Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 110 - Dec 2017

Go

Transports

Une ligne aux multiples impacts

Mise en service de la ligne ferroviaire Saida-Sidi Bel-Abbès

Par Yahia MAOUCHI



La wilaya de Saida est désormais à moins de 50 minutes de Sidi Bel-Abbès. La ligne ferroviaire à double voie et électrifiée d’une vitesse maximale de 162 km/h, reliant les deux wilayas sur une distance de 120 km, est désormais entrée en service. Cette réalisation a nécessité une enveloppe financière de 75 milliards de dinars. Cette nouvelle ligne renforcera, d’une part, le réseau national du transport ferroviaire, et, d’autre part, améliorera les services tout en assurant le confort des usagers. A ce sujet, Boudjemâa Talai, ministre des Travaux publics et des Transports, a  mis en valeur la portée de ce projet qui créera plus de 240 postes d’emplois et son impact sur le développement des régions des hauts plateaux. « C’est une ligne que je considère comme étant rapide étant donné que nous avons fait le trajet à 162km/h. Ce projet permettra de désenclaver les localités éloignées de la région et de jouer un rôle prépondérant sur les plans économique et commercial, mais également de transporter les voyageurs, ainsi que la marchandise. Cette ligne continuera sur les Hauts plateaux et  les autres villes. Elle constitue un grand acquis pour les deux wilayas sur le plan du développement social et économique », a souligné Boudjemaâ Talai, qui a pris part au voyage inaugural de ladite ligne. En effet, cette nouvelle ligne, en plus de son  impact socioéconomique positif, désenclavera les communes et régions traversées, activera les échanges commerciaux, encouragera le développement, réduira le temps du voyage et atténuera la tension sur la route. En outre, ce projet ferroviaire contribuera à la création d’emplois permettant à chaque station d’employer 20 travailleurs, en plus de la relance des activités des autres entreprises utilisant cette ligne pour générer des emplois indirects.  

Le tramway de Sidi-Bel-Abbès opérationnel dès le 5-Juillet
S’agissant du projet du tramway qui a bénéficié d’un volume d’investissement de plus de 32 milliards de dinars, il sera mis en service le 5 juillet prochain. Un choix qui n’est pas fortuit, étant donné que cette date historique coïncide avec celle de l’Indépendance de l’Algérie. Doté d’une capacité du transport de 62 000 passagers par jour, ce projet va générer 300 emplois, dira le ministre. « Ce projet offrira 300 postes d’emplois sans oublier le service de maintenance, qui va accueillir un grand nombre d’employés. L’introduction de ce nouveau moyen de transport moderne donnera ainsi du rythme et de la dimension à cette belle cité », a tenu à préciser le ministre qui s’est exprimé à la fin du circuit organisé pour les premiers essais du tramway. Réalisé sur un parcours de 14,5 kilomètres, le réseau comporte 26 stations de voyageurs, 5 ouvrages d’art, 4 pôles d’échange, 3 parcs-relais, un dépôt atelier, des stations et sous-stations électriques ainsi qu’un parc roulant de 30 rames de 280 places chacune. Toutes les phases de réalisation ont été passées en revue par M. Talai, qui a insisté sur les avantages du suivi de cette expérience, notamment l’acquisition d’un savoir-faire et de nouvelles technologies. En ce qui concerne le personnel, le ministre a exhorté les services compétents à faire un recrutement local, à assurer une bonne formation, mais également un bon entretien de ce moyen de transport moderne. Ce projet structurant qui revêt une importance capitale a suscité l’intérêt du ministre qui a insisté sur une meilleure gestion afin d’éviter toutes les lacunes et défaillances constatées au niveau des autres wilayas. « Nous exigeons des voitures de qualité, nous espérons que nous ne vivrons pas le problème rencontré à Oran, Alger et Constantine », met-il en garde. Considérée comme étant la plaque tournante de l’Ouest du pays, la wilaya de Sidi-Bel-Abbès est devenue de par la réalisation de tous ces moyens de transport moderne, tramway, la création de nouvelles lignes ferroviaires reliant les zones des hauts plateaux et du Sud et la réalisation d’une ligne à grande vitesse Oran-Tlemcen via Sidi-Bel-Abbès, un pôle d’échange valorisant la position géographique de cette région.

Modernisation et rénovation de 204 wagons
Poursuivant sa visite, Boudjemâa Talai a inspecté  les chantiers de la Société nationale de transport ferroviaire à Sidi Bel-Abbès et s’est enquis notamment de l’opération de modernisation et de rénovation de 204 anciens wagons. A cet effet, une enveloppe de 8 milliards de dinars a été consacrée à cette opération dont 6 milliards dégagés pour le renouvellement du matériel et plus de 1,7 milliard pour la remise en service. « Ce programme de réhabilitation et de modernisation des voitures à voyageurs devra toucher, à moyen et long terme, la totalité du parc roulant de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) évalué à quelque 330 wagons », a précisé le ministre. Plusieurs prototypes de voitures à voyageurs pour les grandes lignes ont été livrés depuis les ateliers de maintenance ferroviaire de Sidi Bel-Abbes. « Ces prototypes de voiture doivent faire l’objet d’un examen de conformité par un comité technique d’experts mandaté par la direction générale afin de les valider en vue de poursuivre le programme de réhabilitation et de modernisation », a-t-il annoncé. Enfin, le ministre a salué l’effort du collectif, tout en exprimant sa satisfaction quant à l’opération de rénovation qui s’effectue selon des normes internationales, appelant à la formation d’une main-d’œuvre qualifiée pour assurer un bon fonctionnement et un service de qualité.

Y. M.



Du mĂȘme auteur

Par Yahia MAOUCHI

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Aprùs l’automobile
Par Yahia MAOUCHI.

La transformation numérique
Par Dr Ali Kahlane,.

Sécurité alimentaire
Par Yahia MAOUCHI.

Saison estivale 2017
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF