Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 118 - Dec 2018

Go

Tlcomunications

Ericsson, le géant de la connectivité

Ericsson Day Algérie

Par Tahar MANSOUR



Le groupe suédois Ericsson dont la société mère a été créée en 1876 par Lars Magnus Ericsson est présente dans une grande partie des pays du monde entier et se trouve en Algérie depuis une quarantaine d’années où elle détient près de 30% du marché de fourniture de réseaux, de services digitaux, de services managés et d’activités émergentes. Ericsson Algérie a organisé le 4 décembre 2018 son 3e Ericsson Day, un évènement qui réunit chaque année ses principaux partenaires qui viennent découvrir les dernières innovations technologiques du groupe et saisir les opportunités qui se présentent. Son directeur général, Yacine Zerrouki, a rappelé avec fierté le partenariat historique du groupe Ericsson en Algérie et promet que ce dernier continuera d’accompagner l’Algérie dans ses futurs challenges.

Les défis liés aux réseaux du futur
C’est sous ce thème que le 3e Ericsson Day a été organisé au Stand’All du Kiffan Club (Bordj El Kiffan-Alger). Les partenaires, les influenceurs et les acteurs des NTIC ont été la cible de cette édition afin de débattre de l’adoption de l’ultra haut débit « adossé à la virtualisation des réseaux » dans le but de dynamiser l’écosystème dans son ensemble. Yacine Zerrouki, directeur général d’Ericsson Algérie, a affirmé que la mise en place de solutions favorisant la meilleure expérience possible de l’utilisateur final et le coaching des nouveaux talents font partie de la stratégie locale du groupe. Quant aux ateliers workshop, ils ont été dédiés au décryptage des attentes des opérateurs partenaires dans le but d’optimiser leurs prestations, d’envisager l’adoption de technologies permettant l’économie de bande passante sur leurs réseaux tout en offrant une qualité de service haut de gamme à leurs clients.

IoT, OSS/BSS et virtualisation
Au cours des ateliers, des démonstrations ont été faites et ont porté sur les technologies de l’IoT (Internet of Things ou Internet des Objets), de l’OSS/BSS, de la virtualisation, de la radio 4G/5G, le cœur de réseau, le slicing et l’orchestration. Les experts d’Ericsson expliquent que l’optimisation des réseaux 4G et l’avènement de la 5G garantissent une meilleure fiabilité des réseaux, très performants et une qualité de service supérieur qui peut renforcer le déploiement de l’IoT au service de l’industrie 4.0, de la santé, des villes intelligentes et de l’environnement. 
 
7,9 milliards d’abonnements mobiles dans le monde au 3e trimestre 2018
Réalisé par le ConsumerLab d’Ericsson, le rapport sur la mobilité, qui examine l’évolution du marché des Télécoms à travers le monde, révèle que le nombre total des abonnements mobiles dans le monde a atteint, au 3e trimestre 2018 le nombre de 7,9 dont 1,045 milliard pour l’Afrique qui voit le nombre d’abonnements augmenter de 14 millions (sur les 120 millions à travers le monde) par an, assurant ainsi une pénétration de 82%. L’Afrique se trouve donc en 4e position par le nombre d’abonnements (1,045 milliard), contre 1,5 Md pour l’Asie Pacifique (hors Chine et Inde), 1,09 Md pour l’Europe (est et ouest) et 1,06 Md pour l’Amérique du Nord et Latine.
Quant au taux de croissance, il sera le plus élevé du monde entre 2018 et 2024 pour le Moyen-Orient et l’Afrique où il sera multiplié par neuf alors que les abonnements aux smartphones devraient doubler pour la même période, ce qui constitue un marché très florissant pour les équipementiers ainsi que pour les opérateurs.

La mobilité en Afrique
Près de 20% des abonnements mobiles étaient en LTE au Moyen-Orient et en Afrique à la fin 2017 et il est attendu une progression du trafic de données mobiles multipliée par 11 entre 2018 et 2024 pour la région MENA, progression favorisée par la hausse de pénétration des smartphones et les investissements pour l’amélioration des performances des réseaux.

5G : 1,5 milliard d’abonnés en 2024
Les prévisions de l’étude réalisée par Ericsson montrent que la 5G devrait couvrir près de 40% de la population mondiale d’ici 2024 avec 1,5 milliard d’abonnés au très haut débit, faisant ainsi de cette technologie la génération la plus rapide en termes de déploiement à l’échelle mondiale. Ce déploiement très important et très rapide sera dû essentiellement à l’augmentation de la capacité des réseaux, à un coût assez bas par giga-octet et à l’apparition de nouveaux usages.
 T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

GITRAMA
Par Yahia MAOUCHI.

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Yapi Merkezi
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF