Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 109 - Nov 2017

Go

Gendarmerie nationale

Pour une nouvelle culture de sécurité routière

Le permis piéton à 3000 élèves

Par Radia ZEKRI



La Gendarmerie nationale et le ministère de l’éducation ont procédé à la remise des premier « permis piéton pour enfants », à l’issue d’une formation en sécurité routière dispensée à près de 3 000 élèves des écoles primaires dans six wilayas. La remise du nouveau document éducatif, initié en début de l’année en cours par les départements respectifs du général-major Menad Nouba, commandant de la Gendarmerie nationale, et Mme Nouria Benghebrit, ministre de l’Education antionale, a été célébrée par une cérémonie grandiose au théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi, où élèves, famille de l’éducation nationale, gendarmerie et mouvement associatif se  sont réunis pour célébrer la réussite de la phase pilote de l’initiative, première du genre à l’échelle africaine et arabe et deuxième au monde. Les initiateurs parmi les différents départements se sont félicités des résultats obtenus de cette première phase touchant six wilayas et annonçant de ce fait son élargissement à toutes les écoles à travers tout le territoire nationale. les différents intervenants à la cérémonie de clôture ont, en effet, appelé à cet élargissement qui doit toucher toutes les écoles primaires du pays, puis les écoles d’enseignement moyens et même les établissements scolaires privés afin de généraliser cette initiative censée introduire une nouvelle culture routière dans toute la société.
Prévention à l’honneur, le permis de circulation piéton pour enfant a, faut-il le noter, pour objectif principal  d’introduire une culture de sécurité routière dans la société à travers l’école pour un nouvel espoir de pouvoir sensibiliser toute une société à travers ses enfants. L’idée de préparer les futures générations d’usagers de la route à des comportements responsables est enfin en voie de concrétisation après six mois d’étude par une commission mixte entre la Gendarmerie nationale et le ministère de l’Education en partenariat avec l’agence de communication «Poster Algérie». Cinq semaines de formation assurée par une soixantaine de spécialistes en sécurité routière et affaires de mineurs dans six wilayas, ont permis de dévoiler un engouement pour une nouvelle culture contre un phénomène des plus meurtriers.  Détente et savoir ont été à la portée des milliers d’enfants inscrits pour cette formation visant notamment  à attaquer le problème de l’insécurité routière  avant même son avènement et être à l’avance dans l’apprentissage du Code de la route et les droits et responsabilités des uns et des autres. Aussi, l’enfant piéton bien formé peut éviter des comportements dangereux qui peuvent nuire à sa sécurité sur la voie publique. «Un enfant est comme une feuille blanche sur laquelle on peut écrire de bonnes et de mauvaises choses. Notre mission est de lui inculquer un meilleur comportement sur la route en étant un piéton et un futur conducteur exemplaire. C’est une nouvelle méthode pour une nouvelle culture de sécurité», nous résume le colonel Abdelhamid Kerroud, responsable de la communication au commandement concernant les sources inspiratrices de cette idée qui semble plaire à tous. De leur part, les enfants lauréats du permis piéton pour la cession pilote ont exprimé joie et fierté d’avoir décroché ce document contenant les informations civiles de l’enfant, son adresse, son école, la date de l’attribution du permis et sa photo ; soit son premier document d’identité comme usager de la route. Alger, Oran, Constantine, Béchar, Ouargla et Tamanrasset ont été les premières wilayas ayant bénéficié de cette démarche en attendant sa généralisation à la prochaine rentrée scolaire. C’est aussi une nouvelle  stratégie de prévention pour toucher les adultes usagers de la route en donnant l’exemple par leurs propres enfants aux comportements exemplaires prouvés lors de l’apprentissage et de l’examen final.

R. Z.



Du même auteur

Par Radia ZEKRI

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

LE SYSTÈME D’INFORMATION :
Par ‎Abderrahmane RAOUYA - Ministre des Finances.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF