Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 125 - Dec 2019

Go

L'ANP

« Toute tentative de déstabilisation de l’Algérie est vouée à l’échec »

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah à partir de la 4e Région militaire

Par Farid HOUALI



La sécurité de l’Algérie ainsi que la préservation et le renforcement de sa défense nationale constituent le motif intrinsèque de l’existence de l’ANP, digne héritière de l’ALN. «Préserver la dignité de l’Algérie, sauvegarder la sécurité de son peuple et protéger chaque parcelle de sa noble terre sont des missions invariables, voire sacrées pour l’ANP, qui leur accorde l’importance et l’intérêt requis, et qui s’engage à leur parfait accomplissement, en toutes conditions et circonstances », a souvent souligné dans ce contexte le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP). Ainsi, la sécurité des frontières demeure une priorité de premier plan pour se prémunir contre l’infiltration de terroriste venant de pays voisins. Pour ce faire, l’ANP ne lésine pas sur les moyens afin de faire avorter toutes tentatives déstabilisatrices de l’Algérie.

«Toutes les tentatives désespérées ciblant la sécurité et la stabilité de notre pays ont échoué et vont encore échouer dans l’avenir grâce à l’aide d’Allah le Tout-Puissant et grâce aux efforts laborieux et fructueux que l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, ne cesse de consentir, en s’inspirant de son dévouement aux valeurs de Novembre et de son message éternel afin que l’Algérie demeure unie et indivisible, conformément au serment prêté au service de la patrie», a en effet déclaré le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah au 4e jour de sa visite à la 4e  Région militaire à Ouargla.

Lors d’une allocution prononcée à l’occasion d’une réunion de travail avec le commandement, l’état-major de la Région, les commandants des secteurs opérationnels et des unités, les responsables des différents services de sécurité et les directeurs régionaux, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah a mis en valeur les «grands efforts» consentis par les éléments des unités mobilisées le long de la bande frontalière en territoire de compétence, «dans l’objectif de sécuriser et de protéger cette zone vitale et sensible» contre toutes les menaces et les fléaux.

«Á cette fin, nous œuvrons toujours à maintenir la disponibilité opérationnelle à son plus haut niveau et à mener une parfaite préparation et instruction de nos forces armées, afin qu’elles puissent détenir, en permanence, les moyens d’accomplir leurs missions et de s’adapter constamment aux évolutions de la situation géopolitique et à la complexité des enjeux dans notre sous-région», a-t-il souligné.

Les grands et laborieux efforts consentis par les éléments de l’Armée nationale populaire pour le rétablissement de la sécurité, de la stabilité et de la quiétude dans notre pays ne sont pas qu’un slogan. C’est une réalité que nul ne peut nier.  La régression importante des activités terroristes dans notre pays et l’incapacité des résidus terroristes de commettre les moindres actes criminels, malgré la montée du phénomène terroriste dans notre environnement proche et lointain, démontrent la réussite de l’approche adoptée par l’ANP durant ces dernières années.

En alerte permanente

Evoluant dans un environnement sécuritaire régional instable, l’ANP, qui doit faire face à une menace terroriste transnationale, se doit d’affirmer et de renforcer ses performances face à ce péril.  Le vice-ministre de la Défense nationale a dans ce sens appelé les unités à veiller à l’exécution rigoureuse des programmes de préparation au combat pour les différentes composantes du corps de bataille, à travers l’intensification des exercices pratiques, tactiques et opérationnels de tirs avec munitions réelles au profit des différentes armes et forces dans les divers niveaux et échelons, et à travers l’instruction et la préparation des états-majors et des personnels aux niveaux tactiques et opérationnels et ce, en sus de la nécessité d’un emploi optimal des systèmes d’armes mis à disposition.

Le général de corps d’armée a mis en évidence le fait que les défis «se multiplient et s’accélèrent et que l’Algérie mérite que tous ses enfants, là où ils se trouvent, soient son rempart impénétrable». Sans aucune équivoque ni ambigüité, le chef d’Etat-major confirme ainsi la détermination de l’Algérie à accorder un intérêt particulier à l’ANP, notamment en l’actuelle conjoncture où les groupes terroristes sont pratiquement aux portes du pays.

«Notre satisfaction à chaque visite rendue aux personnels et à chaque inspection des unités, des régions et des forces, est d’autant plus grandissante que nos exigences. Les défis se multiplient et s’accélèrent et l’Algérie mérite que tous ses enfants, là où ils se trouvent, soient son rempart impénétrable, et c’est là où réside notre sérénité, car nous ressentons réellement que l’ANP est la véritable héritière de l’Armée de libération nationale», a-t-il affirmé.

Selon le vice-ministre de la Défense nationale, «il n’y a aucune crainte pour une Patrie dont les personnels de son armée sont imprégnés des valeurs de leur histoire nationale et considèrent la valorisation de ses leçons et ses enseignements comme la lumière qui éclaire leur chemin, vers l’acquisition de plus de puissance, à même de garantir le prestige de l’Algérie et de préserver sa souveraineté nationale et son unité territoriale et populaire».

De l’avis même de certains experts étrangers, l’ANP constitue, en effet, un rempart infranchissable aux groupes terroristes qu’elle traque inlassablement. Un constat réaffirmé dans son début novembre dernier, son rapport annuel sur le terrorisme dans le monde, par le Département d’Etat américain qui a salué l’approche algérienne et ses efforts déployés dans la lutte contre le terrorisme, soutenant que l’Algérie demeure un partenaire important contre ce phénomène transnational. Le Département américain a salué également l’Algérie qui a activement soutenu les efforts visant à lutter contre l’organisation terroriste autoproclamée Etat islamique (Daech/EI) par le biais de programmes de contre-messagerie et de renforcement des capacités avec les Etats voisins.

Tout pour la réussite du processus électoral

Situation politique oblige, à la veille de la tenue du rendez-vous électoral du 12 décembre prochain, le vice-ministre de la Défense nationale, le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, a affirmé à partir de Biskra que toutes les dispositions ont été prises pour la réussite du processus électoral, se félicitant de «l’adhésion» du peuple à son armée et de sa «détermination» à aller vers l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. Ahmed Gaïd Salah a rappelé dans le même contexte que le Haut Commandement de l’ANP a «veillé à ce que soient satisfaites les revendications populaires légitimes et urgentes, à l’origine des marches populaires pacifiques, civilisées et qui tiennent compte de l’intérêt suprême de la patrie. Pour ce faire, toutes les mesures idoines à même de préserver au peuple algérien sa sécurité et sa stabilité et à l’Etat algérien et ses institutions vitales leur notoriété et leur pérennité ont été prises, et ce, jusqu’à atteindre l’étape de la tenue des élections présidentielles», a-t-il souligné dans une allocution d’orientation prononcée, au troisième jour de sa visite à la 4e Région militaire.

Pour la réussite de ces élections, le vice-ministre de la Défense nationale a soutenu que «toutes les dispositions de sécurisation de l’ensemble des étapes du processus électoral ont été prises, en sus des mesures légales permettant de protéger la voix du citoyen et de préserver le caractère constitutionnel de ce processus national d’importance».

«Nous savons pertinemment que les positions claires que le peuple algérien ne cesse d’avoir envers son armée, sont des positions constantes car elles émanent de sa profonde conscience et de son bons sens qui ne se trompe jamais, que l’ANP a été, depuis le début, mue par une bonne intention et des objectifs nobles, en accompagnant son peuple dans ses marches pacifiques et civilisées, un accompagnement durant lequel le Haut Commandement a veillé à réunir toutes les conditions de sécurité, de protection et de prévention», a-t-il affirmé. Le chef d’état-major de l’ANP a souligné, dans son allocution, que l’indépendance de l’Algérie «restera à jamais en travers de la gorge» de ses ennemis et que l’ANP restera «la digne héritière» de l’Armée de libération nationale et que «le courant novembriste teindra de ses couleurs l’Algérie nouvelle et son Etat fort et enraciné».

La détermination d’un peuple

Selon Ahmed Gaïd Salah, les ennemis de l’Algérie «ont oublié que la principale force sur laquelle s’appuie notre Armée est la force populaire et la volonté populaire, ainsi que la conscience du peuple, connu pour sa perspicacité, qu’il est, d’une part, la profondeur stratégique de l’ANP et le vivier d’où celle-ci est issue et, d’autre part, que l’Armée n’a d’autre objectif que de le servir». Il a rappelé, à ce titre, que l’ANP est «la digne héritière de l’Armée de libération nationale, et c’est précisément ce lien sacré qui a beaucoup dérangé ces ennemis». «Ils veulent une armée sans profondeur historique afin qu’ils puissent l’employer selon leurs intérêts et la rallier à leurs objectifs et leurs intentions pervertis et traitres. C’est là la cause réelle et profonde de cette hostilité qu’ils vouent à l’ANP et à son commandement moudjahid aux sources novembristes sincères et salutaires», a-t-il expliqué. «Tout comme la Révolution de Novembre a vaincu hier son ennemi tyrannique, par la sincérité, le dévouement et la détermination à atteindre les objectifs, le peuple algérien triomphera, en compagnie de son armée, des relais de la bande, et les valeurs de novembre seront ancrées et imprégnés dans les esprits et le courant novembriste teindra de ses couleurs l’Algérie nouvelle et son Etat fort et enraciné», a-t-il ajouté. «C’est là le défi que nous relèverons, grâce à Allah Le Tout-Puissant, au grand dam des affidés du colonialisme qui n’apprécient nullement cette adhésion nationale sincère à l’Armée nationale populaire», a-t-il avancé, soulignant que cette adhésion «affirme avec force la détermination constante et résolue du peuple à aller vers l’élection présidentielle du 12 décembre 2019, en laquelle il voit, naturellement, l’unique issue à ces circonstances particulières que connait l’Algérie». «Nous distinguons clairement aujourd’hui entre celui qui veut que l’Algérie s’en sorte et celui qui veut qu’elle tombe dans le piège de l’impasse avec toutes les conséquences désastreuses et dangereuses qui peuvent en découler», a affirmé le chef d’état-major de l’ANP.

Dans ce contexte, le général de corps d’armée a souligné que l’Algérie, «tout comme les enfants de novembre en ont été responsables hier, a besoin aujourd’hui de qui en soit responsable», soutenant que les démarches de l’Algérie «ne seront pas vouées à l’échec, aujourd’hui, comme elles ne l’ont pas été hier, car la vaillante génération de l’indépendance est de la même trempe que les vaillants hommes de novembre». La veille, au deuxième jour de sa visite en 4e Région militaire à Ouargla, le vice-ministre de la Défense nationale, a affirmé que le peuple algérien a prouvé qu’il est «un peuple des grands défis», saluant les qualités singulières qui le distinguent des autres peuples, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Lors de sa rencontre tenue au niveau du secteur opérationnel Sud-est de Djanet, avec les cadres et les personnels de la Région, le général Ahmed Gaïd Salah a rappelé que «les qualités singulières qui distinguent le peuple algérien des autres sont celles de la solidarité avec la patrie et d’être à ses côtés lorsqu’elle en a le plus besoin, prouvant ainsi qu’il est un peuple des grands défis, un seul peuple uni, dont le parcours national ne saura être impacté par les entraves qui se trouvent sur son chemin». Le chef d’Etat-major l’ANP a, à ce propos, salué, mardi à Ouargla, la «forte adhésion du peuple autour de son armée» et l’appel à se diriger «massivement» aux urnes le 12 décembre prochain pour faire réussir l’élection présidentielle. Pour lui, «ce peuple auquel nous sommes fiers d’appartenir, fiers également de connaitre de manière approfondie et globale ses orientations de principe, ces orientations populaires envers lesquelles nous avons de tout temps et continuons à avoir des positions constantes et œuvrons en même temps à être une source de sécurité et de protection pour notre peuple». Enfin, Ahmed Gaïd Salah a réaffirmé une fois de plus n’avoir aucune ambition politique.

F. H.

 

 

 

 



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Un homme, une destinée
Par Tahar MANSOUR.

Tarik Bouslama, P-DG du groupe Imetal
Entretien réalisé par Smail ROUHA.

Télécharger version PDF

Version PDF