Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 107 - Août 2017

Go

Gendarmerie nationale

La sécurité publique, la protection des frontières et la lutte contre le crime organisé

Le général-major Menad Nouba en visite dans le sud du pays

Par Farid Houali



Les narcotrafiquants et les contrebandiers activent, en effet, en commun avec les terroristes des différents groupes criminels qui essaiment dans les pays voisins à nos frontières, d’où la nécessité d’une vigilance constante et du renforcement de la coordination dans les domaines liés aux renseignements, à la prévention et à la lutte sur le terrain contre ces criminels dont les activités concernent en plus du trafic de drogue, la contrebande et la commercialisation illégale d’armes et de munitions. Le renforcement de ce fait de la sécurité des frontières du pays et la nécessité d’œuvrer en permanence à préserver la bande frontalière des risqués liés aux diverses menaces et activités criminelles et à lutter sans répit contre la contrebande et toutes les formes de criminalité ont toujours constitué une « priorité » pour le commandement de la Gendarmerie nationale. Preuve en est les visites cycliques effectuées  ces derniers temps par  le général-major Menad Nouba, commandant de ce corps constitué dont la dernière remonte au 23 novembre dernier aux unités de la Gendarmerie nationale du Sud-est du pays pour s’enquérir des mesures sécuritaires entreprises sur le terrain, dans le but de préserver la sécurité publique, la protection des frontières et la lutte contre le crime organisé, par les différentes unités (gardes-frontières, unités d’intervention et unités territoriales). Dans le cadre de cette même visite, le patron de la GN qui a inspecté les unités du 6e commandement régional de Tamanrasset, a donné des instructions fermes quant à la préservation de la sécurité aux frontières et celle des citoyens et de leurs biens. Compte tenu de la spécificité du territoire de l’extrême sud, le commandant de la Gendarmerie nationale a mis l’accent sur le renforcement des activités de la police judicaire dans le domaine de la lutte contre le crime organisé, notamment l’immigration clandestine, qui doit se faire dans une totale coordination avec les unités de l’ANP et les services de sécurité, plus particulièrement pour ce qui est de l’échange d’informations lors de l’exécution des missions sur le terrain. Toujours à Tamanrasset, le général-major Menad Nouba a inauguré de nouvelles unités à l’instar de la Brigade de recherches et d’investigation d’In-Guezzam et a inspecté le projet du nouveau siège du groupement territorial de Tamanrasset et du groupement d’intervention.  Dans la wilaya de Biskra, le commandant de la Gendarmerie nationale s’est enquis du degré de disponibilité des unités (territoriales, sécurité routières et unités d’intervention) et inspecté le projet de réalisation du nouveau siège de la section de recherches de Biskra et autres projets en cours de réalisation. Cette visite a été suivie d’une réunion de travail avec l’ensemble des chefs d’unités de ce commandement régional, durant laquelle des exposés lui ont été présentés et des explications détaillées sur les activités des unités dans le domaine de la police judiciaire, de la sécurité routière, de la sécurité publique et de la sécurité des frontières. Cette réunion s’est articulée autour des orientations du commandant de la Gendarmerie nationale, appelant à déployer un maximum d’efforts pour la protection de la bande frontalière, en totale coordination avec les unités de l’Armée nationale populaire et les services de sécurité, à intensifier les activités de police judicaire pour lutter contre la criminalité organisée transfrontalière, à garantir la sécurité et la quiétude publiques dans ces wilayas, à assurer un service public de qualité pour les citoyens et les ressortissants étrangers exerçant dans la région, en dynamisant l’action de la surveillance générale du territoire, notamment dans les zones d’activités des entreprises publiques et privées ainsi que les compagnies pétrolières, existant dans le territoire de compétence de la Gendarmerie nationale. Les efforts n’ont pas été vains. Ainsi entre janvier et fin octobre 2016, et grâce à la vigilance des corps constitués chargés de la lutte contre la criminalité à la bande frontalière de la wilaya de Bechar avec le Maroc qui englobe un linéaire de 533 km, il a été procédé à la saisie au cours des opérations de sécurisation et de surveillance des frontières réalisées par les brigades de l’ANP, de la Gendarmerie nationale, des gardes-frontières, de douanes et de la DGSN, d’une quantité de 12.109,454 kg de kif traité  au cours de 30 affaires concernant ce type de crime et auxquelles ont été impliqués 28 trafiquants dont trois ont été abattus.

Lutte contre toute forme de criminalité au menu
Début novembre, au cours de sa visite de travail et d’inspection aux unités de la GN du Sud-est du pays, le général-major Menad Nouba a tenu une réunion de travail au siège du 3e Commandement régional de la Gendarmerie nationale de Béchar qui a regroupé tous les cadres de la GN travaillant au niveau des wilayas du Sud-ouest et durant laquelle des exposés lui ont été présentés ainsi que des explications détaillées sur les activités des unités de la Gendarmerie nationale dans le domaine de la police judiciaire, de la sécurité routière, de la sécurité publique et de la sécurité aux frontières. Lors de cette réunion, le Commandant de la Gendarmerie nationale a insisté sur « la nécessité de préserver la sécurité et l’intégrité des frontières nationales ». Il a également donné des instructions « fermes » pour déployer un maximum d’efforts pour fermer tous les accès aux contrebandiers dans le but de combattre toutes les formes de contrebande et plus particulièrement le trafic de drogues. Il a aussi souligné la nécessité de garantir la sécurité et la tranquillité publiques et l’application des lois et des règlements dans le cadre du respect total des droits de l’Homme et des libertés individuels, ainsi que de garantir un climat de sécurité et de quiétude pour les usagers de la route, de jour comme de nuit, et sur l’ensemble des tronçons reliant les agglomérations urbaines et les wilayas, à travers le renforcement des dispositifs de la Gendarmerie nationale, pour sécuriser le réseau routier et garantir une bonne fluidité de la circulation routière et du transport urbain des voyageurs et des marchandises. Lors de sa rencontre avec les cadres de la GN en poste au Sud-ouest du pays, le général-major Menad Nouba a par ailleurs exhorté à la dynamisation de l’action de proximité et de prêter assistance aux habitants enclavés, notamment les bédouins, de sécuriser les ressortissants étrangers, exerçant dans les différentes entreprises implantées dans les wilayas du Sud-ouest, ainsi que les sites archéologiques et touristiques, qui connaissent un flux de touristes algériens et étrangers et ce, dans le but de booster l’économie et le tourisme dans la région. Pour ce faire, faudrait-il le souligner encore une fois, le Haut commandement de la Gendarmerie nationale ne lésine aucunement sur les équipements et autre matériels. En effet, des  moyens adéquats tant mobiles que fixes sont mis en place pour la sécurisation et la surveillance de ces frontières, à savoir, et en plus des patrouilles et autres brigades mixtes, des caméras infrarouges, des radars mobiles, des moyens aériens notamment des drones, ainsi que des procédés de surveillance par satellites mis à profit pour la surveillance, la sécurisation et le contrôle de nos vastes frontières dans le Sud-ouest qui concerne une bande de 3.058 km. Pour rappel, la GN des wilayas au sud-ouest a été renforcée, durant les neuf premiers mois de l’année 2015, par plusieurs unités pour une plus grande présence sur le terrain et fournir un service public « performant » au profit des citoyens sur le territoire de compétence de la GN.

De nouvelles unités pour une meilleure couverture sécuritaire
Le commandant de la Gendarmerie nationale (GN), le général-major Menad Nouba, a inauguré au cours de sa visite d’inspection aux unités de la GN en poste au Sud-est du pays, le nouveau siège du Centre opérationnel régional. Lors de la cérémonie d’inauguration, qui s’est déroulée en présence d’officiers supérieurs des corps sécuritaire et des autorités de la wilaya, le général-major a suivi une présentation sur le fonctionnement de cette nouvelle structure installée au siège du 4e Commandement régional de la GN basé au chef-lieu de la wilaya d’Ouargla. Le nouveau Centre opérationnel régional, appelé à élever le taux de couverture sécuritaire, est doté d’équipements modernes permettant de faciliter la coordination entre les unités et le suivi des différents dispositifs sécuritaires déployés sur l’ensemble du territoire de compétence du 4e Commandement régional, au titre de la lutte contre la criminalité transfrontalière, sous toutes ses formes, ont indiqué les services de la Gendarmerie. Cette opération entre dans le cadre d’une visite d’inspection de deux jours aux unités de la GN du Sud-est du pays, pour s’enquérir des mesures sécuritaires entreprises sur le terrain, dans le but de préserver la sécurité publique, la protection des frontières et la lutte contre le crime organisé, par les différentes unités (gardes-frontières, unités d’intervention et unités territoriale), est-il précisé dans un communiqué de presse. Le commandant de la GN a poursuivi sa visite dans la wilaya d’El-Oued par l’inauguration de nouvelles unités opérationnelles, à l’instar de la brigade territoriale de la GN de Nekhla (El-Oued). Cette nouvelle unité est composée notamment d’une salle d’entretien (l’avocat de la personne arrêtée), conforme aux normes internationales en matière de respect des droits de l’Homme et des libertés individuelles. Pour rappel, la GN des wilayas au sud-est a été renforcée, durant les neuf premiers mois de l’année 2015, par plusieurs unités pour une plus grande présence sur le terrain et fournir un service public « performant » au profit des citoyens sur le territoire de compétence de la GN.

 F. H.



Du mĂŞme auteur

Par Farid Houali

Les plus lus

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF