Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 107 - Août 2017

Go

Gendarmerie nationale

Près de 1 800 nouveaux enquêteurs sur le terrain

Ecole de sous-officiers de la gendarmerie de SĂ©tif

Par Radia ZEKRI



La cérémonie de sortie de cette 56e promotion depuis l’ouverture de cette école et de trois autres promotions de perfectionnement spécialisé a été présidée par le général-major Nouba Menad, commandant de la Gendarmerie nationale, en présence d’une importante délégation du haut commandement, du commandement régional de Constantine ainsi que des représentants des autorités militaires et civiles de la wilaya de Sétif. Cette année de formation 2015-2016, a été clôturée en mai en organisant à  l’école la cérémonie de la sortie de sa 56e promotion ainsi que celle de trois autres promotions, à savoir, une promotion du brevet militaire et professionnel (2e degré, spécialité administration) comprenant 60 éléments, une promotion du brevet militaire professionnel (1er degrés, spécialité administration) comptant 160 éléments et la promotion du brevet militaire professionnel numéro 2, spécialité administration qui comprend 200 éléments. Pour ce qui est de la 56e promotion des agents de la police judiciaire, elle a été baptisée au nom du héros et martyr Djoudi Mabrouk.
Les gendarmes concernés ont, souligne le colonel Zahi Aliout, commandant de l’école, une formation d’une durée de deux ans, assurée en deux étapes dont une formation militaire de base et une étape durant laquelle ils ont suivi une formation spécialisée en droit. La 2e étape a été clôturée par la prestation de serment, le 14 mai 2016, permettant au gendarme d’avoir la qualité d’agent de la police judiciaire, de travailler dans le domaine judiciaire en tant que gendarme enquêteur. «Cette période de formation a été appuyée par des cours sur les techniques de la police scientifique et technique, les langues étrangères, les techniques d’information et de la communication afin  que le gendarme puisse s’adapter aux développements technologiques et opérationnels», a expliqué le colonel.

La Gendarmerie sollicitée
A noter, par ailleurs, que la qualité de la formation dans les différentes écoles de la gendarmerie a été sollicitée par d’autres institutions sécuritaires pour des cycles de perfectionnement et des formations ciblées au profit de leurs cadres et éléments.
Des demandes formulées en 2015 au commandement de la Gendarmerie par la direction générale de la Sûreté nationale, la direction générale des Douanes, la direction générale de la Protection civile et la direction générale des forêts ont reçu l’aval du ministère de la Défense nationale. Selon les explications du responsable de la communication au commandement de la gendarmerie, le colonel Abdelhamid Kerroud, les sessions de formation lancées pour l’année 2015-2016 ont profité à plusieurs promotions des différentes institutions de sécurité nationale et internationales. En effet, une formation en gestion et exploitation de la scène de crime a été dispensée à l’Ecole de police judiciaire de gendarmerie (Zéralda) et par des experts de l’Institut national de criminologie et de criminalistique (INCC). Une autre formation sur le crime transnational notamment le narcotrafic a été dispensée à une promotion de la douane alors que  des éléments de la Protection civile et de la Direction générale des forêts ont été formés par la gendarmerie sur la préservation des scènes de crimes pour les uns et les enquêtes sur les incendies pour les autres. 150 autres éléments de la protection civile ont bénéficié d’une formation sur une meilleure conduite des motos pour les opérations d’intervention lors des accidents de la route. Il s’agit, également, de promotions de la garde nationale tunisienne, de la gendarmerie turque et de la gendarmerie espagnole ayant profité de la formation ciblée de la gendarmerie algérienne.
 R. Z.



Du mĂŞme auteur

Par Radia ZEKRI

Les plus lus

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF