Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 105 - Mai 2017

Go

Recherche scientifique

Un rayonnement national et international

Centre de développement des énergies renouvelables

El-Djazair.com



Le CDER participe activement, en tant que pôle scientifique, dans le programme national de recherche et du développement technologique définis par la loi d’orientation et de programme à projection quinquennale sur la recherche scientifique et le développement technologique. Activant depuis sa création dans la mise en œuvre d’une stratégie de développement économique à travers le déploiement et l’intégration de plusieurs réalisations et projets pilotes au niveau national, le CDER, dirigé depuis 2012 par le Pr. Noureddine Yassaa, intervient également dans la promotion de la recherche, le développement, l’innovation et l’entreprenariat. Chargé des travaux d’évaluation des potentiels des sources d’énergies renouvelables et l’identification des sites éligibles à l’implantation d’installation de production d’électricité d’origine renouvelable, le CDER se déploie dans tout le territoire national en tant que centre d’excellence en énergies renouvelables à travers ses productions scientifiques et ses innovations au service du secteur socioéconomique au profit des populations notamment isolées. S’étendant sur 04 wilayas, le CDER est composé de 03 unités de recherches :
L’Unité de Recherche Appliquée en Energies Renouvelables (URAER) localisée à Ghardaïa
L’Unité de Recherche en Energies Renouvelables en Milieu Saharien (URERMS) localisée à Adrar
L’Unité de Développement des Equipements Solaires (UDES) localisée à Tipaza
05 divisions de recherche localisées au sein du siège à Alger. 
En outre, le CDER dispose d’une filiale commerciale (Etude et Réalisation en Energie Renouvelable, Eurl ER2) chargée de réaliser les produits de la cherche dans toutes les filières des énergies renouvelables sur le terrain.

Un large domaine d’interventions
Le CDER a pour missions de réunir les éléments nécessaires à l’identification des projets de recherche à entreprendre ainsi que les données permettant leur programmation, leur exécution et leur évaluation, d’impulser et favoriser l’assimilation, la maîtrise, le progrès des sciences et techniques ainsi que l’innovation technologique dans le domaine des énergies renouvelables, tout en assurant une veille scientifique et technologique en rapports avec les énergies renouvelables. Par ailleurs, le CDER est chargé d’assurer la formation continue, le recyclage et le perfectionnement des personnels de la recherche, tout en assurant la coordination, le suivi et l’évaluation des unités, des laboratoires et des équipes de recherche. Le CDER intervient aussi bien dans le montage de projets pilotes de Recherche et de Développement dans le domaine des Energies Renouvelables que dans la certification, normalisation et standardisation des équipements de conversion des Energies Renouvelables. La formation spécialisée ou à la carte dans le domaine des Energies Renouvelables, à l’instar de la formation doctorale dans le cadre du LMD (Licence, Master, Doctorat) fait également partie de ses missions.

Historique:
Depuis le projet de construction de l’Héliodyne (il fut l’un des plus grands fours solaires au monde) entre 1952 et 1954, une entité située à Bouzaréah sur les hauteurs d’Alger, actuellement le CDER, assure jusqu’à aujourd’hui la continuité des activités scientifiques dans le domaine des Energies Renouvelables. Néanmoins, cette entité a subi plusieurs changements de statuts et de tutelle. D’Institut de l’énergie solaire de l’Université d’Alger (IESUA) de 1959 à 1962, il est passé en 1972 à l’Institut de l’Energie Solaire (IES) avant d’acquérir  en 1981, le statut de Centre de Recherche des Energies Nouvelles (CRENO), pour devenir, une année après, Station d’Expérimentation des Equipements Solaires (SEES). Ce statut évoluera en 1988 avec la création du Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER), sous la tutelle de Haut Commissariat à la Recherche, le rattachement de l’Unité de Développement des Equipements Solaires (UDES), située à Tipaza, au CDER. En 2002, le CDER crée son Unité de Recherche Appliquée en Energies Renouvelables à Ghardaïa. Une année plus tard, le CDER devient un Etablissement Public à Caractère Scientifique et Technologique (EPST) à vocation intersectorielle, sous tutelle du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et dont le siège est situé à Bouzaréah, Alger. En 2004, le CDER s’est vu rattaché, à l’issue de sa création, l’Unité de Recherche en Energies Renouvelables en Milieu Saharien (URERMS) à Adrar. Tandis que la filiale commerciale Etudes et Réalisations en Energies Renouvelables (ER2) a été créée en 2007.

UDES : Unité de Développement des Equipements Solaires
 Créée par arrêté N˚ 008 du 9 Janvier 1988 de la Présidence de la République, l’Unité de Développement des Equipements Solaires UDES (Bou Ismail, Tipasa) a pour missions principales de réaliser des travaux de conception, de dimensionnement et d’optimisation des équipements en énergies renouvelables pour la production de la chaleur, l’électricité, le froid et le traitement des eaux ; Mettre en œuvre toutes études et recherches de développement de procédés technologiques de fabrication de prototypes, équipements et des préséries.

URERMS : Unité de Recherche en Energies Renouvelables en Milieu Saharien
L’Unité de Recherche en Energies Renouvelables en Milieu Saharien (URERMS), rattachée au CDER, est une structure de recherche. Les activités de recherche scientifique et de développement technologique menées à l’URER.MS s’inscrivent dans le cadre du programme national de recherche en énergies renouvelables, considéré par les pouvoirs publics comme prioritaire et mobilisateur. La vocation essentielle de l’Unité est la recherche scientifique appliquée et le développement technologique. Elle est chargée d’entreprendre des activités de recherche et d’expérimentation pour la promotion et le développement des énergies renouvelables dans les régions sahariennes.

URAER : Unité de Recherche Appliquée en Energies Renouvelables
L’Unité de Recherche Appliquée en Energies Renouvelables (URAER), inaugurée en 1999 est situé dans la ville de Ghardaïa. L’ambition de l’URAER est de devenir une plate-forme internationale d’expérimentation et un nœud de communication de toutes les réalisations régionales dans le domaine des énergies renouvelables. L’URAER à travers ces programmes de recherches contribue à la maîtrise et au développement de ces technologies. Le potentiel humain existant au sein de l’unité peut apporter sa contribution à l’effort national de recherche et formation. Ceci d’une part en collaborant avec les universités et les autres centres de recherche, et d’autre part par la possibilité d’offrir au sein de l’unité une formation de qualité dans le domaine des énergies renouvelables, allant du niveau de maîtrise jusqu’au niveau de post-graduation spécialisé.
El-Djazair.com



Du même auteur

El-Djazair.com

Les plus lus

HB Technologies
Par Farid HOUALI.

Abdelkader Zoukh, wali d’Alger
Nouredine Yazid Zerhouni.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF