Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 114 - Juin 2018

Go

Douanes

Informer pour mieux servir

Direction des relations publiques et de l’information

Par Tahar MANSOUR



L’amélioration de la qualité de service offert à ses partenaires et à tous les citoyens est une constante chez la Douane algérienne qui a engagé, dans ce cadre, une rénovation complète de son site web qui est déjà fin prêt et qui sera opérationnel au mois d’avril prochain. « Actuellement nous sommes en période d’essais en même temps que la mise à jour des informations. Nous sommes aussi en train d’introduire toutes les informations nécessaires pour les usagers, principalement les opérateurs économiques », précise le contrôleur général en chef Djamel Brika, directeur des relations publiques et de l’information à la direction générale des douanes algériennes.
Selon notre interlocuteur, le nouveau site web est très dynamique, convivial et permet d’avoir accès à toutes les opérations concernant le commerce extérieur, les lois et les règlements du commerce extérieur comme les formalités de dédouanement, les informations utiles aux voyageurs, les concours de recrutement ainsi qu’une fonction très importante concernant l’examen et le traitement des doléances. « Parmi les aspects les plus importants de ce nouveau site, nous trouvons l’élargissement des e-services comme la gestion électronique de l’activité douanières, que nous avons déjà mise en service durant la saison estivale 2017 par l’introduction du titre de passage en douane (TPD) électronique qui a connu une grande réussite et qui a permis de réduire de manière drastique le délai d’attente au niveau des frontières terrestres particulièrement », explique encore le directeur des relations publiques et de l’information.

Titre de voyage électronique élargi à tous les voyageurs
Après la réussite de l’opération du TPD électronique au niveau des frontières terrestres, il est prévu l’élargissement de ce service à tous les voyageurs passant les frontières terrestres, maritimes et aériennes, y compris pour les citoyens algériens résidant à l’étranger. Ce titre de passage en douane électronique pourra être rempli à domicile par le biais du site web de la direction générale des douanes. « Les années précédentes nous avons pris des mesures qui ont consisté à mettre en place des brigades navigantes qui exécutaient les formalités douanières à bord des navires, ce qui a grandement facilité les choses pour les voyageurs et réduit considérablement le temps d’attente aux quais. L’année 2018 verra la suppression de ces brigades par l’introduction du TPD électronique, c’est-à-dire que les voyageurs se rendant en Algérie ou quittant le territoire national vont remplir le titre de passage en douane sur notre site web, ils vont l’imprimer et le présenteront au bureau de douane », tient à rappeler le contrôleur général en chef Djamel Brika. En effet, l’évaluation réalisée par les douanes est que les délais d’attente étaient trop grands à cause de ce document (TPD) car jusqu’à ces dernières années, c’était le douanier qui saisissait les informations sur le système, qui vérifie les documents et qui imprimait le TPD, ce qui nécessitait au moins une demi-heure par voyageur, soit près de cinq heures pour faire passer 10 voyageurs. Grâce maintenant au TPD rempli chez soi à travers le site web, le voyageur viendra avec sont TPD en main et le délai d’attente pourra être d’à peine cinq minute par voyageur.

D’autres e-services au cours des années prochaines
Outre le TPD électronique, les douanes algériennes envisagent de lancer d’autres e-services au cours des prochaines années. Grâce à cette numérisation, la Douane atteindra zéro papier « ce qui est l’objectif principal », précise le contrôleur général en chef Djamel Brika. Grâce à cela, les délais de dédouanement seront écourtés de manière sensible, permettant un gain de temps et d’argent très important. Le gain sera aussi calculé en termes d’économie de papier et de matériel pour l’impression et les différents tirages. Le site web permettra aussi un accès au tarif douanier, ce qui permettra aux opérateurs économiques d’avoir une idée précise sur les droits et taxes de la marchandise qu’ils importent ou exportent, sur le classement tarifaire ainsi que sur les formalités administratives particulières. Ainsi, les opérateurs économiques ou toute personne intéressée pourront prendre connaissance des tarifs douaniers directement à travers le site web et une nouveauté a été introduite consistant en la recherche par mot-clé au lieu du code tarifaire comme cela se faisait auparavant. Cette nouveauté a été introduite pour faciliter la recherche aux opérateurs économiques qui ne sont pas des spécialistes des systèmes harmonisés des tarifs des douanes. « Imaginez un opérateur économique qui se trouverait à l’étranger et voudrait acheter des marchandises, il pourra, en introduisant juste un mot-clé, avoir tous les renseignements concernant son produit et pourrait donc agir en conséquence », précise notre interlocuteur.

Statistiques du commerce extérieur
Les statistiques sont, pour tous les secteurs, importantes à plus d’un titre et concourent à avoir une idée précise de ce secteur tout en permettant de prendre les décisions requises pour des situations données et éviter de répéter les mêmes erreurs. Le nouveau site web des douanes algériennes comportera aussi un portail consacré aux statistiques du commerce extérieur. Les personnes intéressées pourront donc avoir accès à ces chiffres pour connaitre les évolutions, les importations, les exportations par produit, par catégorie, par pays, ce sera donc un moteur de recherches très précis et utile pour les chercheurs, les journalistes, les économistes, pour une étude de marché et aussi pour les investisseurs qui pourront donc connaitre les spécificités du marché algérien.

Gestion des doléances, une priorité
C’est une autre nouveauté de ce site qui permet à tous de déposer leurs doléances et d’avoir une réponse dans les meilleurs délais. « C’est une application que nous avons mise en place qui permet le traitement des requêtes en temps réel par les services des douanes concernés. Même par le biais de son smartphone, le citoyen pourra remplir une requête qui arrivera en temps réel chez le douanier qui la transmet directement au service concerné », explique encore le contrôleur général en chef Djamel Brika. L’administrateur du site web pourra aussi connaitre à tout moment le nombre de requêtes reçues au total, par chaque service, l’objet des requêtes et les temps de réponse. D’ailleurs les requêtes ont été catégorisées en fonction de leurs sujets, soit une réclamation, soit demande d’informations, d’audience. Les responsables des douanes pourront alors connaitre à tout moment le nombre de réponses aux requêtes, celles qui n’ont pas reçu de réponses pour savoir pourquoi. « Nous comptons aussi créer une sorte de bibliothèque qui contiendrait certaines questions et réponses récurrentes afin d’orienter le citoyen vers les réponses données, ceci nous permet d’être performant en termes de réactivité, c’est là un objectif auquel nous aspirons et pour lequel nous travaillons : être réactifs en un temps assez court », affirme M. Brika. « Cette relation directe avec les citoyens nous aidera aussi à lutter contre la corruption et à faire respecter les règles d’éthique et de déontologie » continue-t-il.

Nouveau code des douanes et textes d’application
Le site web est aussi un outil performant pour faire connaitre toutes les démarches, les lois et règlements aux citoyens et surtout aux opérateurs économiques qui arriveront devant le douanier en connaissance de cause, connaissant les procédures et les droits et taxes à régler ou un droit à faire valoir. Le douanier travaillera plus aisément sans se retrouver devant des situations parfois gênantes et le citoyen verra les formalités de passage en douane être rapides et simples. Cette information complète sera faite par le biais de tutoriels mis en ligne qui expliquent toutes les démarches aux usagers.
« Un nouveau code de douanes sera mis en application dans peu de temps et il comportera cinquante textes d’application qui seront mis sur notre site web au fur et à mesure de leurs sorties » annonce-t-on. Ces textes d’application pourront être consultés par chaque visiteur du site web afin qu’il puisse connaitre tous les détails des lois et règlements.
 
T. M.



Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

Filiale du Groupe Metidji
Par Saida AZZOUZ .

Hocine Mansour Metidji, P-DG du groupe Metidji
Entretien réalisé par Saida AZZOUZ .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF