Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 106 - Juil 2017

Go

Gendarmerie nationale

Un cursus d’efforts et de sacrifices couronné

Sortie de promotion de l’Ecole supérieure des Issers

Par Radia ZEKRI



Une cérémonie grandiose a été organisée en l’honneur des officiers militaires algériens et étrangers au titre de l’année de formation 2015-2016. Une cérémonie à laquelle ont pris part des ministres, des responsables du haut commandement et du 1er commandement régional de la gendarmerie et des autorités militaires et civiles de la wilaya de Boumerdes. Ainsi, 537 officiers dont 20 femmes et plusieurs étrangers sont comptés dans les différentes promotions. La cérémonie présidée par le général-major Menad Nouba, commandant de la Gendarmerie nationale, en présence de Tayeb Louh, ministre de la Justice, garde des Sceaux, a été une nouvelle occasion pour la gendarmerie de réitérer l’intérêt qu’accorde l’institution à la formation ciblée et au professionnalisme dans les missions sécuritaires et de service public.
En effet, la performance prouvée à plus d’un titre dans différents domaines de formation a incité d’autres institutions de l’Etat à solliciter l’expérience de la gendarmerie par la formation de leurs troupes dans différentes spécialités liées à leurs domaines d’intervention. Rien que pour l’année de formation 2015-2016, plusieurs cadres et promotions de la sûreté nationale, des douanes, de la protection civile et les services des forêts ont reçu des formations spécialisées, selon les besoins, dans les différentes écoles de la Gendarmerie nationale dont celle de police judiciaire sise à Zéralda (Alger). Plusieurs étrangers venant des pays voisins et de l’Europe dont des Turcs et des Espagnols ont bénéficié de la formation chez la gendarmerie algérienne. Aux Issers encore des officiers tunisiens, maliens, mauritaniens et sahraouis ont été comptés parmi les officiers des différentes promotions sortantes. A décortiquer, ces promotions comptent 171 officiers de la 19e promotion du cours d’Etat-major dont des officiers tunisiens, sahraouis et Maliens, 149 officiers de la 49e  promotion du Cours de perfectionnement et 217 officiers de la 49e promotion de la Formation fondamentale dont 20 filles et des officiers mauritaniens et maliens. « Ces officiers sont détenteurs de diplômes universitaires et ayant passé avec succès leur examen de fin de stage devant une commission mixte composée de magistrats et d’Officiers de la gendarmerie nationale », a précisé le général Rabeh Riahi, commandant de l’Ecole supérieure de la Gendarmerie des Issers. La 49e promotion sortante de l’école a été baptisée au nom du Chahid Hammadache Ahmed tombé au champ d’honneur en 1959 dans les monts de Djurdjura.
La sortie des nouvelles promotions vient, souligne le commandant de l’école à l’ouverture de la cérémonie, couronner un cursus d’efforts et de sacrifices, pour la formation d’officiers compétents et aptes à exercer leurs fonctions futures avec professionnalisme, garantir en toutes circonstances l’exécution des lois de la république et assurer ainsi la sécurité du citoyen et de ses biens. Accompagné du ministre de la Justice, le commandant de la gendarmerie a passé en revue les promotions sortantes avant la distribution des attestations de succès et des grades aux majors de promos des différentes promotions sortantes. Le drapeau de l’école a, comme de coutume, été remis de la promotion d’officiers sortante à la précédente promotion avant d’assister à des exhibitions montrant le niveau de formation en combat et maitrise d’armes fort applaudies par les invités de l’école.
Pour rappel,  215 élèves officiers de l’Ecole supérieure de la Gendarmerie, promus au grade de lieutenant, ont prêté serment quelques jours avant la cérémonie devant les magistrats de la cour d’Alger. « Quelque 215 élèves officiers dont 20 femmes de la 49e promotion de la formation professionnelle de la Gendarmerie nationale ont prêté serment et seront promus au grade de lieutenant à compter du 5 juillet prochain », a indiqué le commandement de la Gendarmerie nationale.  « Les nouveaux promus détenteurs de diplômes universitaires, ayant passé avec succès leur examen de fin de stage devant une commission mixte composée de magistrats et d’officiers de la Gendarmerie nationale, seront affectés pour exercer dans les différentes unités de la Gendarmerie nationale à travers le territoire national », souligne-t-on. Et de préciser que « les élèves officiers ont accompli les procédures légales exigées et ont obtenu la qualité d’officiers de police judiciaire qui fait d’eux des auxiliaires de la justice (article 12 du code de procédures pénales)».
 R. Z.



Du même auteur

Par Radia ZEKRI

Les plus lus

Le général-major Mohamed-Salah Benbicha
Entretien réalisé par Leila BOUKLI.

Afripol
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF