Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 108 - Oct 2017

Go

DGSN

Le général-major Abdelghani Hamel honore les finalistes de la Coupe d’Algérie de football

Trophée du fair-play

Par Farid HOUALI



C’est devenue une « tradition » depuis sa première édition en 2011. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), a cette fois encore honoré les deux formations finalistes de la 53e coupe d’Algérie lors de la cérémonie de la 5e édition du trophée du fair-play abritée par l’Ecole supérieure de police Colonel-Ali-Tounsi (Châteauneuf). La cérémonie a été rehaussée par la présence d’El Hadi Ould Ali, ministre de la Jeunesse et des Sports, de Abdelkader Zoukh, wali d’Alger, de KheïreddineZetchi, président de la Fédération algérienne de football, de Mahfoud. Kerbadj, président de la LFP, de M. Malek, président de la commission d’organisation de la coupe d’Algérie. Parmi les présents, l’on pouvait également distinguer d’anciennes gloires du football national, à l’image de Rabah Madjer, Ali Bencheikh, d’anciens joueurs du Chabab et de l’Entente, comme Kalem, Matem ou encore Salhi. Ils ont été d’ailleurs honorés eux aussi, par la DGSN à cette occasion. Dans une brève allocution prononcée en son nom par le directeur de la santé, de l’action sociale et des sports à la DGS, le contrôleur de police, Aboubekr Bouahmed, le général-major Abdelghani Hamel, avait appelé les supporters du CR Belouizdad et de l’ES Sétif et les joueurs des deux équipes à faire preuve de fair-play lors de cette finale et à donner une belle image de la jeunesse algérienne. «Il y aura deux équipes sur le terrain avec le même objectif, celui de remporter la Coupe d’Algérie. Mais à la fin de la partie, un seul club brandira le trophée. Je profite de cette occasion pour lancer un appel au fair-play et au respect de l’autre. Il faut que ce rendez-vous soit la fête de toute l’Algérie», a affirmé le DGSN réitérant l’engagement de la DGSN à accompagner le sport algérien dans toutes ses disciplines et promouvoir le fair-play.Au cours de cette cérémonie, la DGSN a tenu à honorer les présidents et les entraîneurs du CRB et de l’ESS, présents eux aussi, ainsi que les capitaines des deux équipes.  Mohamed Bouhafs, président du CRB, et son homologue de l’ESS, Hacen Hamar, ont salué l’implication de la police dans le mouvement sportif en général et dans le football en particulier. «Je suis très content d’être honoré par le DG de la police. Ce geste me fait grand plaisir. Cette cérémonie a été également une occasion pour insister avant tout sur le fair-play à l’intérieur et à l’extérieur du stade lors de cette finale», a déclaré Bouhafs. De son côté, Hacen Hamar a estimé que le grand vainqueur est «le fair-play qui passe avant tout».  souhaite que le fair-play entre les deux équipes soit au rendez-vous et que la fête soit grandiose dans les tribunes. Que le meilleur gagne», a-t-il dit. Au cours de cette même réception, le DGSN a tenu à primer également les entraîneurs des deux formations, Badou Zaki et Kheireddine Madoui ainsi que les capitaines des deux équipes Charfaoui et Djabou. Le général-major n’a pas non plus oublié les équipes ayant accédé en Ligue 1, à savoir le PAC, l’USMB et l’USB. Un prix spécial a été attribué aux supporteurs du CSC, désignés meilleure galerie, cette saison. A son tour le DGSN, Abdelghani Hamel à été récompensé par les présidents des deux clubs, pour son engagement personnel et celui de la police algérienne pour assurer le bon déroulement des compétitions sportives. Par ailleurs, l’ancienne gloire de l’EN et de l’ESS, Abdelhamid Salhi, à tenu à offrir son livre, un Homme nommé fair-play, à El Hadi Ould Ali, ministre de la Jeunesse et des Sports. L’occasion fut propice pour honorer des athlètes de l’Association sportive de la Sûreté nationale, en kung-fu wushu, vainqueur du championnat arabe qui s’est déroulé en avril à Amman, avec une moisson de 20 médailles dont 19 en or, ainsi que le club des directions de la police qui a remporté le trophée du général-major en futsal.

18.000 policiers mobilisés
Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont mobilisé, à l’occasion de la fête de l’Independence et de la Jeunesse et de la finale de la Coupe d’Algérie, 18.000 policiers dont 5.500 déployés à l’intérieur et à l’extérieur du stade pour assurer la sécurité et maintenir l’ordre avant, durant et après la rencontre, selon un communiqué des mêmes services. S’agissant de la sécurisation de la rencontre, les services de sécurité ont grandement facilité le trafic routier pour éviter tout éventuel encombrement, avec le concours de l’unité aérienne de la sûreté nationale, les caméras de surveillance qui ont contrôlé tous les déplacements de supporteurs et la surveillance des différentes gares routières et ferroviaires qui ont connu une grande ambiance. La brigade canine et l’équipe d’artificiers étaient également présentes au stade pour empêcher l’entrée de tout objet pouvant entraver le bon déroulement de la rencontre, ajoute le communiqué qui précise que des équipes ont été en outre formées pour faciliter la sortie des supporteurs des deux équipes après la rencontre.
F. H.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Cybercriminalité
Par Dr. Djalila RAHALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF