Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 124 - Nov 2019

Go

A la une

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah

« L’Algérie est sur la bonne voie »

Par Farid HOUALI



Aujourd’hui, comme souvent réaffirmé, elle demeure déterminée à contribuer avec efficacité à surmonter cette phase cruciale que traverse notre pays et à aplanir les difficultés et les obstacles et neutraliser toutes les mines semées par la bande au sein des différentes institutions, partant de sa profonde foi en la noblesse de ses missions, dont elle a fait le serment devant Allah, la patrie et le peuple, de les mener à bien avec engagement et abnégation, quelle que soit l’ampleur des difficultés et des défis. Dans l’exercice de ses missions, l’ANP a la pleine confiance de la nation. Elle y répond et elle y répondra. Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, ne manque aucune occasion de le souligner, se montrant ainsi rassurant quant au devenir de la patrie, car, c’est là, toute la question. « Les réalisations concrétisées jusqu’à présent par notre commandement, qu’il s’agisse de la lutte contre la corruption, d’accompagner le peuple, de respect de la Constitution ou d’encouragement du dialogue entre toutes les parties, est en lui-même un acte patriotique grandiose qui reflète le souci de l’institution militaire, de son commandement et de tous les hommes sincères, de barrer la route à tous les « Don Quichotte » chargés de la mission de proposer des solutions importées et de concrétiser des agendas néfastes enrobés dans des terminologies et expressions douteuses. C’est le vœu de la bande, de ses têtes et de tous ceux qui leur vouent allégeance », relevait tout récemment la revue El Djeïch, dans un édito. En effet, dans une allocution à l’occasion de sa visite de travail au siège du commandement des forces navales, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP a assuré que l’Algérie était sur «la bonne voie et aiguillée dans la bonne direction » grâce à la grande cohésion et confiance entre le peuple et son Armée.

«Aujourd’hui, nous pouvons dire avec certitude que l’Algérie est sur la bonne voie et aiguillée dans la bonne direction, tel que souhaité par ses loyaux enfants, grâce à la grande cohésion et confiance entre le peuple et son armée, cette armée qui a été pour lui un protecteur contre le mal de la bande et de ses relais par les décisions courageuses prises par le haut commandement de l’ANP dès le début de la crise. Des décisions qui se sont révélées, avec le temps, pertinentes et judicieuses car allant toutes dans le sens des intérêts du peuple et de la patrie», a affirmé le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, réitérant l’engagement de l’ANP à «honorer, comme elle l’a toujours fait, ses engagements pris devant Allah, la patrie et l’Histoire». Il a souligné, à ce propos, les efforts «soutenus et dévoués» de l’ANP pour instaurer un climat de confiance et de sérénité, qui a permis de franchir plusieurs étapes aux objectifs complémentaires, notamment après la tenue du Conseil des ministres, le 9 septembre 2019, sous la présidence du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, qui a vu la concrétisation de nombreuses démarches sérieuses et sincères, à travers l’amendement et l’adaptation de la loi électorale en totale adéquation avec les préoccupations populaires, et en réponse aux aspirations des Algériens et aux revendications pressantes du peuple.

Il a évoqué, dans le même sens, la création de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), «véritable pierre angulaire, au regard de ses importantes prérogatives, pour la réussite de cette échéance présidentielle, attendue et décisive».

«Ainsi, l’ANIE a trouvé le plein appui, aide et assistance auprès des différentes institutions de l’Etat qui lui ont offert les moyens et les facilitations pour accomplir aisément ses nobles missions et son devoir national», a-t-on ajouté de même source.

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah a rappelé, ajoute la même source, l’adoption lors du dernier Conseil des ministres d’importants projets de lois, à l’instar des lois de finances et des hydrocarbures, qu’il a qualifiées de «réel jalon supplémentaire» pour «relancer» l’économie nationale et donner «un nouveau souffle» à l’investissement dans divers secteurs économiques stratégiques.

 

Les mises en garde de l’ANP

Dans son intervention, le vice-ministre de la Défense nationale a également mis en garde, encore une fois « cette bande et quiconque possède des liens organiques, partisans ou d’intérêt avec elle, ou encore toute autre forme de collaboration contre le peuple et la patrie, et nous rappelons que la justice a repris, grâce à Allah, la place qui lui sied après avoir récupéré toutes ses prérogatives et s’acquitte de ses missions avec sérieux et de manière normale, à l’instar de toutes les institutions de l’Etat».

« Quiconque ne respecte pas les lois de la République se verra infliger la sanction méritée. La loi sera appliquée avec toute la rigueur requise à l’encontre de toute personne qui tente d’entraver ce processus électoral décisif, ou d’influencer, désespérément, la conscience du peuple algérien et son empressement à participer massivement et avec détermination, aux prochaines présidentielles», a soutenu à ce propos le chef d’état-major de l’ANP. Pour lui, « le peuple conscient de tous les dangers qui guettent l’Algérie, estime, à juste titre, que le salut du pays passe par ses fidèles enfants, et ne permettra pas à cette minorité dépourvue de patriotisme, de faire usage de mensonge et de désinformation et de déformer la vérité, en croyant que cela lui permettra encore une fois de tromper tout le monde. Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle ne trompe qu’elle-même. Le peuple algérien, conscient et dévoué, a infligé à cette bande la plus sévère des sanctions en l’écartant et en la rejetant».

« Cette minorité qui souffre intellectuellement et idéologiquement a été démasquée, quand la bande est tombée dans l’écueil de ses actes, de ses comportements sinistres et de ses pratiques traitres, contre le peuple et la patrie. Ses inféodés tomberont les uns après les autres au fil des jours, car un traitre sera démasqué par ses agissements un jour ou l’autre», a encore soutenu Ahmed Gaïd Salah, estimant, d’autre part, que c’est un atout devenu aujourd’hui l’indicateur juste qui permet au peuple algérien de soupeser les discours de certaines parties. « Désormais la désinformation n’est plus tolérée et la vague déferlante du peuple algérien engloutira, avec l’aide d’Allah, tous ceux qui veulent accaparer la scène nationale et s’ériger en tuteur du peuple, par le mensonge et la calomnie», a-t-il ajouté.

«Ils ont dévié du droit chemin, car cette fois ils sont face à des hommes qui ont foi en les principes et les valeurs de Novembre, Novembre de la détermination, de la résolution et du triomphe. Ils ont essuyé un échec cuisant en tentant de manipuler le peuple algérien et de le dévier de sa ligne nationale sincère. Ils ignorent que celui qui s’en remet à Allah en toute sincérité et qui fait du peuple algérien son unique enjeu, ne se verra jamais déçu dans sa démarche, car c’est la volonté d’Allah pour sa création», a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a tenu « à exhorter la jeunesse à emprunter la même voie que ses ancêtres durant la glorieuse Révolution de Libération pour mener l’Algérie à bon port, et ce, à travers une affluence massive aux urnes le 12 décembre prochain. Il les a également prévenus de la présence de certaines parties insidieuses qui s’efforcent de surfer sur la vague de ces manifestations et consacrent l’argent sale afin d’amplifier le nombre de ces manifestations, en ramenant les citoyens des autres wilayas en dehors de la capitale», ajoute le communiqué.

«Je veille toujours à dire avec une immense fierté, lors de mes interventions, que l’ANP mérite amplement d’être la digne héritière de l’Armée de libération nationale et s’enorgueillit d’être issue de ce peuple authentique qui s’est toujours caractérisé par la conscience, la maturité et la rationalité lorsqu’il s’agit du destin de l’Algérie», a indiqué le général de corps d’Armée.

 

F. H.

 



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Salama Assurances
Par Tahar MANSOUR.

Loi de finances 2020
Par Rafik BITOUT.

SIPSA-FILAHA 2019
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF