Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 115 - Août 2018

Go

DGSN

Le métier de policier en héritage

L’inspectrice principale Allam Dalal

Par Hamid BELLAGHA



Timide dans ses propos mais sereine dans la narration de sa carrière, l’inspectrice principale Allam Dalal est très honorée de représenter ses paires pour notre revue qui a décidé de rendre un hommage au féminin à la sûreté nationale à l’occasion du 8-Mars, journée internationale de la femme.
Pour ses débuts en bleu, Allam se souvient : « Avant de m’engager dans le corps de la sûreté nationale, je suis passée par l’université où j’ai décroché une licence en droit, puis un CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat), puis je suis rentrée directement en stage à l’école de police à Ain Bénian. » Un stage qui durera une année, suivi par un autre de même durée, au sein de la sûreté urbaine de Constantine.
C’est le début de l’histoire de l’inspectrice principale avec la police. Un début entamé avec l’inspection de la répression du banditisme, IRB, et qui continue à ce jour. C’était en 2008, et à 35 ans, Mme Allam estime qu’elle est encore en apprentissage, même si sa carrière a bouclé sa dixième année. Dix ans à l’inspection régionale de la police, avec le grade d’inspectrice principale acquis seulement après sept ans d’activité.
« Mon métier a pris un autre essor, qualitatif, depuis la venue du contrôleur de police Mustapha Benaini, l’inspecteur régional de police de l’Est. Par sa clairvoyance et son sens de la pédagogie, chaque jour on apprend avec lui, et je ne suis pas la seule dans ce cas », tiendra-t-elle à préciser, avant de continuer la narration de son chemin avec l’uniforme bleue.
La sûreté nationale a toujours été un fidèle compagnon de Allam Dalal. Elle y est tombée dedans enfant, comme dirait le plus célèbre des soldats gaulois en ... bandes dessinées !
Son géniteur, en effet, a fait aussi carrière dans la police. C’est dire que la future inspectrice principale a eu un modèle vivant en face d’elle tout au long de sa vie. Un modèle, un père qui l’encouragera à continuer sa propre carrière à travers elle, une carrière qui a duré trente ans.
A la mort de son père, Allam décidera de perpétuer la tradition familiale qui consiste à servir son pays. Elle revêtira l’uniforme bleu qu’elle ne quittera plus.
« Pour être franche, je ne connaissais la police qu’à travers l’uniforme de mon père. Pour moi, la police c’était mon père, un idéal. Quand j’ai franchi le pas pour embrasser la fonction de policière, j’ai découvert un monde conforme à ce que j’imaginais, ce monde que me racontait mon père, qui était le sien, est maintenant à moi. C’est pourquoi je dois lui faire honneur, à lui et au prestigieux uniforme que je porte. »
Tout a donc coulé de source pour l’inspectrice principale. Aucun obstacle, ni moral ni physique n’est venu entraver sa fonction. Même sa fille qui est venue égayer son foyer, après son mariage avec un ... collègue ! C’est dire que chez les Allam, le métier de policier va de père en fille, et de femme en conjoint.
« Mon mari, non seulement ne s’est pas opposé à ce que je poursuive ma carrière, mais au contraire m’a encouragée, et m’encourage encore pour que je suive le chemin que je me suis tracé en choisissant le dur mais noble métier de policière. » Propos tenus avec un sourire aux commissures des lèvres, « un sourire que j’affiche quand je parle de mon travail », nous avouera Allam Dalal.
Pour le 8-Mars, l’inspectrice principale ne pourra s’empêcherd’avoir une pensée à toutes celles qui ont donné leur vie pour que l’Algérie demeure pérenne, et souhaite que la fête internationale de la femme soit une occasion pour parfaire la cohésion qui existe entre les deux genres.
« Franchement, je n’ai jamais ressenti une quelconque animosité ou différence dans le comportement avec mes collègues hommes. Nous formons tous une famille unie, et nous avons tous choisi ce métier par conviction de servir notre prochain », conclura madame l’inspectrice principale.
 H. B.



Du même auteur

Par Hamid BELLAGHA

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Libertés démocratiques
Par Farid HOUALI.

Alger ville intelligente
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF