Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Habitat

Un gestionnaire avisé

Mosbah Rabehi, président directeur général de l’ENPI

Par Smail ROUHA



Nommé en novembre 2017 à la tête de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Mosbah Rabehi est un pur produit de la « vieille école » mais ouvert sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Sa nomination à la tête de l’ENPI par Abdelwahid Temmar, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, n’est qu’une juste récompense à son dévouement et à son abnégation.Pour ceux qui ont travaillé avec Mosbah Rabehi, supérieurs comme subalternes, tout au long de sa carrière de 30 ans, à travers différents compartiments du circuit technique et administratif du secteur, cette promotion au grade de président-directeur général de l’Entreprise nationale de promotion immobilière, la référence nationale dans l’immobilier de haut standing, aussi importante que prestigieuse, en termes de consistance, de qualité et de spécificité du programme du secteur de l’Habitat et l’Urbanisme, ce n’est que justice rendue pour ce cadre gestionnaire compétent et dévoué, qui maîtrise bien son sujet et qui a, toujours, assumé ses responsabilités  de gestionnaire, lui qui préfère travailler loin des feux de la rampe tout en valorisant l’effort de son staff. C’est certainement pour relever un défi professionnel que Mosbah Rabehi, actuel président-directeur général de l’ENPI, décide, après l’obtention de sa licence, de se lancer dans une carrière dans l’habitat et l’urbanisme. Il ne sait pas alors qu’il entame un chemin tout tracé. Embauché en 1986, à sa sortie de l’Ecole Polytechnique d’El-Harrach en 1985 avec une licence en sciences de la terre suivi d’un DES (diplôme d’études supérieures) en 1986 à Bab Ezzouar toujours en science de la terre, il a pu découvrir le secteur de l’habitat et de l’urbanisme en intégrant la direction de l’urbanisme, de la construction et de l’habitat (DUCH) de Boumerdès, à l’époque relevant du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de la Construction, en entrant directement dans le vif du sujet. Suite à cette première expérience dans l’urbanisme, il a rapidement évolué vers un poste de management correspondant à ses attentes et compétences. Ainsi, il est nommé, en 1994, directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya de Naâma où il s’oppose à la réalisation des bâtiments au profit du lotissement social en octroyant au bénéficiaire une parcelle de 200 à 300 m2 à bâtir. Une idée actuellement en vogue avec le concept de logement rural intégré dans le cadre de la politique de développement rural et qui a pour objectif la promotion des espaces ruraux et la fixation des populations locales. Un concept en adéquation avec le thème de son doctorat en aménagement régional portant sur l’étude critique de l’extension anarchique des villes ayant pour conséquence la migratoire rurale vers les villes. Ce natif de la ville de Ain-Smara dans la wilaya de Constantine souligne qu’« apprendre est le moteur qui m’anime ». Pour preuve, entre temps, Mosbah Rabehi décroche son magister en aménagement régional en 1992. Saisissant une opportunité, en 1996, il prend la direction de l’Office de promotion et de gestion immobilière de Guelma. « J’ai la chance d’exercer un métier en adéquation avec ma formation de base et sans cesse perfectible », affirme Mosbah Rabehi qui a pris en mains en 2001 l’Office de promotion et de gestion immobilière de Bouira alors que le développement local peinait à prendre son envol. Une période au cours de laquelle, Mosbah Rabehi contribuera à doter en 2004 l’Office du « meilleur » siège de la direction générale sur le territoire national après avoir lancé tous les programmes de logements attribués à l’OPGI de Bouira. « J’ai pris part à la politique de requalification des cités », se souvient l’actuel président-directeur général de l’Entreprise nationale de promotion immobilière qui sera affecté en novembre 2004 à l’Office de promotion et de gestion immobilière de Bir Mourad-Rais où il conduira avec brio la réalisation de 10.000 logements implantés au niveau de la wilaya d’Alger et de la wilaya de Blida dont 4032 logements à Sidi Hamed dans la wilaya de Blida, qui fut à l’époque le plus grand chantier en Algérie, près de 3.000 unités à Larbaâ, et autres à Meftah, Bordj El-Bahri et à la Cité Kourifa d’El-Harrach, ainsi que la pose de la première pierre du chantier de 12.000 logements inscrits dans le cadre du Plan stratégique de développement d’Alger. Muté en 2013 à la direction de l’OPGI de Dar El-Beida, Mosbah Rabehi n’y restera qu’une année pour être désigné ensuite à la tête de l’OPGI de Mostaganem. Quant à ses faits d’armes, Mosbah Rabehi affirmera que « chaque projet me fait oublier l’autre, chaque wilaya a sa propre spécificité ». Pour arriver à ce résultat, les choix les plus importants sont ceux de ses collaborateurs aux qualités professionnelles et humaines indéniables. « Ce sont des choix d’hommes et de femmes pour construire un staff dirigeant censé naviguer dans un même cap », admet-il, comme l’atteste le témoignage des cadres ayant servis sous ses ordres dont beaucoup sont actuellement directeurs en poste aussi bien au niveau des Offices de promotion et de gestion immobilière, ou cadres supérieurs au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. En effet, le collectif est une chose primordiale dans une entreprise. D’autant qu’une grande responsabilité d’un manager est d’inculquer à ses cadres l’esprit collectif. A 58 ans, ce pratiquant de nombreuses activités sportives, notamment le footing et la natation, concède que son équilibre reste la cellule familiale qu’il entretient malgré un emploi du temps chargé.Une vie qu’il ancre, tout comme son travail, dans la vie sociale et culturelle locale, où il pose pied, qui « lui offre des racines solides, seul gage d’un épanouissement tant professionnel que personnel au sein de ses équipes et de sa famille ». Ces équipes, selon lui, « assumeront la pérennité de l’entreprise avec la conduite de projets d’envergure dans tout le pays ».  S. R.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Smail ROUHA

Les plus lus

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF