Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 108 - Oct 2017

Go

Transports

La filiale incontournable de la SNTF

INFRARAIL SPA

Par Tahar MANSOUR



Pour se consacrer entièrement à sa mission principale de transporteur de voyageurs et de marchandises, la SNTF ne pouvait plus continuer de gérer d’une manière centralisée les activités secondaires concernant les travaux de rénovation et de modernisation des voies qu’elle utilise. Pour se libérer donc de cette charge contraignante, la SNTF engage une restructuration interne qui aboutit à la création, en 1989/90, de trois unités de travaux érigées en filiales autonomes en 1993 et dotées d’un statut juridique particulier et d’un conseil d’administration : Infrarail Centre, Infrarail Est et Infrarail Ouest. Les trois filiales ont été consolidées au fil des ans par l’apport d’un matériel conséquent et la formation de la ressource humaine, les rendant nécessaires pour la SNTF dans l’entretien, la rénovation et la modernisation des voies ferrées. 

Fusion des trois filiales
Dans le souci d’un meilleur rendement et d’une utilisation optimale des ressources détenues par les trois filiales, la SNTF décide, à la fin de l’année 1997, de fusionner les trois filiales et de donner naissance ainsi à une seule filiale : Infrarail spa, en la dotant d’un capital social de 150 millions de dinars qui passe à 380 millions en 2002 puis à 2,45 milliards de dinars en 2015. Cette augmentation du capital social de l’entreprise fait suite à un assainissement décidé par la maison mère.
A partir de là, Infrarail n’a cessé de se développer, surtout à la faveur des grands projets ferroviaires engagés par l’Etat à partir de 2005 pour la réalisation de milliers de kilomètres de voies ferrées à travers le territoire national. Cette dynamique nouvelle a fait que l’entreprise a multiplié son chiffre d’affaires par huit, le faisant passer d’un à plus de huit milliards de dinars.
Des missions dédiées au rail
Filiale de la SNTF, il est tout à fait naturel que les missions principales d’Infrarail  se situent dans ce domaine et concernent :
le montage et la réalisation d’infrastructures ferroviaires et routières,
les travaux de viabilisation et de terrassement des sites,
la réalisation d’ouvrages d’arts ferroviaires et routiers
les travaux d’entretien de la voie ferrée
les travaux d’infrastructures de bâtiment,
les travaux d’infrastructures de signalisation et de télécommunication,
les travaux d’infrastructures hydrauliques.
Elle a aussi d’autres activités secondaires qui contribuent à l’amélioration de son chiffre d’affaires tout en la rendant indépendante pour ses besoins en matériaux divers. Ces activités secondaires ont trait au génie civil, à la production d’agrégats et à la préfabrication d’éléments en béton.
Dans ce cadre, Infrarail s’est tracé des objectifs de politique générale tournés essentiellement vers la satisfaction des exigences de qualité et de quantité de ses clients.

Une organisation rationnelle pour plus d’efficacité
L’entreprise Infrarail s’est dotée, depuis sa création, d’une organisation de ses différentes structures alliant efficacité, rapidité de prise de décision et rationalisation des ressources humaines et matérielles. Outre les directions conventionnelles (finances et comptabilité, ressources humaines, infrastructures, coordination de production, coordination de réalisation, technico-commerciale et qualité et contrôle de gestion) elle a procédé à la mise en place d’Unités de base opérationnelles (UBO) dédiées soit à la production soit à la réalisation.
Les Unités de base opérationnelles de production sont ceux de Béni Saf (traverses Bi-bloc), Rouiba (éléments préfabriqués), Hassi Bahbah (traverses monobloc), Bouti Sayah dans la wilaya de M’Sila (longs rails soudés de 288m) et Salah Bouchaour (éléments préfabriqués), en plus de deux UBO pour les travaux mécanisés de voie ferrées et les matériaux de travaux publics.
Quant aux UBO Réalisation, leur nombre et leur emplacement sont fonction des chantiers ouverts par l’entreprise à travers le territoire national. Ces unités concourent à faciliter le travail des chantiers et à répondre aux besoins de leurs responsables. Actuellement, les UBO-R sont au nombre de 10 :
UBO Ramdane Djamel – Annaba
UBO Contournement de Biskra
UBO Es Senia – Arzew
UBO Touggourt – Hassi Messaoud
UBO Boughezoul – M’Sila
UBO Bellara
UBO Tébessa – Djebel Onk
UBO Birtouta – Zeralda
UBO Boughezoul – Djelfa – Laghouat
UBO Aménagement ferroviaire de la région algéroise Phase 1.
 
Certifications management et qualité de gestion
L’entreprise Infrarail, toujours fidèle à ses principes de rigueur dans la gestion, de recherche du meilleur pour ses clients et de conformité aux normes internationales a obtenu, en août 2008, des certifications ISO 9001/2008, ISO 14001/2004 et OHSAS 18001 :2007, par l’organisme Moody International. Ces certifications ont été renouvelées en août 2012 et en août 2015.
Infrarail, premier Prix algérien de la qualité 2015
Tous les efforts consentis par la direction de l’entreprise et tous ses employés (cadres, maitrise et exécution), la gestion efficace et la recherche du meilleur ont porté leurs fruits puisque Infrarail a remporté le « Prix algérien de la qualité 2015 ». Le trophée lui a été remis le 22 décembre 2015 par Abdessalem Bouchouareb, ministre de l’Industrie et des Mines, au cours d’une grandiose cérémonie pleine d’émotion. Un long et minutieux processus d’évaluation mené par des experts pour désigner la meilleure entreprise, parmi les trente-et-une publiques et privées, qui se sont portées candidates pour ce prestigieux prix couronnant et primant les entreprises nationales ayant atteint des objectifs d’amélioration de leurs réalisations et produits par la qualité, de développement des ressources humaines. Suite à cette consécration bien méritée, le président-directeur général a reçu des lettres de félicitations de la part du P-DG de la SNTF et du secrétaire-général du ministère des Transports.  
 
Moyens de réalisation performants
L’entreprise Infrarail a consenti d’importants investissements en moyens de réalisation pour répondre aux exigences de ses clients et arriver à s’imposer comme un partenaire incontournable dans la réalisation et la modernisation des voies ferrées. Parmi ces moyens de production et de réalisation, nous trouvons :
l’usine de production de traverses bi-bloc VAX U31 de Béni Saf
l’usine de production de traverses bi-bloc VAX U31 de Salah Bouchaour (Skikda)
L’usine de production ’éléments préfabriqués à Rouiba
4 draisines pour la traction
20 pelles rails - routes
4 bourreuses
8 régaleuses
4 paires de portiques de pose de voie
2 bourreuses pour appareils de voie
2 bourreuses de ligne à grand rendement
une bourreuse de ligne (en cours d’acquisition)
8 locotracteurs
2 dégarnisseuses
1 stabilisateur dynamique
2 finishers
une usine de soudage de LRS
une usine de production de traverses monobloc
une usine de production de travers bi-bloc.

Réalisations d’envergure multiples
Grâce à son savoir-faire, à son sérieux, à la compétence de sa direction et de ses cadres, Infrarail a su mener à bien un nombre important de projets à travers le territoire national, des projets dont la qualité n’est plus à démontrer. Voici quelques exemples des réalisations de l’entreprise Infrarail :
bourrage ferroviaire lourd sur une distance de 500 km, régions d’Alger et d’Oran
réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Boughezoul-M’Sila sur 151 km
raccordement de la ville de Béni Saf au réseau national
réalisation de la nouvelle ligne électrifiée Touggourt-Hassi Messaoud sur 154 km
réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Boughezoul-Djelfa sur 140 km
réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Djelfa-Laghouat sur 110 km
réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Ksar El Boukhari-Boughezoul sur 40 km
étude et réalisation de la desserte ferroviaire de l’aéroport Houari-Boumediene avec la halte de Bab Ezzouar
travaux de RVB, ADV et travaux connexes sur les lignes Tébessa-Djebel Onk (85 km) et Ramdane Djamel-Constantine (14,5 km)
dédoublement de la ligne minière Annaba-Tébessa-Oued Kébrit-Djebel Onk
électrification des lignes ferroviaires de la banlieue d’Alger
réalisation de la nouvelle voie ferrée Birtouta-Zeralda sur 21 km.

Atelier fixe de soudage de barres longues de 288 ml (LRS)
C’est un investissement de première importance qui répond à un souci majeur de l’entreprise pour faire face à la concurrence en optant pour la modernité technologique et la diversification des activités d’Infrarail en intégrant la soudure électrique. Cette réalisation a été dictée par la mise en œuvre de la stratégie de développement engagée par l’entreprise, ce qui lui permet d’utiliser un procédé moderne et innovant portant sur le soudage de barres de rails élémentaires de 18 ou 36 ml en barres longues de 288 ml. Grâce à ce procédé, les nouvelles voies ferrées répondent aux exigences de l’accroissement des vitesses des trains, du confort des passagers, de l’augmentation des charges utiles et des nouvelles techniques d’entretien des voies. L’amélioration de la qualité du travail et des rendements (réduction des coûts, grande rapidité d’exécution et de pose de voie, réduction des temps de chargement et déchargement) ont dicté aux responsables de l’entreprise ce choix stratégiques qui leur permet :
de traiter leurs propres besoins en LRS (Longs Rails Soudés)
de fournir des LRS aux entreprises activant dans le domaine ferroviaire en Algérie.
Infrarail a donc décidé de créer une usine fixe de soudage et l’a implantée à environ 600 m de la gare de Bouti Sayah dans la wilaya de M’Sila.

Le Long rail soudé (LRS)C’est un ensemble de barres de rail élémentaires de 18 ou 36 ml chacune, soudées en atelier pour atteindre une longueur de 288 ml puis le LRS sera transporté par wagon spécial jusqu’au lieu de pose. L’assemblage des rails élémentaires se fait par soudure électrique en usine et subit divers traitements couronnés par un agrément du maitre de l’ouvrage après un contrôle minutieux. Une fois agréés, les LRS sont convoyés vers les chantiers par des rames de 15 wagons plats fournis par la SNTF et spécialement aménagés par Infrarail pour transporter 30 LRS à la fois.
Le Long rail soudé (LRS) a donc une longueur de 288 ml à la norme EN 14587-1 avec une tolérance de Classe 1. La productivité théorique de l’usine fixe de soudage est de 10 soudures par heure, soit moins de 2 heures pour la fabrication d’une unité en utilisant des rails élémentaires de 18 ml, beaucoup moins pour ceux de 36 ml, soit une capacité de production de 4 LRS par jour.
 
L’atelier fixe de soudage
En réponse à des objectifs de rendement optimal, de situation géographique des chantiers et d’environnement, l’atelier est implanté à près de 600 m de la gare ferroviaire de Bouti Sayah dans la wilaya de M’Sila, sur une superficie d’environ 16 ha dont 4 ha supportent la partie infrastructure de l’usine. La surface bâtie est de 1140 m2 supportant 4 bâtiments. L’atelier est relié à la gare de Bouti Sayah par une voie ferrée pour permettre le transport des LRS dont c’est l’unique moyen de déplacement, vu leur longueur.
Les rails élémentaires sont acheminés vers l’atelier par voie ferrée et par route puis sont stockés sur des aires d’une capacité de 3888 rails de 18 ml, assurant entre deux et trois mois de production.
Les LRS sont ensuite stockés sur une aire d’une capacité de 175 unités de 288 ml chacune, soit la production d’un mois de travail à raison de 4 LRS/J.

Un matériel de production adéquat
Un matériel spécifique a été choisi par Infrarail afin d’assurer une production optimale de LRS en termes de qualité de soudage et d’adaptation. Ce matériel est constitué de :
Une brosseuse automatique d’abouts des rails des rails mobiles
une soudeuse électrique par étincelage avec ébavureuse intégrée
une Presse hydraulique mobile à 4 directions avec mesurage laser intégré
une meleuse automatique avec poutre de mesurage PCM 31
1 presse d’essai
Une scie à bande
Un tunnel à eau de refroidissement
1 convoyeur à rouleaux motorisés pour rails courts
1 convoyeur à rouleaux libres pour LRS
1 rouleau presseur de 11 kW
Un jeu de trois rouleaux presseurs pour LRS
Une table de transfert pour rails courts  (18 ou 36 ml)
1 jeu de portiques mobiles avec palonniers et pinces à rails
1 jeu de portiques fixes (16) avec pinces à rails.

Usine de fabrication des traverses Monobloc
La première usine du genre en Algérie
Afin de se maintenir à un niveau international et répondre aux exigences de la modernité et de la concurrence, de la qualité et de la rapidité d’exécution, cette usine, située à Hassi Bahbah dans la wilaya de Djelfa, est la première en Algérie qui fabrique ce type de traverses en béton précontraint qui peuvent supporter l’accroissement des vitesses des trains, assurer le confort des voyageurs, supporter l’augmentation des charges transportées et réduire le coût de l’entretien des voies ferrées. Grâce à l’envergure de ce projet, Infrarail répondra de manière normale à la satisfaction de ses propres besoins en traverses monobloc et à ceux des entreprises de travaux ferroviaires exerçant en Algérie. 
 
Un emplacement stratégique
L’usine, construite sur une superficie de 10 ha, supporte la partie infrastructure sur 5 ha comportant les bâtiments industriels pour les machines de production, la centrale à béton, le bâtiment administratif, le bâtiment des services sociaux, le bâtiment maintenance, le laboratoire, le bâtiment pièces détachées, le magasin de stockage des composants, les faisceaux ferroviaires, le quai de chargement par voie ferrée, le quai de chargement par voie routière, la bâche à eau, le poste de transformation électrique et le poste de gardiennage. Elle contient aussi les parkings, les aires de stockage des traverses pour maturité, les aires de stockage des traverses pour expédition, les aires de stockage des agrégats et la station de lavage des agrégats.  

La traverse monobloc
La traverse monobloc est fabriquée en béton précontraint et est utilisée pour les voies principales. Sa longueur est supérieure ou égale à 2400 mm, la largeur de sa face intérieure est de 290 mm, l’épaisseur sous rail est de 220 mm et son poids est, au minimum, de 285 kg.
Le rail est posé sur la table d’appui de la traverse par l’intermédiaire d’une semelle en caoutchouc cannelée ou en polyuréthane pour maintenir le niveau de confort dans les points sensibles comme les viaducs ou les appareils de voie ayant des modules d’élasticité différents.

Capacité de production de l’usine de Hassi Bahbah
L’usine de production de traverses monobloc de Hassi Bahbah produit 400 traverses en béton précontraint par jour.
Pour assurer cette production, l’usine dispose de :
une chaine de fabrication de traverses monobloc
une centrale à béton
une station de lavage des agrégats
des portiques de manutention
un pont bascule
des chariots élévateurs
des machines pour armement précontraint
des chargeurs
des camions bennes
des citernes à eau.

T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Cybercriminalité
Par Dr. Djalila RAHALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF