Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 110 - Dec 2017

Go

Habitat

Une nouvelle organisation pour une meilleure efficacit

Administration centrale

Par Lela BOUKLI



C’est dans ce contexte qu’une première réorganisation des structures déconcentrées du كinistère de l’Habitat et de l’Urbanisme est intervenue, au titre de la prise du décret exécutif n° 13-13 du 15 janvier 2013, fixant les règles d’organisation et de fonctionnement des services extérieurs du MHU et qui porte notamment, sur :
la transformation des Directions de l’urbanisme et de la construction (DUC) en Directions de l’urbanisme et de l’architecture et de la construction (DUAC) avec précision de leurs missions ;
La scission des Directions du logement et des équipements publics (DLEP) en Directions du logement (DL) et Directions des équipements publics (DEP) et cela, à la suite du constat faisant état de la prise en charge d’un sous-secteur au détriment d’un autre.
Une autre phase d’organisation est intervenue au niveau de l’administration centrale du MHU, au titre du décret exécutif n°13-151 du 15 avril 2013 portant organisation de l’administration centrale, dans laquelle il a été retenu de mettre en place, pour chaque structure opérationnelle au niveau local, un vis-à-vis, de rang de Direction générale au niveau central. Abdellah Mondji , énarque, directeur général des Ressources, revient pour nos lecteurs, sur cette réorganisation du secteur. La dernière réorganisation des services centraux du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme remonte  au 15 avril 2013 et porte sur la création de six directions générales, qui se déclinent comme suit :
Direction des ressources : avec pour missions essentielles, la gestion de la ressource humaine et la formation ;  financière et comptable ; logistique. C’est une structure de soutien dont dépend un tiers du personnel.
Direction du logement : chargée d’élaborer, d’évaluer,  de mettre en œuvre et de suivre l’exécution de la politique nationale du logement notamment en  matière de conception et de réalisation  et contrôle des ouvrages réalisés.
Direction de l’Urbanisme et architecture : entre autres, elle a pour  missions essentielles de proposer la législation et la réglementation relatives à l’urbanisme, à l’architecture et à la protection du cadre bâti ; tout comme de réaliser ou de faire réaliser toutes études en vue de l’aménagement et de la valorisation des sites récupérés dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire.
Direction des équipements publics : Est chargée notamment de définir, de mettre en œuvre et de suivre la politique nationale en matière d’équipements publics dans le cadre des programmes annuels et pluriannuels en la matière.
Direction des moyens de réalisation : cette direction générale définit, suit, évalue la politique sectorielle en matière de développement, des entreprises, établissements, bureaux d’études publics placés sous tutelle du ministère de l’Habitat et de l’Urbanism, des sociétés de gestion de participations et des groupes qui lui sont rattachés tout comme elle est chargée  de définir le cadre technique et normatif dans le domaine de la construction. De même que d’encadrer, de contrôler, de suivre et d’évaluer les capacités nationales de réalisation, de maîtrise d’ouvrages et d’œuvres.
Direction de la ville : elle a été récemment rattachée du ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement à l’Habitat sur décision du gouvernement Sellal. A partir de ce rattachement,   le  département de M. Tebboune se dénommera : ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Dans cette nouvelle organisation, la  seule direction indépendante donc horizontale est celle de la Réglementation et des contentieux. La même organisation voit le nombre d’inspecteurs et de Conseillers d’études et de synthèse(CES) passer respectivement de huit à dix. La fonction de directeur d’études, au niveau des directions générales est créée. Il a aussi été décidé de réorganiser les services extérieurs ou directions de wilaya. Par le passé, il y avait deux directions par wilaya,  en dehors des Offices de promotion et de gestion immobilières (OPGI),  actuellement, organisés  en direction générale. Ce qui  nous donne trois directions,  plus les 50 OPGI existants dans 48 wilayas du pays : celle du logement, des équipements publics; de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction. A noter qu’au jour d’aujourd’hui, chaque direction générale au niveau central a pratiquement son parallèle au niveau local. Caractéristique unique au secteur de l’Habitat. Le but est d’être plus proche des citoyens pour la prise en charge des programmes importants en matière de réalisation. Le ministère de l’Habitat a aussi  opté, pour une spécialisation des structures locales en fonction de l’organisation centrale. C’est ainsi que chacune  des structures locales s’acquitte de missions claires, nettes et précises.

La femme en bonne place dans ce secteur
Pour tout le secteur de l’habitat, 80.000 employé(e)s. L’importance de ces effectifs et des programmes à prendre en charge,  place le secteur au deuxième rang, tout juste après, celui de l’Education nationale. Pour ce qui est des effectifs de administration centrale, on enregistre 362 employé(e)s dont 178 femmes, soit  un pourcentage de (49%).  De plus,  sur les 82 postes d’encadrement, on dénombre 30 femmes dont une directrice générale, celle des Equipements publics. L’administration locale n’est pas en reste, puisque là aussi,  12 femmes occupent la  fonction de directrice de wilaya dont une directrice générale, celle de l’OPGI de Blida. Ainsi, Abelmadjid Tebboune aura depuis son arrivée en septembre 2012, procédé après diagnostic, à la réorganisation du service de l’Administration centrale, des services extérieurs (direction de wilayas) et redéfinit les missions de chacune des structures. Il a aussi engagé un dispositif de formation pour le secteur de l’Habitat dans le cadre d’une convention signée conjointement avec le ministère de la Formation professionnelle, en date du 19 septembre 2013. Ce dispositif définit le cadre dans lequel s’exercent la formation, les profils prioritaires pour le secteur. Dix-huit profils pour un besoin total de 72.000. La mise en œuvre de cette convention a été engagée en prévision du lancement d’une session spéciale de formation avant la fin de l’année en cours. Ingénieurs en génie civil, en bâtiment, en architecture, administrateurs toutes spécialisations confondues, juristes,  économistes, interprètes, informaticiens sont quelques-uns des profils de personnes travaillant au désormais ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. La  volonté politique de donner à chaque Algérien un logement décent n’est plus à démontrer. Le secteur de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, on le constate  travail d’arrache-pied pour  concrétiser le désir pressant  du Président Bouteflika de donner à chaque Algérien un cadre de vie, convenable. L’habitat, cet acteur majeur  dans l’effort de développement du pays, a pris à bras le corps cet épineux problème, né de différentes conjonctures vécues par l’Algérie au fil du temps, en donnant un sérieux et dernier coup de rein, afin de matérialiser le miracle que l’Algérie est en train de faire, en la matière.  Aujourd’hui que la demande est chiffrée, que le très utile instrument pour la distribution, le fichier du logement est enfin établi, que les entreprises de réalisation sont fin prêtes et que le nerf de la guerre est là,  le secteur fournira la possibilité, cette fois, de répondre à la demande réelle en social, rural,  location vente ou le logement promotionnel public. Il est  donc permis de penser que la volonté de régler totalement la crise du logement lors du prochain quinquennat, n’est pas un vain mot.
  L. B.



Du même auteur

Par Lela BOUKLI

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Après l’automobile
Par Yahia MAOUCHI.

La transformation numérique
Par Dr Ali Kahlane,.

Sécurité alimentaire
Par Yahia MAOUCHI.

Saison estivale 2017
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF