Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 120 - Avril 2019

Go

Transports

Une organisation bien huile

Entreprise portuaire de Skikda

Par Smail ROUHA



La capitainerie,
Si la direction générale participe à la définition de la stratégie générale de la société avec le conseil d’administration et dirige la mise en œuvre opérationnelle de stratégie arrêtée, tout en coordonnant  et en contrôlant l’ensemble des activités de l’Entreprise portuaire de Skikda à travers les structures qui les composent, la capitainerie demeure seule « maître à bord», en ce qui concerne l’expédition maritime. Ayant mission d’exercer dans les limites du domaine public portuaire terrestre et maritime, la police et la sécurité des plans d’eau, des terre-pleins et des installations, et ce dans le but d’exercer, en permanence, la conservation des ouvrages et d’assurer la sécurité de la circulation des personnes et des biens, la direction de la capitainerie est responsable de l’ensemble des actions relatives à la navigation, au pilotage, au lamanage et au placement des navires. Par ailleurs, elle est le représentant de la compagnie à bord et le mandataire de son armateur à l’étranger.

L’acconier
Chargée de contrôler, de coordonner et de diriger l’ensemble des activités liées aux opérations d’embarquement de débarquement, de réception, du gardiennage et de la livraison (enlèvement) des marchandises, la direction de la manutention et de l’acconage, est chargée d’effectuer les opérations faites autrefois par l’équipage, et cela par souci d’abréger le temps d’escale des navires. Les acconiers manipulent les marchandises pendant les phases de manutention particulièrement dangereuses et à haut risque pour la marchandise. Ils effectuent les opérations de garde à quai et autres opérations juridiques (réception et reconnaissance des marchandises), puis délivre matériellement les marchandises aux ayants droit. Ils ont ainsi la marchandise sous leur responsabilité personnelle pendant un certain temps.

Le docker
Maitre sur quai, pas une cargaison n’échappe aux dockers. Ouvrier polyvalent, doté d’une culture générale maritime, le docker allie force physique et sérieux. En effet, c’est lui  qui charge et décharge tout type de marchandise à bord des navires. Ces opérations mettent en œuvre différents équipements mécaniques et requièrent le respect de nombreuses règles de sécurité.
 
La direction de remorquage
Chargée de la mise à disposition des navires des remorqueurs  durant leur appareillage, accostage, déhalage, et veille de sécurité, la direction de remorquage a également pour missions d’assurer la fourniture des services annexes et des prestations exceptionnelles telles que l’assistance et le sauvetage, l’affrètement et le remorquage hauturier. Le patron du remorqueur demeure un élément déterminant au sein de l’équipage, il est responsable de tout événement en mer et assure la gestion nautique du remorqueur.

L’officier de port
L’officier de port assure le bon fonctionnement du port. Il régule le trafic portuaire, fait appliquer les règles de sécurité lors des opérations de chargement et de déchargement, spécialement lorsqu’il s’agit de matières dangereuses, veille à préserver l’outil portuaire. Il est donc en relation avec des interlocuteurs multiples : commandants de navires, pilotes, manutentionnaires, entreprises de travaux… Les grands ports emploient plusieurs dizaines d’officiers de port assumant des responsabilités spécialisées.

Le pilote maritime
Chargé de porter assistance aux capitaines des navires pour la conduite de leurs navires à l’entrée et à la sortie des ports, en rade et dans les eaux intérieures, le pilote maritime assure également une mission d’intérêt général qui contribue à:  la sécurité des navires, des équipages et des usagers du port, à la protection des ouvrages et outillages portuaires, à la protection de l’environnement et notamment la fluidité du trafic des ports. Cette mission nécessite une disponibilité 24h/24, une parfaite connaissance des espaces portuaires et une grande expérience de la navigation et de la manœuvre. Cette mission a un impact sur l’économie, par la réduction des temps d’immobilisation et de manœuvre des navires. Elle permet d’éviter les coûts (humains, écologiques et financiers) considérables des accidents.

Le maitre d’équipage
C’est un ancien matelot accédant au grade de maître d’équipage par ancienneté et mérite. Il est sous les ordres directs du second capitaine pour les opérations commerciales, la sécurité et les manœuvres et du chef mécanicien pour l’entretien. Il dirige l’équipe de matelots pour l’accomplissement des tâches. Il est responsable des magasins où sont entreposés le matériel, cordages, palans, aussières, cartahus, peinture… En mer, il procède à l’entretien du gréement des appareils de levage et à la propreté générale du navire, excepté du compartiment machine. Il tient à jour un registre indiquant en périodicité l’entretien des câbles (graissage) et leur remplacement.

Le cariste
Un cariste est une personne conduisant un engin motorisé servant au déplacement de marchandises au sein d’une exploitation. Cet engin peut être, par exemple, un chariot élévateur. Le cariste accomplit toutes sortes de missions : acheminement, stockage et déstockage Dans certains cas, le travail du cariste peut s’accompagner d’un travail de constitution de palettes. Le cariste a un rôle important dans la chaîne de production : il gère la mise à disposition des marchandises et évite ainsi les ruptures dans les préparations.

 S. R.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Smail ROUHA

Les plus lus

Air Algérie Cargo
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF