Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 109 - Nov 2017

Go

Contribution

La côte algérienne est un littoral magnifique

La promotion touristique des Sports et Loisirs nautiques en Algérie

Par Me Serge PAUTOT,



De façon schématique, il existe deux modèles de développement de l’offre de sports nautiques dans le monde. On peut les résumer de la façon suivante :
    Une offre sportive et loisirs fruit d’une pratique nautique historique. Ce modèle s’observe dans les pays de traditions maritimes (France, Royaume-Uni, Belgique…). Le tissu de l’offre nautique est alors souvent organisé par les acteurs sportifs (institutionnels, regroupement de pratiquants…). Il est diffus et composé d’associations et très petites entreprises (TPE). L’offre nautique est complémentaire de l’offre d’hébergement touristique mais rarement intégrée à celle-ci.
Exemple : France, Royaume-Uni, Etats-Unis…

    Une offre touristique créée pour une clientèle étrangère. Ce modèle s’est surtout développé dans les pays disposant de bonnes conditions de pratiques (qualité des rivages et des fonds marins) mais où le nautisme ne relève pas d’une pratique culturelle. Ces destinations nautiques internationales proposent alors une offre nautique souvent « intégrée » à l’offre d’hébergement (hôtel, village-club, resort). La pratique nautique est organisée par les acteurs du tourisme.
Exemple : Maroc, Tunisie, Algérie,  Egypte…

1°/ Le modèle algérien et les enjeux de la valorisation touristique
L’offre algérienne, historiquement organisée par les acteurs du sport, est avant tout constituée de  PME,PMI voyagistes,  Associations, Fédérations … un tissu extrêmement diffus sur le territoire. Cette situation a deux conséquences :
    Une faiblesse de la filière professionnelle et industrielles en équipements et aussi en termes de communication/promotion sur l’offre à destination des clientèles touristiques algériennes et internationales. Les producteurs disposent en effet de peu de moyens pour faire la promotion de l’offre ;
    Une lisibilité limitée de l’offre, en amont du séjour et pendant le séjour, pour le visiteur qui souhaite pratiquer une activité nautique sur son lieu de vacances. Il est en effet confronté à une offre parfois pléthorique dont les éléments de différenciation sont difficiles à identifier (trouver et contacter le producteur, sur quelles bases choisir ? quelle garantie de qualité ? etc.) alors qu’il existe une demande réelle.
Ce contexte explique que le secteur, qui s’est principalement développé pour les besoins des pratiquants sportifs réguliers, soit encore peu ouvert à la clientèle touristique et à la clientèle loisir de proximité.
Principalement organisées par les acteurs du sport, les activités nautiques s’ouvrent chaque année un peu plus à la pratique touristique et/ou de loisirs.

La valorisation touristique des sports et loisirs nautiques représente de nombreux enjeux, tant pour les acteurs de la filière, que pour le territoire de pratique ou pour les clientèles en visite et les résidents locaux.
La commercialisation d’une offre nautique touristique (avec des gammes de produits adaptées au profil des touristes) confère aux destinations littorales une identité nautique, accroit leur notoriété et leur attractivité. Si cela ne contribue pas toujours automatiquement à l’augmentation de la fréquentation touristique, la présence d’une offre nautique participe à la satisfaction des touristes à la recherche d’un éventail d’activités. L’attractivité se fonde et se renforce en mettant en place une densité d’offre telle qu’elle suscite d’une part le déplacement, d’autre part le séjour et pourquoi pas un nouveau séjour. L’aménagement  des lieux de pratiques de ces activités nautiques est nécessaire ainsi que les doter d’équipements.
Le projet de la baie  d’Alger est un lieu idéal pour la pratique du sport nautique et aussi pour diverses activités et de spectacle et animations.

2°/ La professionnalisation et la présentation des pratiques et loisirs nautiques
Le secteur associatif est dominant dans l’offre d’encadrement des sports nautiques. L’objectif principal des associations sportives est avant tout de transmettre une expérience et de former de nouveaux sportifs malgré des moyens limités.  L’accueil de clientèles touristiques y est rarement le cœur d’activité et de métier.
Le développement d’une offre touristique commerciale nécessite une professionnalisation du secteur afin de répondre aux attentes et exigences des différents publics. Une évolution rendue difficile par le modèle économique prédominant des clubs qui repose sur le bénévolat. Il y a donc   nécessité de professionnaliser ces activités pour les pérenniser en plus du courant associatif.
L’entrée progressive des acteurs du secteur dans le « circuit touristique » nécessite une sensibilisation et une formation adéquate des responsables (marketing touristique, élaboration de produits adaptés, gestion des clientèles et des aléas,…) afin d’accompagner cette évolution.
L’Ecole Nationale Supérieure de Tourisme a bien évidemment un rôle de premier plan à jouer sur ces 1200 kms de côtes, criques, plages, fonds sous-marins. Notamment par la formation de cadres et voyagistes qui peuvent faire de l’activité nautique un élément de base de leurs produits de tourisme.  Apporter la découverte des plaisirs de la mer sous toutes ses formes. Voilà un challenge.
Nous présentons ci-après les différentes activités nautiques existantes à ce jour.


Il s’agit de 1 :
    Voile légère (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Planche à voile (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Surf (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Stand Up Paddle (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Kite Surf (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Kayak de mer (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Aviron de mer (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Longe Côte (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Sauvetage côtier (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Plongée (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Ski Nautique – Wakeboard (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Véhicule Nautique à Moteur (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Parachute Ascensionnel Nautique (PAN) (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique),
    Char à voile (supports, conditions de pratique, installations nécessaires, public concerné, motivations et comportements, tendances et évolutions de la pratique).

3°/ Les acteurs institutionnels du tourisme nautique
Il convient de distinguer les acteurs institutionnels nationaux, décentralisés et le secteur privé.
Les acteurs nationaux sont les suivants :
    Les  Ministères en charge de la Jeunesse et des Sports et celui du Tourisme
    Le Comité National Olympique et Sportif
    Les diverses  fédérations sportives nautiques
    L’Office National du Tourisme
    L’Ecole Nationale Supérieure du Tourisme.
Placées sous la tutelle du Ministère en charge des sports, les fédérations sportives se situent au cœur de l’organisation du sport en Algérie. Constituées sous forme associative, elles sont chargées de gérer  et animer l’ensemble des pratiques sportives (amateur
Le rôle de ces fédérations sportives varie en fonction de la mission qui leur est confiée par l’Etat.

En voici  une  liste :
    Fédération Algérienne des Sociétés d’Aviron
    Fédération Algérienne de Canoë-Kayak
    Fédération Algérienne de Char à Voile
    Fédération Algérienne d’Etudes et Sports Sous-marins
    Fédération Algérienne Motonautique
    Fédération Algérienne de Ski Nautique et de Wakeboard
    Fédération Algérienne de Surf
    Fédération Algérienne de Voile
    Fédération Algérienne de Vol libre
    Fédération Algérienne de Pêche sportive au coup
    Fédération Algérienne des Pêcheurs en mer
    Fédération de Sauvetage et Secourisme
    Les syndicats professionnels s’ils en existent dans ces activités.

Les acteurs territoriaux :
    Les Wilayas et les Directions du Tourisme  et de la jeunesse et des sports, les communes, les offices locaux du tourisme, les Maisons des jeunes, les comités sportifs locaux de ces disciplines nautiques …

Les « producteurs » d’activités sportives et de loisirs nautiques :
    Les éducateurs sport de nature
    Les Etablissements d’activités physiques et sportives, selon la loi sur le sport
    Les Instituts d’éducation physique et sportive rattachés aux Universités
    Clubs, centres et bases nautiques
    Les autres acteurs, agences de voyages, tours opérators ;..

4°/ Les clientèles touristiques et segmentation de l’offre nautique
Le littoral de 1 3OO kilomètres regorge de nombreux endroits pour la pratique des sports nautiques.
La présence de bassins de navigation et de spots de qualité constitue un argument de promotion touristique des destinations et de vente de séjours nautiques auprès d’une clientèle de sportifs et de non initiés, algériens et étrangers.

Il est nécessaire de répertorier la localisation et les types d’activités de ces bassins nautiques de la côte Est à Ouest en passant par celle du centre (Alger et environ).
Sur la Côte Est, il y a Béjaia, Didjel, collo, skikda…avec lses plages,plongée et toutes autres activités nautiques.
Au Centre, les plages du littoral Algérois, Alger, Zeralda, Ain-Bénian, Fort de l’eau,
Alger    : Bassin de navigation, voile
Sidi Fred : centre touristique
Côte ouest , Oran, Ain Temouchen,  Mostaganem,                         
Le Schéma Directeur d’Aménagement du Tourisme (SDAT) a parfaitement développé la notion de pôle d’excellence en situant trois grands pôles en matière d’aménagement  où on peut développer des activités nautiques de grande envergure face à une grande diversité du public.

On note en effet dans la diversité du public :
    Pratiquants en club
    Elèves stagiaires, étudiants
    Scolaires, périscolaires
    Enfants accueil collectif de mineurs
    Touristes, particuliers
    Œuvres sociales et culturelles des entreprises, séminaires
Oblige à une polyvalence et à une adaptation de l’encadrement en fonction du type de pratiquant, les motivations étant bien entendu différentes. Au sein du public touristique, une segmentation apparaît également. En raison des offres variées.
En effet, les producteurs d’activités de sports et loisirs nautiques doivent répondre à des publics variés aux attentes bien distinctes selon leur âge, niveau d’autonomie dans la pratique et motivation :
L’âge : jeune, adulte, sénior, en famille ;
    Le niveau d’autonomie dans la pratique : faible, moyen, important, handicap ;
    La motivation : pratique sportive, ludique, découverte touristique, bien – être / santé.

On peut schématiquement distinguer deux comportements2 :
    Le pratiquant sportif, qui est actif et participe pleinement à l’avant et l’après sortie (préparation,  nettoyage et rangement du matériel…) dans les clubs en particulier ;
    Le client/consommateur d’activité, qui paie pour une prestation et attend un service en conséquence, rôle des voyagistes.
Entre les deux existe une catégorie de « pratiquant régulier de sport/loisir », ni à la recherche de performance, ni en attente d’un service où il serait intégralement pris en charge, le pratiquant du vendredi – samedi.

Dans le cadre d’une pratique touristique ou de loisirs grand public, on observe une demande :
    De « consommation immédiate » (réduction des temps d’apprentissage), touristes et vacanciers ;
    D’approche multi-supports ;
    De produits plus accessibles

5°/ Vers des projets sportifs et de loisirs supports de pôles d’excellence internationaux
Comme nous l’avons déjà souligné, le SDAT a déjà beaucoup travaillé dans ces perspectives. Il est intéressant de sélectionner ou créer des projets pour concentrer, autour d’un grand équipement sportif, de véritables pôles d’excellence accueillant sportifs de haut niveau, organisations sportives nationales, valorisations ludiques, centres de recherche et développement, entreprises de matériels…
La recherche de  sites exemplaires est nécessaire. Par exemple, vers Tipaza, un  projet de pôle d’excellence du kayak et de l’aviron, nécessité de rechercher et sélectionner d’autres sites, baie d’Alger, et aussi Dijel, Collo….

Fonctionnant comme un véritable pôle de compétitivité, le pôle mêle :
    Sport de haut niveau : entraînement et compétitions nationales et internationales ;
    Spectacle sportif : accueil de compétitions ;
    Pratique d’activités de loisirs (initiation, base de loisirs,…);
    Recherche et développement en lien avec l’ENS ;
    Liens avec les industriels de la filière ;
    Services connexes : centre de bien-être et hôte

Au regard de ce qui vient d’être exposé divers acteurs du sport nautiques ont  l’opportunité de lancer un plan d’action en faveur de ces activités par exemple en Cinq axes, réalisés par les élèves :
    Disposer d’un état des lieux de la réalité des pratiques nautiques en Algérie
    Réaliser une analyse prospective de leur évolution,
    Mener des contacts pour des actions avec ou au service des diverses Fédérations  des divers sports nautiques énumérées ci-dessus
    Développer des réseaux régionaux des sports nautiques avec les divers acteurs de ces pratiques
    Promouvoir la pratique des sports nautiques à travers le tourisme, sport nature ….
Tous les sujets qui sont abordés ici, peuvent  faire l’objet d’un mémoire de la part d’étudiants, de l’Ecole Nationale Supérieure du Tourisme, des universités, des STAPS , d’études de Fédérations ….peut faire l’objet d’un colloque, de journées d’études.
Serge PAUTOT

 

1-    Ingéniérie et développement touristique, Editions Atout France.

2-  Ingéniérie et développement touristique, Editions Atout France.



Du même auteur

Par Me Serge PAUTOT,

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

LE SYSTÈME D’INFORMATION :
Par ‎Abderrahmane RAOUYA - Ministre des Finances.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF