Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 104 - Avril 2017

Go

EDITO

Un homme en acier

Par AMMAR KHELIFA



Le transport, avec ses infrastructures routières, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires, son parc roulant, ses trains, ses bateaux, ses avions et ses chiffres en millions, est un secteur très sensible qui occupe une place de choix dans les priorités présentes et à venir de l’Etat. Il est donc tout à fait logique que le titulaire de ce portefeuille ait l’envergure idéale pour pouvoir cerner une des questions nodales du développement. Cela ne veut pas dire, outre-mesure, que les autres ministres sont de simples figurants. Loin s’en faut. La règle du mérite est la même pour tout le monde. Chaque secteur constitue un élément essentiel à l’évolution politique, économique et sociale. C’est une évidence d’école. Sauf que pour le transport, son impact dépasse, et de loin, les aspects matériels du développement pour s’inscrire sur le long terme, à l’échelle stratégique englobant les questions de souveraineté, d’unité nationale et de cohésion sociale. Tout est prioritaire pour le détenteur de ce portefeuille : du taxi urbain aux opérations d’import-export, en passant par l’aménagement du territoire, la sécurité des personnes et des biens, et tant d’autres tâches de la plus grande importance. Boudjemaâ Talaï, puisque c’est de lui qu’il s’agit, vient de se voir confier la mission des missions ; la tâche des tâches et une responsabilité qui impacte le quotidien de l’ensemble de la nation. Il est ministre des Transports depuis le dernier remaniement ministériel. Et il savait ce qui l’attendait. Les épreuves n’ont jamais réussi à bousculer son assurance bâtie sur du béton armé et un tempérament de gagneur qu’il a cultivé pendant plus de 25 ans d’une carrière en acier. Il a dirigé d’importants groupes industriels, parmi les plus performants. Il a fait ses preuves dans le secteur public, ce qui lui a permis de connaître la politique économique gouvernementale dans ses moindres détails. Il faut préciser ici que tout en étant un farouche défenseur des acquis des années 1970 et un partisan de la récupération intégrale de la plate-forme industrielle construite durant cette même époque, Boudjemaâ Talaï ne nourrit aucune forme de réticence vis-à-vis du secteur privé national. L’ouverture, par exemple, du transport aérien au privé ne serait édifiante et payante pour le pays que lorsque les deux compagnies aériennes nationales, Air Algérie et Tassili Airlines, auront pris leur envol dans des conditions maximales. Il l’a dit et redit. A ce sujet, il n’a pas eu besoin de surenchérir, puisqu’il se trouve tout simplement dans l’esprit de la concurrence loyale ; celle qui ne reconnaît que le mérite et la performance ; celle qui exige que les concurrents devraient partir sur un pied d’égalité. A ce titre, Boudjemaâ Talaï ne dissimule certes pas son attachement à la « chose » publique, mais sans aveuglement. Cette aptitude à suivre l’évolution économique lui a surtout permis d’être techniquement et conceptuellement à l’heure. Par ailleurs, le vif intérêt qu’il accorde particulièrement au développement du transport ferroviaire reflète bien une volonté d’en finir définitivement avec l’enclavement de certaines régions du pays. Il est aujourd’hui chargé de piloter plus de 50 projets de chemins de fer raccordant l’extrême Est à l’extrême Ouest : un plan de réalisation et de modernisation qui dotera l’Algérie d’un réseau ferroviaire dense, tout en contribuant efficacement à la relance économique du pays. Et c’est bien pour le pays. Au sommet d’une longue expérience professionnelle consacrée à la sidérurgie, à l’engineering des travaux publics et au génie civil, il ne peut être que l’homme idéal pour une telle mission où l’acier et le béton dessinent l’Algérie du XXIe siècle.                 
                          

Par AMMAR KHELIFA
amar.khelifa@eldjazaircom.dz 



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par AMMAR KHELIFA

Les plus lus

L’Algérie avant tout
Par AMMAR KHELIFA.

Protection civile
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF