Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Collectivits Locales

« Nous œuvrons à redessiner complètement le visage de la localité »

Farid Merebat, président de l’APC d’Annaba à El Djazaïr.com

Par Farid HOUALI



Réélu pour un deuxième mandat à la tête de l’exécutif communal du chef-lieu de la wilaya, Farid Merebat et son équipe sont « conscients » des défis à venir. « On aspire en premier lieu à ce que Annaba redevienne une ville touristique et une ville attractive, eu égard à ses potentialités. C’est un immense territoire prédestiné pour cette dimension de pôle touristique par excellence », nous assure d’entrée l’édile qui rappelle que le premier mandat a été consacré « exclusivement » à la remise à niveau du chef-lieu de la wilaya. Á ce propos, Farid Merebat a relevé qu’il a été notamment question de relancer beaucoup de projets, jusque-là, en souffrance (amélioration du transport urbain, décentralisation de l’administration). Dans ce contexte, et afin de rapprocher l’administration des citoyens, notre interlocuteur fait état de la mise en place d’antennes d’état civil « pratiquement dans chaque quartier de la ville ». « Tous nos services sont informatisés », se félicite-t-il, notant que ces démarches s’inscrivent dans la politique du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, portant modernisation de l’administration. « Ces mesures, qui entrent dans le cadre de la nouvelle stratégie du gouvernement, visent à humaniser l’administration en la rapprochant davantage du citoyen et en assurant des prestations de service public de qualité », assure dans ce cadre Farid Merebat. Il s’agit en effet de procéder à la simplification des procédures et des démarches administratives notamment celles liées au secteur de l’Intérieur et des Collectivités locales. Á ce titre, des décisions ont été prises pour développer l’e-administration à travers l’activation du registre électronique de l’état civil, la réduction des délais d’élaboration et de délivrance du passeport biométrique et le lancement de l’élaboration de la carte d’identité nationale biométrique. Délivrés auparavant au niveau des daïras, les documents d’identité (carte nationale et passeport biométrique) sont dorénavant établis au niveau des communes, dans le cadre de la nouvelle stratégie du gouvernement, l’opération de décentralisation ayant déjà été mise en application dans plusieurs wilayas du pays. Ainsi, les actes de décès et de mariage sont délivrés séance tenante, ce qui facilite considérablement les démarches administratives des citoyens. « Au lendemain de notre prise de fonctions à la tête de l’APC, nous nous sommes engagés en tant qu’élus à concrétiser nos promesses de campagne », soutient notre interlocuteur. En matière de développement, le P/APC de Annaba assure que sa commune a bénéficié d’enveloppes conséquentes ayant contribué à redessiner complètement le visage de la localité. Ainsi, nous apprenons qu’il a été dégagé, rien que durant les trois dernières années la coquette somme de 520 millions de dinars pour la réfection et la création des trottoirs, 550 millions de dinars pour la voirie ainsi que 340 millions de dinars pour la révision totale des 2500 points lumineux du chef-lieu de la wilaya. En effet, les habitués notamment du boulevard du 1er-Novembre-1954, l’une des plus importantes avenues de la ville de Annaba, vous diront que les trottoirs et l’éclairage public ont été réhabilités totalement, donnant lieu à une circulation piétonnière agréable. S’agissant de la collecte des ordures ménagères qui constituait un véritable casse-tête pour les autorités locales, Farid Merebat rappelle la création en 2016 de l’EPIC Annaba Propre, chargé de l’enlèvement des déchets ménagers. « Si l’on veut juger honnêtement la situation en matière d’enlèvement des déchets, il faut alors reconnaitre qu’actuellement elle est meilleure qu’elle ne l’a jamais été durant les deux décennies écoulées », se félicite notre interlocuteur.

Un projet d’une grande envergure
Il s’agit bien entendu de la réhabilitation du vieux bâti à Annaba dont 11.043 constructions anciennes ont été expertisées dans le cadre d’une étude diagnostique préalable à sa réhabilitation et à sa restauration dans le respect du caractère patrimonial des bâtiments. Les constructions expertisées représentent quelque 80 % des vieilles constructions recensées dans 12 quartiers de cette ville, parmi lesquels «la Place d’armes » qui totalise 2.405 vieilles bâtisses dont 71 menacent ruine. Outre le vieux bâti servant d’habitations, l’ancien quartier de la Place d’armes, qui s’étend sur 17 hectares au cœur de la ville d’Annaba et classé en 2013 en tant que zone protégée, comprend également un important patrimoine religieux dont la mosquée du Bey, remontant à 1792, et la mosquée Abou Merouane, érigée en 1033, figurant toutes deux dans le patrimoine national protégé. Parmi les bâtisses expertisées figurent des immeubles érigés antérieurement au XIXe siècle, des propriétés privées pour la plupart, situées notamment au Cours de la Révolution (ex-Cours Bertagna), où 1.322 vieux immeubles sont inventoriés. De passage dans le centre-ville d’Annaba, il est aisé de constater que les immeubles de ces avenues très fréquentées commencent progressivement à retrouver leur architecture originelle. Cette opération de réhabilitation est cependant loin d’être achevée et les échafaudages des chantiers sont toujours en place, alors que les ouvriers s’activent à redonner aux façades de ces immeubles un aspect acceptable, au-delà du temps. L’Hôtel de Ville où siège actuellement l’APC de Annaba n’est pas en reste. Il sera réhabilité « sur fonds propres de l’APC », nous assure Farid Merebat. Imaginé par l’architecte Marius Toudoire (1852-1922) et réalisé en 1888 après quatre années de travaux, le bâtiment fut malheureusement incendié en 1962 par l’OAS, incendie qui fit disparaître la toiture et surtout, les archives. Il est sis à une vingtaine de mètres du mythique Cours de la Révolution.

F. H.



Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF