Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 122 - Sep 2019

Go

Finance

Bon de caisse, placement à un taux d’intérêt très attractif

Banque de Développement Local (BDL)

Par Tahar MANSOUR



«Certes le client est au centre du mécanisme de collecte de ressources, mais la banque ne doit pas se contenter seulement de lui accorder un crédit, son principal rôle est de l’amener également à lui faire confiance et à déposer son argent auprès d’elle. Pour rétablir cette confiance, la banque doit être en mesure de lui proposer des produits innovants et des services de qualité. C’est ce que nous essayons de faire à la BDL avec le virement intelligent, le compte El Amane et prochainement le cash pooling pour les entreprises. Des rémunérations attractives seront aussi proposées dans les jours à venir à la clientèle de la banque et aux prospects qui désirent faire des placements à terme ou ouvrir des comptes d’épargne », affirmait, sur ces mêmes colonnes, Mohamed Krim, président-directeur général de la Banque de développement local (BDL) en réponse à une question relative à la meilleure manière de récupérer la colossale masse monétaire en circulation à travers le circuit informel. Chose promise, chose due. Afin de répondre au mieux aux attentes de ses clients en leur facilitant leurs transactions et leurs placements, la BDL vient de lancer un nouveau produit, le Bon de caisse, qui permet aux clients de la banque de placer leur argent de manière nominative ou anonyme et de le retirer quand ils veulent. Un produit inclus dans le plan stratégique 2016/2020 ayant pour préalables la bonne gouvernance, l’orientation client, l’amélioration de l’efficacité opérationnelle, la maitrise des risques, dont la contrainte de liquidité, la gestion bilancielle ainsi que l’optimisation du capital humain. Une stratégie ayant permis la mise sur le marché du « Bon de caisse (BDC) BDL. » Grâce à ce nouveau produit, la Banque de développement local confirme son rôle dans le développement économique local dirigé essentiellement vers les particuliers et les petits épargnants.

Le bon de caisse

La première question qui vient à l’esprit des éventuels clients est celle de savoir ce qu’est un bon de caisse BDL. Selon les responsables chargés du lancement de ce nouveau produit, il s’agit d’un placement financier en dinars algériens à titre de créance pouvant être effectué par une personne physique ou morale, sous forme nominative ou anonyme. C’est donc un moyen de déposer de petites ou de grosses sommes d’argent, directement auprès d’une agence BDL qui vous remet un document financier représentant le montant déposé, qui peut être utilisé comme garantie. Le déposant peut faire porter son nom sur le titre financier (bon de caisse) ou ne pas le porter. Le client qui effectue ce placement le fait en toute discrétion puisque personne ne lui demande de justifier l’origine de ses fonds.

Le client dépose les sommes de son choix, pour une période minimale de trois mois et son placement est rémunéré selon la période choisie et le montant déposé, les intérêts allant crescendo comme déterminés par le tableau suivant:

  • De 03 à 06 mois : 2%
  • De 06 à 12 mois : 2.25%
  • De 12 à 18 mois : 2.5%
  • De 18 à 24 mois : 2.75%
  • De 24 à 36 mois : 3.25%
  • De 36 à 42 mois : 3.5%
  • De 42 à 48 mois : 3.75%
  • De 48 à 54 mois : 4%
  • De 54 à 60 mois : 4.25%
  • Pour les placements entre 50 millions et 100 millions de dinars sur 3 ans : 4.70%     
  • Quand le placement dépasse les 100 millions de dinars sur une période de 5 ans : 5%.

Ces taux d’intérêt sont les meilleurs sur le marché pour ce genre de placement et permettent même de couvrir l’inflation qui atteint une moyenne de 4,5 %.

Les divers avantages du bon de caisse

Il n’y a aucune condition particulière pour souscrire aux bons de caisse de la BDL sauf l’ouverture d’un compte bancaire auprès de l’une des 147 agences réparties à travers le territoire national. Pour le bon de caisse nominatif ou le client occasionnel, il sera établi une carte de signature qui se trouve au niveau de l’agence. Ce nouveau produit de la BDL, lancé à compter du 7 juillet 2019 à travers l’ensemble des agences du territoire national, offre divers avantages aux clients qui y souscrivent, rendant ce produit attractif, aussi bien pour la rémunération que pour la disponibilité des fonds ou la sécurité. Parmi ces avantages, nous pouvons citer :

  • la restitution du capital dans son intégralité,
  • une rémunération progressive qui fait que le taux d’intérêt progresse avec la durée du placement,
  • les fonds déposés sont toujours disponibles et le client peut demander le remboursement du bon de caisse avant l’échéance. Il y a lieu de rappeler que le calcul du taux d’intérêt dans ce cas sera revu selon la durée,
  • l’anonymat et la discrétion des bons de caisse,
  • l’origine des fonds déposés n’est pas demandée,
  • il n’y a aucune perte d’investissement avec les bons de caisse.

En plus des avantages cités ci-haut, le souscripteur peut utiliser le bon de caisse en nantissement puisqu’il peut l’affecter à la banque en garantie des engagements donnés (crédit immobilier, crédit à la consommation, …).

Divers fonctionnements

l’opposition : en cas de perte ou de vol d’un bon de caisse, le souscripteur peut introduire une demande d’opposition reprenant toutes les caractéristiques du bon et accompagnée d’une déclaration de perte ou d’une plainte auprès des autorités compétentes,

la succession : en cas de décès du souscripteur, seuls les bons de caisse nominatifs de personnes physiques et non endossés peuvent donner lieu à un règlement dans le cadre de la succession,

la fiscalité : la banque peut procéder à des retenues à la source pour les impôts sur les intérêts servis à ses clients et les verse directement aux services des impôts.   

Remboursement du bon de caisse

Le bon de caisse arrivé à échéance est remboursé aussitôt sa présentation au guichet par le client. Il peut être remboursé dans une autre agence que celle où il a été souscrit à condition que le directeur de cette dernière donne son accord. Le bon nominatif est renseigné par la pièce d’identité du souscripteur ou du tiers porteur.

Si un bon de caisse arrivé à échéance n’est pas remboursé par omission ou par absence du souscripteur, il peut faire l’objet d’un renouvellement au lendemain de l’échéance afin de faire bénéficier le client des intérêts y afférents. 

    T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Air Algérie
Par Tahar MANSOUR.

L’offensive de Sonatrach
Par Salim FAROUK.

Abdelmadjid Tebboune
Par Tahar MANSOUR.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF