Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Habitat

Un entrepreneur pour des cités modèles

Office de promotion et de gestion immobilière de Constantine

Par Hamid BELLAGHA



En 1991, et vu le blocage affiché au compteur de la gestion des différents OPGI au niveau national, l’Etat a décidé de doter ces offices d’un outil de régime à même de leur permettre de redémarrer sur des bases commerciales, non sans omettre le social qui permet aux classes défavorisées de bénéficier d’un logement. Quarante-trois ans après la création des OPGI, une certaine année de 1976 au siècle dernier, l’office « roule » sous la bannière de l’Epic, « Etablissement public à caractère industriel et commercial ».  Une nouvelle dynamique apte à prendre en son sein les différents programmes de logements lancés par l’Etat algérien, surtout depuis 1999.  Juridiquement, les OPGI ont donc acquis une autonomie de gestion et de financement qui les a transformés en promoteur immobilier dans le domaine du logement public sous toutes ses formes tout en poursuivant sa fonction préalable, la gestion du parc immobilier étatique. A Constantine, l’OPGI local ne déroge pas à la règle, en dégageant un sens de l’organisation et de gestion à même de gérer une des wilayas des plus délicates en Algérie. C’est ainsi que l’Office de promotion et de gestion immobilière de Constantine s’est doté d’une Direction générale flambant neuf à la cité Filali, englobant cinq départements, neuf unités de gestion, trois unités de suivi ainsi que vingt et une caisses dont deux au siège de la Direction générale.

 

Une ressource vraiment humaine

 Abdelghani Dib, directeur général de l’OPGI de Constantine depuis 2013, en vieux routier dans le domaine du logement, sait vers quelle direction il doit naviguer, car avant toute chose, il a misé ses cartes et ses atouts sur l’humain. La fameuse « ressource humaine sans laquelle rien ne fonctionne », précisera-t-il. C’est ainsi que notre interlocuteur nous apprendra que l’office constantinois emplois plus de 1200 travailleurs répartis sur les différents sites de l’OPGI de Constantine, dont 806 activent au siège central. Le niveau de l’encadrement et le nombre de cadres de l’entreprise ne laissent planer aucun doute sur les intentions de Abdelghani Dib pour un maximum d’efficacité et des résultats culminants. « Si je n’étais pas bien entouré, je n’aurais jamais pu prétendre aux résultats qui sont ceux de l’OPGI de Constantine aujourd’hui, » nous dira-t-il.

Le tableau qui suit nous renseigne sur la volonté du directeur de l’OPGI de Constantine quant à doter ses structures d’un maximum de compétence, puisque plus du quart du personnel de la direction générale sont titulaires de diplômes supérieurs.

A-Structuration et encadrement de la Direction générale :

Structure

Cadre

Maitrise

Exécution

Total

01

Direction Générale

14

02

03

19

02

DRHMGX

25

12

90

127

03

DFC

21

08

03

32

04

DMO

34

02

01

37

05

DGMP

33

09

12

54

06

DDPIFR

35

01

01

37

07

Unités Gestion

86

92

260

438

08

Unités Suivi

48

02

12

62

 

Total

296

128

382

806

 

Un parc immobilier harmonieux

L’OPGI de Constantine c’est aussi, et surtout, le patrimoine et son indissociable parc logements. Au 30 avril 2018, l’office constantinois totalisait 94.651 biens immobiliers.

Ce qui est beaucoup et pas assez, en même temps. L’OPGI avait un parc immobilier autrement plus important avant l’opération de cessions de la plupart de ses appartements et autres commerces aux personnes morales ou physiques qui voulaient acquérir un statut de propriétaire. Une opération qui avait un double but : permettre à l’OPGI d’élargir ses compétences à des activités plus commerciales, statut de l’Epic oblige, en limitant son activité de gestion de ses biens, et donner au citoyen la pleine gestion de son nouveau bien, en collaboration avec les domaines, le plus souvent. C’est ainsi que le parc géré par l’OPGI de Constantine comprend, comme souligné plus haut, 94.651 biens qui sont répartis en 88.510 logements, malgré le programme de cession des logements.

Les locaux commerciaux au nombre de 6.141 répartis sur tout le territoire de la wilaya, mais essentiellement au chef-lieu, cherchent propriétaires. Mais comme la location chez l’OPGI reste très avantageuse pour les commerçants, ces derniers rechignent à en devenir propriétaire afin de ne pas  « lâcher » une grosse somme pour l’acquisition, bien que l’office offre des avantages très incitatifs, comme le paiement par traites.

C’est pourquoi on retrouve aujourd’hui 63.592 logements OPGI toujours en location, et le statut est le même pour 3.663 locaux.

La cession des biens de l’OPGI de Constantine, même si elle a de la peine à décoller, fonctionne quand même. Il faut juste du temps pour que le reste des biens de l’office rejoigne les 24.918 logements et les 2.478 locaux cédés.

En bon commis de l’Etat, l’office constantinois se « spécialise » dans son nouveau rôle de promoteur, notamment dans le transfert de bail des LPL, renseigné par le tableau qui suit :

 

Transfert du bail de location (Décret exécutif 16-310 du 30/11/2016)

Instances

Rejetés 

Validés

Traités

Déposés

Désignation

 

1.741

26

1.478

3.200

4.941

Le transfert de bail des logements publics locatifs réceptionnés ou mis en exploitation avant le 1 er janvier 2004, conformément au décret exécutif n°16-310 du 30/11/2016.

 

Son parc logement pour la même formule, c’est-à-dire le logement public locatif totalise 38.764, dont 20.695 sont achevés et 18.069 en cours de réalisation.

 

La répartition de ces logements sera répartit comme suit :

Commune

Consistance

Achevés

En cours

01

Constantine (Sarkina)

1500

00

1500

02

Khroub (nouvelle ville Ali Mendjeli)

14.512

7.928

6.584

Khroub (nouvelle ville Massinissa)

9813

7.142

2.671

Khroub (Ain Nehas)

3200

3200

00

03

Ouled Rahmoun

693

137

556

04

Ain Smara

100

40

60

05

Ain Abid

4540

716

3.824

06

Ibn Badis

380

80

300

07

Zighoud Youcef

1176

166

1.010

08

Beni H’midene

150

0

150

09

Hamma Bouziane

1500

818

682

10

Didouche Mourad

600

330

270

11

Ibn Ziad

450

50

400

12

Messaoud Boudjeriou

150

88

62

Total

38.764

20.695

18.069

  

Répondant à une demande qui verse plus dans le qualitatif, exigé par une clientèle aisée, l’OPGI de Constantine fait aussi dans le logement promotionnel grâce au métier et à la maitrise qui sont ses atouts majeurs.

Pour cela, Abdelghani Dib et son équipe ont programmé la construction de 200 logements promotionnels. D’ores et déjà, 24 logements promotionnels en collectifs ont été achevés et attribués, 120 toujours en promotionnels collectifs sont achevés et en phase de distribution, sans oublier 80 villas, dont 36 sont déjà habités par leurs bénéficiaires, et 44 autres encore en construction.

Pour le social participatif, 2.143 logements sont programmés, dont 1399 sont déjà achevés et distribués. 774 ont vu le démarrage de leurs travaux entamés il y a quelques mois.

 

Les équipements publics, compagnons du logement

Dans le cadre des cités d’habitat intégrées, pour qu’il n’y ait plus de cités dortoirs, un programme consistant de cinquante-six équipements publics a été attribué à l’OPGI de Constantine, « ce qui dénote la confiance placée en nous par l’Etat », expliquera Abdelghani Dib, en tant que maitrise d’ouvrage déléguée.

Et à la lecture du tableau, on ne peut qu’être plein d’espoir pour les habitants des logements avoisinant le programme des équipements publics, nécessaires à toute fixation des résidents sur place.

Projet

Nbre

Etat physique

Prévisions de livraison

01

Groupes scolaires

33

03 déjà livrés et 30 en cours de réalisation

Livraison prévue pour septembre 2018

02

Collèges

12

En cours de réalisation

Livraison prévue pour le 2e trimestre 2019

03

Lycées

07

04 en cours de réalisation

Livraison prévue pour le   2e trimestre 2019

04

Suretés Urbaines

04

 Confiées

Livraison prévue pour le        1er trimestre 2019

Total

56

 

 

 

Le vieux bâti pour les artistes

La réhabilitation du vieux bâti à Constantine a toujours été un sujet de l’heure et tabou en même temps, tant la réfection ou la restauration ont de tout temps buté sur l’inexpérience des entreprises ou des personnes chargées de redonner du lustre à un patrimoine architectural des plus enchanteurs. L’Etat, et pour l’expérience prouvée et totalisée de l’OPGI de Constantine, a décidé de confier cette lourde tâche aux « artistes » de l’office, comme commenté par un cadre de la wilaya. Cette réhabilitation des immeubles du vieux bâti qui touchera six communes nous donnent les chiffres suivants :

  • Nombre de logements concernés : 8329 logements répartis sur 706 blocs
  • Travaux achevés : 2.164 logements 230 blocs.
  • Travaux en cours : 2.540 logements 251 blocs.
  • En phase de sélection d’entreprise : 1.750 logements 137 blocs.
  • En voie de lancement   1.875 logements 88 blocs. 

Un tour d’horizon, bien que non exhaustif, nous aura renseigné sur les capacités insoupçonnés de l’OPGI de Constantine  et les talents divers de l’office qui ne se contente plus de compter ses biens et les gérer, mais qui est passé de la gestion à la création et à l’embellissement.

 

 



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Hamid BELLAGHA

Les plus lus

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF