Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 122 - Sep 2019

Go

Tlcomunications

Un accord mondial entre Ericsson, et Volvo Cars

Par Tahar MANSOUR



Tout comme pour tous les objets connectés, les véhicules font l’objet d’une attention particulière de la part des chercheurs et des industriels afin de les doter d’une intelligence artificielle avec comme objectif suprême d’offrir aux conducteurs de véhicules diverses fonctionnalités numériques embarquées qui les aident dans leur conduite et dans leur gestion. Il va de soi que les constructeurs automobiles vont rechercher les meilleurs fournisseurs de matériel et de plateforme numérique et c’est ainsi que Volvo Cars a choisi le groupe Ericsson pour la fourniture d’une plateforme Cloud industrialisée qui gèrera les véhicules connectés du groupe pendant cette période. C’est aussi l’accord le plus important à ce jour pour Ericsson CVC. Grâce à cette plateforme fournie par le groupe Ericsson, les services de véhicules numériques s’étendront à 120 marchés à travers le monde durant les cinq années que durera l’accord. Elle fournira divers services, comme la conduite autonome, la gestion de flotte, la télématique, la navigation par GPS et l’infotainment (infodivertissement) qui est un genre de média fournissant en même temps de l’information et du divertissement.  

Technologie de pointe et sécurité des services
Afin de répondre au mieux aux désirs de son client Volvo Cars pour ce qui est de la sécurisation des services des véhicules connectés de haute qualité surtout depuis que la numérisation tend à accroitre l’importance des services logiciels, Ericsson a associé à sa plateforme numérique une technologie de pointe afin que les services embarqués puissent bénéficier de l’augmentation de la vitesse, de la faible latence et de la capacité des applications critiques, à commencer par la conduite autonome grâce aux réseaux 5G commerciaux. Le groupe Ericsson a aussi tenu à se conformer aux règlements européens en la matière, ce qui allègera sensiblement les problèmes législatifs qui pourraient se poser aux équipes de développement de Volvo. Mais ce n’est pas seulement en Europe que le groupe Ericsson s’est tenu aux exigences juridiques locales mais à travers le monde entier en faisant de sorte que la plateforme tienne compte des obligations juridiques, de sécurité et de confidentialité à l’échelle mondiale telle que la règlementation de l’Union européenne sur la protection des données (GDPR).

Une plateforme mondiale et hautement évolutive
La plateforme proposée par Ericsson a été conçue de telle manière à répondre aux attentes pointues de Volvo Cars en matière de stabilité et de disponibilité des services et des applications et permet donc à son client de se tourner résolument vers la création de valeur de l’expérience client numérique des véhicules connectés pour se différencier. C’est aussi une plateforme mondiale et hautement évolutive qui se distingue par l’élimination de la complexité dans différents domaines comme la législation sur les données et la gestion du stockage, l’amélioration de la latence des services et l’amélioration de l’expérience utilisateur global des services connectés. Enfin, elle permettra d’innover rapidement pour lancer de nouveaux services pour les partenaires et les clients de Volvo Cars. En outre, les deux partenaires Ericsson et Volvo Cars ont conclu un accord pour la fourniture en 2012 d’une plateforme infotainment à Volvo Cars, consacrant ainsi la suprématie et le savoir-faire d’Ericsson qui a déjà été choisi pour la fourniture d’une plateforme Cloud consacrée à l’infotainment, aux applications embarquées et aux services de communication.

T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Air Algérie
Par Tahar MANSOUR.

L’offensive de Sonatrach
Par Salim FAROUK.

Abdelmadjid Tebboune
Par Tahar MANSOUR.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF