Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 104 - Avril 2017

Go

Habitat

Pour une maîtrise du développement

Ville nouvelle de Bouinan

Par Tahar MANSOUR



Attractive pour les populations, intéressante pour les investisseurs, riche en potentialités, offrant le foncier nécessaire et les facilités attendues par tous, la ville nouvelle est conçue de façon à répondre aux attentes de toutes les couches de la population et, surtout, de freiner l’urbanisation ‘sauvage’ et l’étalement anarchique des agglomérations existantes. C’est dans cette optique que la ville nouvelle de Bouinan a été créée en 2004 et conçue conformément aux orientations du SNAT 2030, avec néanmoins une spécificité qui lui est propre, celle d’être une ville écologique, avec une spécialisation dans les biotechnologies, les technologies vertes avancées et les loisirs, spécialisation favorisée par sa situation géographique privilégiée. Mais les nouvelles données et les considérations exogènes qui se sont greffées à la mouture initiale en ont fait une ville écologique et moderne, constituant avec la ville nouvelle de Sidi Abdellah une ceinture urbanistique à même de garantir un développement harmonieux de la région métropolitaine d’Alger et de décongestionner la capitale qui ne peut plus répondre aux besoins en constante augmentation de la population locale.

De nouvelles orientations à partir de 2013
Dans sa mouture initiale, la ville nouvelle de Bouinan a suscité une grande levée de boucliers de la part de l’APC de Bouinan, de l’APW de Blida et de nombreux citoyens, pour des raisons diverses. En 2013, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a donné de nouvelles orientations qui se résument en :
la préservation des tissus urbains existants,
la redéfinition de la structure des espaces de centralité de la ville,
la révision de la programmation des équipements de la ville,
la redéfinition des besoins en énergie, en eau, en transport et en espaces verts.
Une étude en profondeur a donc été reprise pour répondre à ces nouvelles données et, en premier lieu, le périmètre d’urbanisation qui englobera aussi bien le tissu urbain existant que les programmes initialement arrêtés.
 
Une ville avec toutes les commodités nécessaires
Bouinan, relevant de la wilaya de Blida, est situé à seulement 35 km au sud d’Alger. Le site de la ville nouvelle intégrera les agglomérations d’Amroussa, Bouinan, Hassainia et Mellaha, sur une superficie de 524 ha. En plus d’une superficie urbanisable de 1558 ha, la ville nouvelle de Bouinan est ceinturée sur sa partie Sud par une zone de protection de 500 ha. Pour atteindre son objectif primordial consistant en la réponse à la demande en logements, il a été décidé la construction de 36 000 unités d’habitation en collectif, semi-collectif et individuel. En y ajoutant les 16000 logements (tous types confondus) déjà existants, le nombre total de logements devrait atteindre 52000 unités, dont 21.700 de type location-vente (AADL) et 784 de type promotionnel lancées déjà en chantier par l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), pour une population totale de 200 000 habitants à l’horizon 2030. D’ailleurs, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a procédé, récemment dans le cadre de sa visite de travail à Blida, à la pose de la première pierre d’un projet de réalisation de 5.000 logements de type location-vente (AADL), dans la localité de Sidi Sarhane, dans la commune de Bouinan, à l’Est de la wilaya.
Ce projet fait partie d’un quota de 10.000 logements de cette formule, affectés à la wilaya de Blida ces dernières années. Sur place, le Premier ministre a exhorté les responsables locaux du secteur à implanter 4.000 autres unités de location-vente (AADL) sur le site de la ville nouvelle de Bouinan, en remplacement de 4.860 logements de type public locatif (LPL) qui étaient prévus initialement sur le site de Sidi Sarhane, suite à la décision des autorités locales de consacrer une assiette de 165 ha pour des projets d’habitat. En accompagnement à ces logements et à cette arrivée massive d’habitants, la ville nouvelle de Bouinan sera dotée des équipements et fonctions nécessaires à une vie harmonieuse et active :

Une ville des affaires et du commerce
La ville sera dotée d’équipements et de tours pour les affaires et le haut tertiaire et seront réalisés avec des boutiques, de grands magasins et des centres commerciaux. Pour compléter sa vocation de ville des affaires, des bâtiments pour abriter des administrations publiques et l’administration locale sont prévus.

Une ville des technologies de pointe (BT-NTIC) :
Cette section des technologies avancées est une composante intégrée pour la ville nouvelle de Bouinan qui verra s’ériger en son sein des unités de production liées aux NTIC, biotechnologies, énergies renouvelable et technologies de pointe en plus du secteur vétérinaire et de tout ce qui est lié à la santé et à la nutrition animale et aura en même temps un centre de recherches-développement (R&D), nécessaire pour déployer de nouvelles technologies et profiter au maximum de celles déjà implantées. Des équipements logistiques complèteront cette panoplie. En plus de ces industries hautement performantes, les secteurs de la Santé et de l’Education y seront fortement représentés par le biais d’hôpitaux, de cliniques modernes spécialisées, d’un institut des langues étrangères, d’un centre de formation professionnelle et d’un INSEP. En outre, un pôle multimédia et de production médiatique, premier du genre en Algérie, sera implanté sur les piémonts sud de la ville nouvelle de Bouinan.

Une ville écologique et des loisirs
Sa position aux pieds de la majestueuse chaîne de l’Atlas blidéen, son environnement fait de verdure et bénéficiant d’une atmosphère saine sous le chapeau blanc de Chréa, ont projeté de fait la vocation essentielle de la ville nouvelle de Bouinan vers l’écologie et les loisirs, une vocation nullement usurpée et qui sera développée avec la réalisation de circuits de randonnées pédestres, de ski, de parapente, VTT tous implantés au parc national de Chréa qui longe le périmètre sud de la ville nouvelle. Au cœur de la ville, un poumon vert de 33 ha est dédié à la réalisation d’un parc à thèmes englobant un parc d’attraction, un parc aquatique et un circuit de karting. Une rue à vocation culturelle donnera son cachet propre à la ville alors que l’utilisation de l’énergie renouvelable mettra en exergue son côté environnement écologique.

Un programme urbain conséquent
Dans son ensemble, et en intégrant les commerces et institutions existantes, la ville nouvelle de Bouinan bénéficie d’un programme urbain à même de répondre à toutes les nécessités exprimées par la population locale ou de passage. Ce programme urbain comprend la réalisation de logements de divers types qui viendront s’ajouter à ceux déjà existants, de commerces et services de première nécessité, de commerces de quartiers et d’autres du centre-ville, de commerces spécialisés, de grands espaces commerciaux, d’un marché hebdomadaire, de deux marchés de proximité et d’un marché couvert. La ville aura aussi plusieurs parcs et espaces verts totalisant une superficie de 142 ha répartis entre jardins de proximité, parcs publics et parcs de loisirs. Des écoles primaires, des collèges, des lycées et des centres de formation professionnelle viendront renforcer les capacités éducationnelles de la ville. Pour la Santé, c’est un véritable pôle qui sera érigé, comprenant des hôpitaux, des cliniques spécialisée, des maternités et des centres de santé. Les lieux de culte seront aussi présents avec une grande mosquée et d’autres plus petites au niveau des quartiers. Un siège multifonctionnel pour l’administration de la ville, un tribunal, un siège de sûreté de daïra, un autre pour la brigade de gendarmerie, des bureaux de poste, des antennes administratives ainsi qu’une recette des impôts compléteront le paysage administratif public de la ville nouvelle. Les affaires sociales seront aussi prises en charge par le biais de plusieurs crèches et jardins d’enfants, de centres psychopédagogiques, de centres de sauvegarde de la jeunesse et de plusieurs centres spécialisés pour enfants à besoins spécifiques.
Pour la jeunesse et les sports, il est envisagé la réalisation de terrains de sport en plein air, de piscines couvertes, de terrains de football de diverses capacités, d’une maison de jeunes et d’une auberge ainsi qu’un centre équestre. Les autres secteurs devront aussi bénéficier de réalisations diverses qui prendront en charge tous les besoins des habitants.

Le transport en force
Les différents moyens de transport pour joindre la ville nouvelle de Bouinan et les centres d’intérêt qui gravitent autour d’elle ainsi qu’avec les grands pôles urbain (Alger et la nouvelle ville de Sidi Abdellah) ont été mis en œuvre pour faciliter le déplacement des travailleurs, des résidents, des visiteurs. La ville nouvelle est reliée à partir de la RN 29 qui la traverse à l’autoroute Est-ouest par le biais d’une nouvelle voie expresse d’un linéaire de 16 km qui devrait être réceptionné avant la fin de l’année en cours. C’est une voie qui reliera la ville nouvelle à tous les points du territoire national. Les différents quartiers de la ville seront aussi reliés entre eux grâce à de nouvelles voies qui prendront leur départ de la RN 29 et qui sillonneront tous les quartiers. Une nouvelle ligne ferroviaire reliant la ville nouvelle de Bouinan à Birtouta puis la ville nouvelle de Sidi Abdellah est en cours d’étude et les travaux devraient débuter incessamment. Les principaux points à l’intérieur de la ville seront aussi reliés par le biais du tramway qui arrivera jusqu’à la gare multimodale.

Préservation du tissu urbain existant
Le tissu urbain existant sera préservé et plusieurs études ont été initiées pour son intégration harmonieuse avec les projets portés par la réalisation de la ville nouvelle de Bouinan. Les façades, les rues et ruelles, les fonctions essentielles ainsi que les voies et réseaux divers seront intégrés dans la nouvelle configuration urbanistique de la ville.

Le réseau vert et bleu
Par sa vocation de ville écologique, la ville nouvelle de Bouinan se doit de déployer un réseau d’espaces verts et de plans d’eau appelé « réseau vert et bleu » constitué d’un parc comprenant des espaces de détente et de jeux pour enfants, avec tout le mobilier nécessaire, de cours d’eau suivant les tracés des ruisseaux et rivières existantes en les intégrant au tissu urbain et en construisant des pistes cyclables et pédestres le long de ces cours d’eau et, enfin, la conception de places autour desquelles s’articulent les principaux lieux de rassemblement tels que les marchés et les établissements scolaires. Ces places seront réparties à travers tous les quartiers de la ville pour constituer un ensemble harmonieux. 
Projets d’investissements : 
Sur tous les pôles de compétitivité et d’investissements de la Ville Nouvelle de Bouinan, des projets d’investissements structurants ont été lancés au cours de l’année 2016 pour répondre aux besoins de la population d’une part et pour créer de l’emploi, de la valeur ajoutée et permettre  l’autonomie de la ville et de la région, d’autre part. Un hôtel, un parking à étage, un centre de sport de loisirs et de remise en forme, un circuit de karting, une clinique spécialisée et une unité de production liée aux NTIC sont prévus en réalisation durant l’année en cours.  

Les phases de réalisation
- Phase 1 : déjà entamée en travaux et concentrée au niveau des quartiers A et B, cette phase verra les efforts tournés essentiellement vers l’offre de logements dans la zone prioritaire et l’introduction des principales fonctions de l’administration, des activités commerciales et d’affaires. A la fin des travaux qui sont en cours et qui connaissent un taux d’avancement appréciable, 19 500 logements collectifs seront proposés aux demandeurs de type LV et LPP. En parallèle, les travaux de viabilisation sont aussi en cours et l’avancement des travaux avoisine les 40% sur le lot 1 où il est prévu la livraison d’un programme consistant d’habitat collectifs. Ces réseaux seront réceptionnés en même temps que les logements et les équipements collectifs nécessaires.    
Phase 2 : elle concernera la réalisation de 13491 logements (individuels et collectifs) au niveau des quartiers C, D et E ainsi que unités de production liées aux biotechnologies, NTIC,  énergies renouvelables et santé animale, les activités logistiques et le parc d’attraction.
Phase 3  :la phase 3 de la réalisation de la ville nouvelle de Bouinan sera entamée au niveau du quartier F et verra la réalisation de 3325 logements (individuels et collectifs) en plus d’un centre R&D, d’un complexe multimédia, d’un hôpital de 400 lits, du siège de la protection civile et du tramway en boucle.
Les opérations engagées après l’approbation du plan d aménagement en Décembre 2015 par la Commission Interministérielle, ont pour objectifs de mettre en place un ensemble urbain cohérent à travers des pôles de compétitivité en mettant l’accent sur l’investissement privé dans les secteurs phares des technologies avancées liées aux NTIC et énergies renouvelables, la santé, les multimédias et autres qui s’inscrivent tous dans une politique du développement durable et dans le respect de l’environnement.  

T. M.



Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L’Algérie avant tout
Par AMMAR KHELIFA.

Protection civile
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF