Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Energie

« Notre objectif est de mettre à la disposition de notre clientèle des services innovants et de haute qualité »

Par Smail ROUHA



El-Djazair.com : Monsieur Rizou, de PDG d’Inerga à P-DG de Naftal, comment s’est déroulée la transition ?

Hocine Rizou : Vous savez les règles du management d’une entreprise sont universelles, les différences se situent au niveau des vocations et des missions propres à chaque entreprise. Il ne vous a pas échappé, à ce propos, que je viens d’une entreprise qui appartient au même secteur, celui de l’Energie et que Naftal est un client traditionnel de l’Inerga (société de réalisation d’infrastructures, filiale de Sonelgaz).
De ce fait, je peux prétendre aisément que je connaissais déjà Naftal, j’avais une idée sur ses missions, ses projets et surtout sur les attentes des pouvoirs publics à l’égard de cette entreprise dont le rôle dans l’économie nationale est d’importance capitale.
Aujourd’hui et après huit mois d’exercice à la tête de Naftal, cette vision me paraît plus précise et plus claire.
Je voudrais enfin rajouter que la similitude entre les deux entreprises réside à mes yeux dans l’exigence imparable d’une présence permanente et forte sur le terrain, au regard d’une part de l’implantation nationale des installations de Naftal et du caractère stratégique de sa mission et d’autre part des projets multidimensionnels et diversifiés engagés à travers le territoire national pour Inerga.

El-Djazair.com : Huit mois déjà à la tête de Naftal, pouvez- vous nous faire un constat sommaire de l’état dans lequel vous avez trouvé cette entreprise ?

Hocine Rizou : Depuis mon arrivée à Naftal, je n’ai pas cessé de dire et de rappeler que j’ai été agréablement surpris par le potentiel de qualité particulièrement humain, dont dispose cette entreprise, qui ne demande qu’à être valorisé et motivé, par la mise en avant des valeurs de travail, de compétence, de justice, d’égalité des chances, d’équité en droits et en devoirs et enfin d’exemplarité en termes d’engagement vis-à-vis de l’entreprise.
Ces valeurs ont été bien accueillies par l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs, qui se sont joints massivement à cette résolution, qui constituera désormais un pacte moral et un socle cardinal sur lesquels reposeront toutes nos actions et décisions futures de toutes natures.

El-Djazair.com : Vous avez annoncé lors de vos différentes sorties médiatiques un ambitieux programme d’investissement avec une enveloppe financière conséquente pour la modernisation et le développement de Naftal. Peut-on savoir de quels projets s’agit-il ? Et quel est le sens que vous donnez à cette modernisation qui vous tient à cœur ?

L’homme, seule vraie richesse 

Hocine Rizou : Avant de répondre à votre question, permettez-moi de souligner que le projet en question s’inspire pleinement de la vision stratégique globale de la tutelle initiée par Monsieur le ministre de l’Energie et s’inscrit en droite ligne de ses orientations pertinentes et éclairées visant la redynamisation du secteur de l’Energie, en tant que facteur garant du développement et de la stabilité économique du pays. Je voudrais, par ailleurs, souligner, et partant de ma modeste expérience dans le management des entreprises, que la seule vraie richesse pour toute entreprise qui veut se lancer dans des projets d’envergure, en mesure de métamorphoser son destin et sa trajectoire, c’est l’homme, qui doit incontestablement constituer le cœur battant de ces projets. C’est pourquoi nous avons inscrit au cœur de notre projet de développement et de modernisation, la valorisation de la ressource humaine comme un axe stratégique, à travers une refonte profonde de la gestion des ressources humaines,  en axant l’effort sur des formations ciblées et une gestion des carrières équitable, à même de permettre à chaque acteur de l’entreprise de jouer un rôle productif qui crée de la richesse, non seulement pour Naftal, mais également pour l’économie nationale. Outre le perfectionnement continu des qualifications, nous nous attelons, à travers une communication interne soutenue, à partager avec nos collaboratrices et  collaborateurs, la teneur de notre projet de modernisation pour qu’il soit porté et supporté par tous, et en connaissance de cause. A ce propos, nous avons la ferme conviction que sans l’adhésion massive et collégiale du collectif, tout projet aussi ingénieux soit-il, sera inévitablement voué à l’échec. Et c’est dans cet esprit justement que nous avons organisé les 21&22 octobre 2015, un brainstorming auquel ont pris part des cadres de l’entreprise pour discuter, se concerter et échanger des points de vue sur la projection que nous comptons tous ensemble réserver à notre entreprise à l’horizon 2030.
Cette rencontre a permis l’émergence d’idées fécondes et très intéressantes émanant de l’intérieur de l’entreprise, qui feront l’objet d’examens et d’études approfondis par des groupes d’experts internes, qui seront sanctionnés d’une feuille de route consensuelle, baptisée le projet Naftal à l’horizon 2030.

Rentabilité, performance, qualité et position de leader régional en ligne de mire

Pour revenir à votre question, il s’agit d’un programme de développement quinquennal à moyen terme 2016- 2020 pour lequel nous avons consacré une enveloppe financière conséquente, et qui vise essentiellement la modernisation de nos systèmes de management à travers notamment, la généralisation des systèmes d’information dans tous nos actes de gestion.
Cette démarche permettra à l’entreprise d’atteindre des niveaux de performance, de rentabilité et de qualité à la hauteur des standards internationaux et de consolider sa position de leader national de la distribution des produits pétroliers, avec une ambition légitime de conquérir, à terme, des marchés régionaux et de prétendre à devenir, grâce à son expertise et son savoir-faire, un leader régional.

Augmentation des capacités de stockage pour une autonomie de 30 jours en carburants

Cet ambitieux programme de développement axé essentiellement sur l’augmentation des capacités de stockage des dépôts carburants existants et la réalisation de nouvelles infrastructures carburants a été établi sur la base d’une étude effectuée par Naftal, sur l’évolution de la demande nationale en carburants à l’horizon 2030.
Il a également tenu compte de l’évolution du parc automobile et de la croissance économique, ainsi que du développement des énergies propres. Ce programme d’investissement permettra d’améliorer l’autonomie de stockage pour atteindre 30 jours à l’horizon 2020, contre 10 jours en moyenne, aujourd’hui.
Il s’agit aussi de l’augmentation des capacités de stockage des GPL à travers notamment  la réalisation de nouveaux centres emplisseurs dans les régions du Sud, du Centre et de l’Est du pays pour les faire porter à 12 jours sur la même échéance, contre 06 jours aujourd’hui.
Ce projet prévoit également la mise à niveau et la modernisation des infrastructures de stockage et de distribution notamment dans leur volet HSE.
La sécurité est au cœur de nos préoccupations, en raison du caractère classé de nos sites qui exigent une mise à niveau permanente aux normes de sécurité requises et appliquées à l’échelle mondiale.
Cette action sera également étendue aux  infrastructures vieillissantes qui seront elles aussi remises à niveau.

Un réseau stations-service up-to-date et des prestations de service de haute qualité 

Pour ce qui est du réseau stations-service, nous sommes très bien avancés sur le programme de l’autoroute Est/Ouest où nous avons déjà réceptionné vingt-six (26) stations-services, avec comme perspective de réceptionner sept (07) autres stations d’ici la fin du premier trimestre de l’année en cours. Le reste des stations-service sera réalisé à mesure du règlement des situations litigieuses notamment celles liées à l’expropriation. Vous pouvez ajouter à cela, le programme de rénovation et de modernisation de plus de 700 stations-services au niveau national qui vise l’introduction d’une gestion moderne et automatisée, répondant aux normes les plus strictes de sécurité et de qualité, et une augmentation substantielle des capacités de stockage.
Il y a lieu de souligner également que pour la couverture des besoins de la région sud du pays, Naftal a inscrit la réalisation de 30 stations-service nouvelles comme action prioritaire.

80 mégas-stations haut standing pour le renforcement du réseau

Le réseau stations-service se distinguera également par l’ambitieux projet de réalisation de  quatre-vingts (80) méga-stations-services avec une augmentation des capacités de stockage de plus de 40%.
Les études sont en phase très avancée, les assiettes foncières devant abriter ces méga-stations sont toutes identifiées et le contact avec les autorités locales est permanent. Je puis vous affirmer que  ce projet enregistre un état d’avancement très soutenu. Ces méga-stations qui seront implantées à la sortie des grandes agglomérations permettront, grâce au volume important de leurs capacités de stockage, d’absorber les flux et la demande croissante en carburants et d’offrir à notre clientèle des prestations de service de qualité à la mesure des standards internationaux requis, à travers notamment l’introduction de l’automatisation de leur gestion.
Il demeure entendu que les objectifs attendus de ces décisions se résument notamment  à la satisfaction large et entière des attentes de notre clientèle par la mise à disposition de services innovants et de haute qualité et une meilleure couverture de ses besoins en produits pétroliers à travers tout le territoire national.

Réussir l’équation de l’opérateur économique avec l’obligation de mission de service public

De par sa position d’entreprise publique appartenant à l’Etat, mais aussi de société par actions qui évolue dans un marché concurrentiel, Naftal se doit de réussir l’exercice de l’équation de sa vocation d’opérateur économique qui vise l’excellence, la performance et la rentabilité avec son assujettissement à assurer en tous lieux et en toutes circonstances sa mission de service public qui lui est assignée par les pouvoirs publics.
Outre son caractère commercial, Naftal est également une société citoyenne au service permanent de nos concitoyens.

Un maillage intelligent du réseau de transport par canalisations, une garantie de l’approvisionnement

Dans un autre registre, le renforcement du réseau de transport par canalisations est au cœur de la stratégie de développement de notre entreprise.
Ce type de transport représente aujourd’hui 30 % seulement des volumes des carburants mouvementés, le reste se fait  par réseau routier.
L’objectif que nous nous sommes tracé vise à inverser la tendance en augmentant  le niveau de transport par canalisations pour le porter à 70% à l’horizon 2020. Ceci permettra de réduire les coûts, d’éviter les accidents de la route et d’assurer une meilleure protection de l’environnement.

El-Djazair.com : Face à la consommation effrénée en carburants qui enregistre d’année en année des croissances vertigineuses, le recours aux produits propres et économiques devient inéluctable. Peut-on connaitre la stratégie de Naftal en la matière ?

Le GPL/c et le GNC/c deux alternatives d’avenir économiques, écologiques et fiables

Hocine Rizou : En effet, et conformément aux orientations des pouvoirs publics, Naftal a réalisé une étude pour accentuer le développement du GPL carburant appelé communément Sirghaz  et promouvoir  le GNC carburant, comme produits alternatifs aux carburants conventionnels dont la demande, comme vous l’avez rappelé, est en constante croissance. Le marché de ces deux produits présente des opportunités certaines en Algérie, compte tenu de la forte disponibilité des GPL et du gaz naturel en plus de leurs avantages économiques et écologiques.
La généralisation de ces deux carburants propres permettra de réduire substantiellement les importations en carburants conventionnels et d’atténuer les émanations des gaz à effets de serre. Cette généralisation sera renforcée grâce aux mesures incitatives des pouvoirs publics à l’adresse des consommateurs et opérateurs dans ces domaines d’activités.
Pour le GPL/c, nous avons prévu dans notre plan de développement la réalisation à l’horizon 2020 de 1 000 stations GPL/c,en plus des 600 stations déjà existantes, soit 73% de stations-service qui seront équipées en GPL/c contre 27% actuellement. Nous prévoyons également de réaliser à l’horizon 2020, 30 stations dédiées exclusivement au GPL/cdont 6 stations déjà réceptionnées ainsi que la construction de 30 centres de conversions au GPL/c qui viendront renforcer les 30 centres déjà existants.
Ceci va permettre la conversion par Naftal de 20 000 véhicules/an, sans compter la contribution des opérateurs privés;
Les deux contributions assemblées (Naftal / Opérateurs privés) augmenteront la conversion du parc automobiles national au GPLc de 13%à 30%;

Un gain de près de 500 milliards de DA à l’horizon 2020 


La conjonction de ces mesures permettra à l’horizon 2020, la conversion de 340 000  véhicules au GPL/c, la commercialisation de 3 millions de tonnes de GPLc, l’économie de 3,5 millions de tonnes d’essences et un gain pour l’économie nationale de plus de 300 milliards DA.
Pour ce qui est du développement du GNC/c, Naftal a lancé  une étude sur le développement de ce produit à l’horizon 2020, qui fait ressortir une diminution graduelle de la consommation du gas-oil de près de 700 000  tonnes en 2020, soit un gain de près de 200 milliards de DA  et une réduction de  2,5 millions de tonnes de CO2 (émissions GES).
Pour atteindre cet objectif, une série d’actions est indispensable, à l’instar de construction de 140 stations GNC-c sur la période 2016-2020, la substitution graduelle de 20 à 90% des nouvelles acquisitions des bus urbains et suburbains, camions et camionnettes au GNC-c, l’approvisionnement en GNC-c d’un parc de 130 000 unités réparties en flottes de transport urbain et suburbain des voyageurs (ETUSA et autres) et des camions et camionnettes de ramassage des déchets ménagers (Netcom, Extranet…).

Aujourd’hui, nous disposons déjà  d’une (1) station-service GNC-c au niveau de la station de sissane, rouiba, et une étude est en cours pour la réalisation de deux stations GNC-c (1 station pour véhicules ETUSA  et une autre station pour véhicules lourds et légers à Alger).
Le GNL marin représente aussi une sérieuse option pour Naftal au regard de la réglementation qui exige désormais l’utilisation de produits propres pour le soutage des navires, et Naftal compte jouer un rôle important dans ce domaine, au niveau du bassin méditerranéen. Le projet est en phase de maturation bien avancée.

El-Djazair.com :  Le marché des produits pétroliers attitre de plus en plus d’investisseurs privés. Pouvez-vous nous dire quel est votre sentiment par rapport à cet intérêt croissant ?

Contribuer activement au processus d’ouverture économique engagé par les pouvoirs publics et des partenariats win/win en perspectives 

Hocine Rizou : Je voudrais rappeler que le marché de la distribution et de la commercialisation des produits pétroliers est ouvert au privé national et étranger depuis 1997, et à ce titre, toutes personnes morales ou physiques peuvent opérer dans ce créneau, qui faut-il le rappeler, représente un segment qui nécessite une expertise et un savoir-faire avérés.
Toutefois et au regard des mutations économiques qui s’opèrent dans le monde et dont les ramifications touchent les économies nationales, à l’image de notre économie, Naftal ne voit pas d’un mauvaise œil cette dynamique économique naturelle qui est beaucoup plus porteuse d’opportunités que de menaces. Aujourd’hui nous vivons une aire d’ouverture engagée par les pouvoirs publics à laquelle nous souscrivons pleinement, et nous militons pour contribuer activement au renforcement de ce processus d’ouverture qui offre des opportunités de partenariat susceptibles d’ouvrir à Naftal des pistes de synergie et d’échange d’expertises avec des partenaires privés nationaux et/ou étrangers, même si personnellement, je suis plutôt favorable à un partenariat win/win public/privé algéro-algérien.  Sur ce registre précis, il me plait de rappeler  que Naftal compte lancer en partenariat plusieurs projets générateurs de richesses ayant un lien direct avec la vocation de l’entreprise, et à ce titre, les prospections sont déjà lancées pour notamment la réalisation en Algérie d’une unité de blending, la réhabilitation de l’activité pneumatiques et enfin le développement tous azimuts des activités hors fuel, à travers des partenariat durables avec des chaines d’hôtellerie de renom, des chaines de la grande distribution ainsi que des restaurants et des boutiques disposant de labels reconnus au niveau national, voire même international.   
   
El-Djazair.com :  Le phénomène de la contrebande saigne l’économie nationale, des chiffres faramineux sont avancés çà et là, qui exigent une sérieuse prise en charge pour contrecarrer ce fléau, pouvez-vous nous donner quelques pistes ?

Naftal partie prenante aux cotés des pouvoirs publics dans la guerre contre la contrebande.

Hocine Rizou : Comme je l’avais annoncé précédemment, nous avons établi notre programme sur la base de l’étude de l’évolution de la demande sur les 20 dernières années, en prenant en considération l’évolution du parc automobile qui dépasse les 5 millions de véhicules aujourd’hui, de la croissance économique et du développement et la promotion des carburants propres tels que le GPL carburant (Sirghaz) et le GNC carburant.
Parmi les actions entreprises par Naftal, il y a lieu de citer  la réalisation de points de vente GPL/c sur tout le réseau Naftal, principalement les stations-services se trouvant sur les zones frontalières. Il faut également garder à l’esprit qu’au niveau des frontières, le plafonnement de la consommation des carburants a permis d’atténuer sensiblement le phénomène de la contrebande et d’éviter les déperditions. La collaboration étroite et permanente entre Naftal et les autorités concernées pour la mise en place et le suivi de ce dispositif a permis d’enregistrer des résultats satisfaisants.
Par ailleurs et dans le sillage du renforcement de notre arsenal en matière de systèmes d’information en interne et en externe, nos services  travaillent depuis quelque temps, sous l’égide des pouvoirs publics,  sur un système d’information qui permet d’avoir une image fidèle de la consommation réelle en carburants à l’échelle nationale.

Une carte à puce pour la traçabilité de la consommation.

Ce système vise la modernisation de notre système de gestion de la consommation à l’échelle nationale ainsi que dans les zones frontalières où l’objectif assigné est de connaitre grâce à une carte à puce personnalisée propre à chaque véhicule les consommations réelles dans ces régions à forte présence de contrebande. Nous avons effectué un Benchmark avec des pays qui ont expérimenté  ce système qui a révélé que la consommation de carburants a connu une baisse de 20 %.
La mise en place de ce système d’information est prévue dans le plan de développement des stations-service, lequel permettra de profiler la consommation des automobilistes et à terme la rationnaliser.
Dans le même registre, Naftal travaille aussi sur le lancement d’ un projet important visant la fidélisation de sa clientèle et la dématérialisation des moyens de paiement, bons carburants et paiement en espèces, au niveau de son réseau de stations-services. Ce projet mené avec des partenaires de renom, vise l’élargissement des cartes à puces utilisées par les grands comptes vers le grand public et l’intégration des instruments de paiements mis à la disposition de cette catégorie de consommateurs par les organismes financiers.
Le carburant algérien, un produit précieux exclusivement pour les Algériens   

D’aucuns vous diront que les prix des carburants en Algérie, et en dépit des dernières augmentations, restent bas, comparés aux prix sur le marché international voire sur les marchés des pays voisins.
Et face à ce constat, nous estimons que des efforts restent à faire en matière de rationalisation de la consommation pour atténuer les phénomènes du gaspillage sur le marché national et s’attaquer au fléau de déperdition occasionnée par la contrebande dans les régions frontalières, qui continue à constituer une charge pour le Trésor public.
Vous m’offrez l’opportunité d’insister sur un point essentiel pour  dire que les carburants sont des produits précieux qui doivent bénéficier uniquement aux Algériens.

El-Djazair.com :  Naftal est très présente dans la société algérienne à travers des actions de mécénat et de sponsoring, pouvez-vous nous en dire plus ?

Hocine Rizou : En effet et au-delà de sa vocation économique et commerciale, Naftal est également une société citoyenne qui vit au milieu de la société algérienne, de par sa dimension sociale et sociétale.
C’est à ce titre que Naftal intervient par des actions de mécénat et de sponsoring  qui participent au bien-être de nos concitoyens, au développement de la recherche scientifique, du sport et de la culture ainsi qu’au renforcement de la solidarité nationale.
Et C’est dans cet esprit que nous avons signé une convention cadre avec le Croissant-Rouge algérien qui porte sur des actions d’entraide et de solidarité à caractère humain, et nous enregistrons déjà, à ce titre, quelques louables actions hautement appréciées par nos concitoyens qui ont tenu à nous le faire savoir par le biais des réseaux sociaux. 

El-Djazair.com :  Le mot de la fin

Hocine Rizou : Je voudrais adresser mes remerciements à la revue El Djazair.com qui m’a donné l’occasion de m’exprimer sur le projet de développement et de modernisation de Naftal à l’horizon 2030, en espérant que les informations contenues dans cet entretien seront d’une grande utilité pour les acteurs économiques qui s’intéressent au métier de la distribution des produits pétroliers.
Pour certains experts en prospectives avertis, 2030 c’est déjà demain, et Naftal s’y prépare sérieusement et mobilise tous ses atouts pour se donner une posture résolument tournée vers l’excellence, en vue de renforcer sa position de fleuron de l’économie nationale avec un rôle certain au niveau régional, à la mesure de ses ambitions clairement affichées.
Le cap est désormais tracé et le projet lancé et je puis vous assurer qu’il tiendra toutes ses promesses.
S. R.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Smail ROUHA

Les plus lus

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF