Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Habitat

« Le programme de logements à Constantine est appréciable »

Abdelghani Dib, directeur générale de l’Opgi de Constantine

Propos recueillis par Hamid Bellagha



El-Djazair.com :  Succinctement, présentez-nous l’OPGI de Constantine, un des plus importants au niveau national.

Abdelghani DIB :  C’est un office de wilaya qui emploie plus de 1200 travailleurs avec une structure que nous voudrons savante comme suit. Une direction générale, des unités techniques, et des unités de gestion, et toutes sont au service du programme de l’Etat pour le logement social, des logements promotionnels pour son propre compte. La mission principale, néanmoins, est de réaliser des logements sociaux, puis les louer, suivant procédures et règlements en vigueur. Donc, réalisation, réception et location sont les mots clés au sein de notre office.

El-Djazair.com : Quel est le rôle de chaque rouage de la mécanique OPGI de Constantine ?

Abdelghani DIB : Les unités techniques sont là pour la réalisation des logements et locaux et les unités de gestion sont présentes pour gérer les ventes ou les locations de plus de 90000 unités qui composent le patrimoine de l’OPGI de Constantine. 25.000 environ ont été cédés, et plus de 38.000 sont en cours de réalisation qui seront mis à la disposition des commissions d’octroi des logements, au plus tard le premier trimestre 2019.

El-Djazair.com : Le programme de logement pour Constantine est pratiquement absent pour le chef-lieu de wilaya. Pourquoi ? 

Abdelghani DIB : Comme vous le savez, les chefs-lieux de wilaya sont tous saturés, c’est pourquoi il y a eu l’option des nouvelles villes. Pour nous, c’est un programme au niveau de toute la wilaya de Constantine, dont le plus gros se situe aux deux nouvelles villes, Ali Mendjeli et Massinissa, sans oublier quelques autres pôles comme celui de la commune d’Ain Abid, avec 4000 logements d’un coup, un morceau de ville, avec toutes les commodités qui vont avec, et les communes de Didouche-Mourad, Hamma-Bouziane et Benbadis.

El-Djazair.com : Pouvez-vous nous donner des chiffres comparatifs de ce qui a été réalisé avant et après 1999 ?

Abdelghani DIB : De 1962 à 1999, Constantine a bénéficié de 40.997 logements sociaux. De 1999 à ce jour, l’antique Cirta a enregistré la construction de 73.240 logements sociaux. C’est pratiquement le double de ce qui a été réalisé avant et pour une période plus courte. Là, on peut mesurer les efforts titanesques consentis par le président de la République pour mettre fin à la crise du logement aussi bien à Constantine qu’au niveau national. Ainsi, Constantine compte 114000 logements sociaux, sans compter les autres segments de logements comme le participatif, l’AADL ou toute autre formule. 

El-Djazair.com : Peut-on, selon ces chiffres, avancer, si besoin est, que Constantine est une ville appréciée par monsieur le président de la République comme en témoignent les quelque 15 visites qu’il y a consenties et la part gargantuesque dans le plan de développement initié par l’Etat ?

Abdelghani DIB : Constantine a été gâtée, si je puis m’exprimer ainsi. En 2013, pour preuve, lors de la visite du Premier ministre, d’alors, et sur un programme national de 70000 logements, 20000 étaient destinés à Constantine. Plus du quart pour la seule ville de Constantine, ce qui est énorme. Ceci nous a permis de faire face à la demande qui a été satisfaite à un niveau jamais atteint auparavant. Entre 2014 et 2018, nous avons réceptionné plus de 14000 logements. Les VRD qui étaient notre pire cauchemar ont été pris à-bras-le-corps par l’Etat, et en principe au cours du premier trimestre 2019 tout le programme sera achevé, il ne reste que quelques paperasses à régler, sans grandes conséquences sur le timing.

El-Djazair.com :  Ali-Mendjeli, Massinissa, nouveaux pôles, nouvelles villes. Qu’en est-il de Ain N’has qui vient de s’inviter à la valse des nouveaux axes du logement à Constantine ?

Abdelghani DIB : Ain N’has a bénéficié d’un nouveau quota de 3200 logements et la réalisation se fera sous peu, puisque les VRD primaires et secondaires sont achevés et il n’y a plus d’obstacles pour que ce nouveau pôle accueille ses nouveaux résidents.

El-Djazair.com : En tant qu’Epic, l’OPGI a bénéficié de nouveaux horizons à développer, comme celui de la réalisation d’équipements. Qu’en est-il au juste ?

Abdelghani DIB : Effectivement, l’Opgi a été désigné comme maître d’ouvrages délégué pour la réalisation d’équipements d’accompagnements. Les pouvoirs publics ont décidé des sites de logements, mais avec des équipements scolaires, sécuritaires et ludiques. La condition maintenant c’est de livrer des logements avec des écoles dans l’environnement immédiat, en plus de CEM. Notre office a été chargé de la réalisation, dans cette optique, de 56 équipements, 4 suretés urbaines, 7 lycées, 14 CEM, et 33 écoles primaires qui ont déjà été engagées, et seront livrées en septembre 2018, pour ces dernières. Des locaux commerciaux, mairie, Sonelgaz, Seaco vont activer dès l’installation des habitants, car les nouvelles cités sont excentrées par rapport au centre-ville. En plus des commerces, on doit aussi développer un tissu de transport en commun, comme préconisé par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville et le wali de la wilaya de Constantine.
H. B.



Articles de la même rubrique

Les plus lus

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF