un aérodrome réalisé par l’EPTP Alger. Son logo est présent partout et, dès sa vue, chacun reconnait l’entreprise. Parmi ces réalisations nous trouvons :
Wilaya d’Alger : autoroute radiale Oued-Ouchaieh (tronçon Baba Ali-Baraki), l’aménagement de la RN36 en 2x2 voies sur 11 km, le dédoublement de la RN 24 Bordj El Kiffan-Oued Reghaia sur 12 km, travaux sur les RN sens Zeralda-Dar el Beida sur 25,5 km, travaux fraisage et revêtement axes routiers, aménagement et restructuration rocade sud, mise à 2x2 voies route Bouchaoui-Club des pins.
Wilaya de Blida : échangeur RN69, revêtement en béton bitumineux RN1 sur 20,5 km,, réhabilitation autoroutière Béni Méred-Chiffa sur 15,9 km.
Wilaya de Djelfa : renforcement RN 1 sur 58 km, renforcement RN23 sur 14 km, renforcement RN 40B, réhabilitation et renforcement CW 167, 146, RN 46.
Wilaya de Tiaret : renforcement et remise à niveau RN 23 sur 99 km, contournement col Gyertoufa sur 25 km, dédoublement RN23 Tiaret-Sougueur sur 7 km, entretien des chemins de wilaya et chemins communaux sur 18 km.
Wilaya de Médéa : renforcement RN1 sur 30 kkm, renforcement RN 40 sur 25 km.
Wilaya de Boumerdès: évitement de la ville des Issers, dédoublement RN 24 Figuier-Boumerdès.
Wilaya de Béchar: aménagement piste secondaire Aérodrome de Béchar, renforcement RN 50 sur 90 km, revêtement de routes sur 193 km, modernisation CW 2 à Tabelbala.
Wilaya de Tizi Ouzou: déviation RN 30 au barrage de Taksebt sur 7 km, réhabilitation CW 174 sur 15 km, achèvement et renforcement  en BB de la RN 24 sur 17 km, réhabilitation CW 251 sur 17 km.
Plan de charges en cours et à lancer
Outre les chantiers déjà réalisés et réceptionnés, l’EPTP Alger a un plan de charge assez important dont une partie est en cours et une autre sera lancée incessamment. Parmi les projets en cours d’exécution, nous trouvons : pour la wilaya d’Alger, le dédoublement des CW 121, 117 et 146 sur 11, 3 et 10 km, le parachèvement de la pénétrante des Anassers Sud, la pénétrante de l’aéroport 2e rocade sur 7,300 km, le dédoublement de la RN 67 et CW212 sur 19 km, fraisage et revêtement des communes de la wilaya. Pour les wilayas de Blida et d’Ain Defla, c’est la réalisation des échangeurs d’El Affroun et de Bou Medfaa sur l’autoroute Est-ouest, dans la wilaya de Médéa, l’EPTPAL réalise la consolidation de la 4e rocade entre l’échangeur RN1 Berrouaghia et Hannacha sur 33 km. Quant à la wilaya d’Adrar, les travaux en cours consistent en la réalisation d’un tronçon de route d’un linéaire de 50 km à Chenachen. Pour les projets à lancer, l’entreprise réalisera le parachèvement des travaux de viabilisation primaire, études de la viabilisation secondaire de la ville nouvelle de Sidi Abdallah. Elle a aussi en charge l’élargissement, l’aménagement et le revêtement de la voie centrale reliant le centre-ville de Rouiba à la gare ferroviaire puis au cimetière El Guedhia. Enfin, à Reghaia, ce sera le dédoublement de la voie reliant le boulevard 1er Novembre à la cité El Kerouche.

Plan d’investissement et de développement
Afin d’assurer continuité de la dynamique déjà engagée pour le développement de l’entreprise et le renforcement de sa présence sur le plan national et régional, Mourad Ould Chikh, PDG de l’EPTP Alger, insiste sur les actions à mettre en œuvre pour y arriver, notamment en :
assurant la relève de ses ressources humaines d’encadrement et de maitrise en mettant en œuvre une politique de rémunération basée sur des contrats d’objectifs ;
assurant la formation continue afin de répondre à un souci de mise à niveau et pour l’avancement du personnel afin de le fidéliser :
maîtrisant le système informatique mis en place pour une gestion transparente et rigoureuse de l’entreprise ;
poursuivant la modernisation des postes d’enrobés afin de répondre à la demande croissante ;
développant l’activité production d’agrégats et d’enrobés à travers un programme de mise à niveau des carrières et d’acquisition d’installations nouvelles ;
poursuivant la politique d’investissements déjà engagée.
                                                                                           
T. M.



Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Cybercriminalité
Par Dr. Djalila RAHALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF