Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 114 - Juin 2018

Go

Habitat

Un chevronné au service du secteur de l’habitat

Ali Djebli, DG de l’OPGI/Mostaganem




Agé de 58 ans, Ali Djebli est natif de la wilaya d’Oran, père de deux enfants. Au cours de notre entretien, à bâtons rompus, M. Djebli s’est confié sur son parcours non sans émotions. Les années lycées et universités se sont déroulées sans encombre pour ce chevronné du secteur de l’habitat. Après avoir eu son Bac en 1979, série scientifique, notre DG a opté pour l’Université sciences et technologies d’Oran, où il a obtenu en 1986 son diplôme d’architecture. Après avoir passé son service civil d’une année au niveau du bureau d’études de la wilaya de Bechar, M. Djebli a intégré l’Entreprise de promotion du logement familial (EPLF), l’actuelle Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI). Durant trois ans passées au niveau de l’EPLF d’Oran, M. Djebli a été chargé de la cellule technique, pour tout ce qui est étude architecturale et suivi du chantier. Par ailleurs, le parcours professionnel de ce DG émérite, a été riche et varié. Après l’EPLF, M. Djebli a occupé pendant deux ans le poste du chef de division étude, et ensuite chef division du projet au niveau de l’unité de l’infrastructure ferroviaire. « Nous avons développé les travaux de dédoublement de voie de chemin de fer notamment vers le sud. Comme nous avons développé des études pour ce qui concerne les gares intermodales, au niveau de Naâma, Mohamadia, Relizane… » se rappelle-t-il. En parfait commis de l’Etat, l’ascension de notre DG ne s’arrêtera pas à ce poste puisqu’il intègre, en 1993, l’OPGI d’Oran, en tant que chef du service étude et programmation, avant d’occuper le poste de la direction de la filiale de promotion immobilière, qui était une filiale créée à l’initiative de l’OPGI d’Oran. En 1997, cette filiale a été absorbée par l’OPGI, « une chose qui m’a permis de réintégrer l’OPGI d’Oran en 1997 en tant qu’assistant du directeur général. Deux ans après, j’ai été nommé chef du département de la maitrise d’ouvrage au niveau de la même OPGI. Avant d’occuper, quatre ans après, le poste du directeur général adjoint de l’OPGI d’Oran jusqu’à début 2017. Là où j’ai décidé de prendre ma retraite anticipée, mais par nécessité de service, j’ai été rappelé, fin décembre 2017, par ma tutelle pour occuper le poste du directeur général de l’OPGI de Mostaganem », relate M. Djebli. Ainsi, la retraite de notre DG aura été de très courte durée. Pour ceux qui ont travaillé avec M. Djebli, dans un service ou un autre, supérieurs comme subalternes, tout au long de sa carrière de 25 ans, à travers différents compartiments du circuit technique et administratif du secteur, cette promotion au grade de directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière d’une wilaya, aussi importante que prestigieuse, en termes de consistance, de qualité et de spécificité du programme du secteur de l’Habitat et l’Urbanisme, ce n’est que justice faite pour ce cadre gestionnaire compétent et dévoué, qui maîtrise bien son sujet et qui a, toujours, assumé le rôle  ingrat à la direction de l’OPGI d’Oran, lui qui préfère travailler en mode silencieux, loin des feux de la rampe. Enfin, interrogé sur les faits les plus marquants de sa carrière professionnelle, notre interlocuteur se rappelle ce fait. « Ce qui m’a marqué le plus, c’était durant l’année 2015-2016. Nous étions classés à la première place, avant même Alger qui dispose pourtant de trois OPGI, et je me souviens que durant cette année, nous sommes arrivés à livrer plus de 19000 logements. Ça c’était un effet qui a marqué ma carrière », se souvient-il.

Y. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Les plus lus

Hocine Mansour Metidji, P-DG du groupe Metidji
Entretien réalisé par Saida AZZOUZ .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF