Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 107 - Août 2017

Go

Transports

Un pied à bord et deux pieds sur terre

Ahcène Grairia, P- DG de l’ENTVM

Par Leila BOUKLI



C’est à Annaba où il passe sa licence en droit, que lui vient cet attrait de la mer. Il y apprend à aimer le chant des mouettes, à être à l’écoute des éléments… Il sait déjà que la beauté enchanteresse de la mer cache une puissance qui peut mener les téméraires dans des situations périlleuses. Téméraires, il l’est mais après plus de 30 ans dans le maritime, il sait que la mer est avant tout un espace de rigueur et gère son personnel avec une main de fer dans un gant de velours.
Ahcène Grairia, actuel président-directeur général de l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs – Algérie Ferries – a su, de l’avis de ses collaborateurs qui l’entourent lors de l’entretien qu’il nous accorde, créer un esprit d’équipe, une famille où chacun se sent partie prenante dans la gestion de l’entreprise. D’ailleurs, nous dit-il, les objectifs fixés au titre de l’exercice 2016 par le conseil d’administration ont été atteints à 97% au 15 Octobre 2016. L’homme qui en impose malgré son air bienveillant, garde la porte de son bureau toujours ouverte pour son personnel qu’il couve. « Celui qui ne prend aucune initiative ne peut pas se tromper. Nous faisons un métier passionnant où l’on ne risque pas de s’ennuyer. Chaque jour à son lot de problèmes qu’il faut gérer en temps réel. »
Cette entreprise citoyenne a depuis deux ans renoué avec les bénéfices et pourtant elle a revu le tarif des traversées à la baisse de 40 à 45% afin, nous fait- il savoir, de garder ce lien, ce cordon ombilical, à ne pas couper, entre la communauté à l’étranger et l’Algérie. C’est notre raison d’être, souligne-t-il. De plus, et au-delà de l’aspect financier, nous accompagnons tout événement sportif à caractère international pour donner une bonne image du pays. Le dernier en date le Rallye d’Algérie. Fortuitement déboule, dans cette salle de réunion, où portable et ligne directe n’arrêtent pas de sonner, le P-DG d’Arak Sport, Mohamed El Ghaouti qui repart en France ou il réside après avoir organisé le Rallye d’Algérie en coopération avec l’Italien Daniel Cotto, qui n’est rien moins que l’organisateur du Rallye des Pharaons. M. El Ghaouti est venu mettre un visage sur ce responsable qui a tout fait pour une parfaite prise en charge à bord et le remercier ainsi que ses collaborateurs. Les étrangers repartent, nous dit-il, ravis de la beauté du pays, de l’accueil des autorités et du peuple. Sans aucune hésitation, ils reviendront. Une nouvelle satisfaction, pour Ahcène Grairia, qui débute sa carrière dans le maritime en 1985 jusqu’à décembre 1987 à la CNAN .On le retrouve à l’Entvm de janvier 1987 à juillet 1989 en tant que sous-directeur de l’armement et du juridique ; puis d’août 1990 à décembre 1992 à l’entreprise de réparation navale où il est assistant du P-DG, passe à la compagnie algérienne Assurances Transports d’avril 1992 à août 1996 en tant que sous-directeur de la gestion des sinistres maritimes. Ensuite à la Nashco- National Shipping Company SPA, filiale de CNAN Groupe ou de septembre 1996 à janvier 2008, il exercera successivement les fonctions de directeur central des affaires juridiques, conseiller du PDG, directeur général de Nashco. C’est à cette date, soit à la fin janvier 2008, qu’il présidera aux destinées de l’Entmv, en tant que président-directeur général, après la reconduction du mandat du 22 janvier 2014. A ce jour.
Des idées plein la tête, il a comme il dit « un pied à bord et deux pieds sur terre ». L’activité maritime est très réglementée, fait-il remarquer. Nous n’avons pas le monopole car en plus de la concurrence de trois entreprises étrangères, nous sommes également confrontés à celle de la compagnie Air Algérie qui a renforcé ses dessertes. Qu’à cela ne tienne, depuis trois ans on a diversifié nos escales et lignes en faisant plus de ports et en offrant plus de prestations. Nous renforçons ces derrières en affrétant en été de gros porteurs, de 1800 passagers et de 600 véhicules en garage. Nous sommes, en outre, signataires d’un plan de sauvetage en Méditerranée et il nous arrive souvent d’évacuer des personnes en détresse par hélicoptère, sur conseil du médecin de bord. Les personnes à mobilité réduite ne sont pas en reste, puisque des cabines spécialisées leur sont dédiées, de même que des places de parking aménagées à leur intention. Le point noir, la literie changée à chaque traversée. Il n’existe pas de blanchisserie, pouvant prendre en charge une telle quantité de linge. Dieu merci, un Algérien a implanté à Oran une usine « option literie à usage unique », agréée par les pouvoirs publics. Il exporte vers des dizaines de pays. De plus avant 2009, tous les travaux de maintenance et de réparation étaient effectués à l’étranger. Depuis, on vole de nos propres ailes. Seuls les travaux nécessitant une expertise et une technicité sont confiés au constructeur-fournisseur des équipements, pour le reste c’est l’Erenav, entreprise de réparation navale qui prend en charge.
Comme on le constate Ahcène Grairia ce descendant des hommes libres des montagnes algériennes, est aussi un enfant du secteur de la marine. Il en connaît tous les rouages pour être passé par différents services sensibles.
A ce père de trois enfants, de surcroît grand-père plein d’allant, nous disons bon vent ! Ce vers de Baudelaire lui va comme un gant : « Homme libre toujours tu chériras la mer ! »   
     L. B.



Du même auteur

Par Leila BOUKLI

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF