Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Recherche scientifique

Au service de l’énergie propre

Le Pr Abderrahamane Abene

Par Farid HOUALI



La production de l’électricité en Algérie a toujours été faite avec le gaz naturel en raison de sa disponibilité et de sa qualité thermique dans les machines turbines à gaz thermiques vapeur ou même cycle combiné. C’est aussi une énergie propre très prisée dans le monde. Cependant vu le niveau de consommation aussi bien sur le marché national que les besoins pour l’exportation afin d’accompagner le développement économique du pays, il fallait diversifier le mix énergétique et trouver une alternative au gaz. Parmi toutes les options possibles – à savoir le recours au charbon, combustible disponible en grande quantité dans le monde à bas prix et pour au moins un siècle, l’énergie nucléaire propre avec une maîtrise complexe mais longue dans le temps –, il y a les énergies renouvelables. L’Algérie est naturellement privilégiée pour son ensoleillement, son vaste territoire avec des localités très ventées à longueur d’année. « L’Algérie a affirmé ce choix, en adoptant le programme national pour la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique », rappelle dans ce cadre dans une déclaration à El Djazaïr.com le professeur Abderrahamane Abene, illustre chercheur dans le domaine des énergies renouvelables et du solaire.  « L’Algérien est l’un des plus grands consommateurs de l’électricité au monde. Il est de ce fait l’un des plus grands gaspilleurs de cette énergie qui coûte trop cher à notre pays », déplore le professeur Abderrahamane Abene. « Nous gaspillons trop », avait lâché en juillet dernier le ministre de l’Energie Mustapha Guitouni, qui a sommé les gros consommateurs d’électricité à rationaliser leur consommation. Notre rencontre avec le professeur Abderrahmane Abene, est également une occasion d’aborder la question de la recherche scientifique dans notre pays. « Certes, il reste beaucoup à faire dans ce sens mais un grand pas a été déjà franchis par l’Algérie », se félicite-t-il faisant allusion à tous ces chercheurs ayant fait le come-back en Algérie afin de contribuer à son développement. « Tout de même, la recherche ne devrait pas constituer une priorité uniquement de l’Etat. Le privé est appelé à y contribuer », recommande-t-il. Et il sait de quoi il parle, car dans les faits, le professeur Abderrahmane Abene n’est pas un simple chercheur algérien exerçant en Europe à l’instar de tant d’autres de ses compatriotes. Enseignant dans des universités en France, en Suisse et en Belgique, ce nationaliste dans l’âme, maîtrisant le domaine des « énergies propres » et d’autres domaines scientifiques, n’hésite pas à mettre ses connaissances au service de son pays d’origine, l’Algérie, avec lequel il n’a jamais coupé le cordon ombilical. En effet, ce physicien, natif de Chlef et titulaire de 12 brevets scientifiques tous enregistrés en Europe, met au service de son pays son réseau international pour tisser un partenariat avec les universités et les hautes écoles. « L’Algérie dispose de capacités humaines considérables et des sources naturelles inépuisables qui peuvent donner un sérieux coup d’accélérateur au développement dans tous les secteurs de la vie sociale et économique, pour peu qu’elles soient exploitées à leur juste valeur », affirme-t-il. A ce propos, il convient de rappeler que notre chercheur a, à son actif, des « inventions » uniques. Nous citerons «la valise solaire » mise en place en 2014, une sorte de kit composé d’un panneau solaire pliable et d’un accumulateur (batterie) réduit qui peut fournir l’énergie pour toute une maison par exemple. Un brevet exploité par l’allemand «Lucas-Nülle-GMBH». Une technique qu’il avait expérimentée en 2011, dans sa propre maison sise à Ténès (Chlef) au quartier la Marina. Il est également habilité à diriger les recherches en énergies renouvelables en Europe et a été directeur de recherche de plusieurs thèses.   
F. H.    



Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF