Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 116 - Oct 2018

Go

A la une

Le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah procède à l’installation des nouveaux chefs d

La consécration du principe de l’alternance

Par Farid HOUALI



Les dernières nominations au sein de l’Armée nationale populaire (ANP) viennent «consacrer le principe de l’alternance aux postes de responsabilité», a indiqué la revue El-Djeich dans son édition du mois de septembre, en référence aux derniers changements intervenus à la tête des commandements des Régions militaires et des postes de responsabilités décidés par le Président Abdelaziz Bouteflika, ministre de la Défense nationale. A ce sujet, la Revue El-Djeich souligne qu’à ce titre les dernières nominations viennent consacrer le principe de l’alternance aux postes de responsabilité sur la base des critères de la compétence et du mérite et qui participe, comme l’a souligné le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, d’une tradition ancrée dans les rangs de l’armée en ce qu’elle constitue une opportunité pour «encourager les capacités humaines, conforter leur expérience et les pousser à redoubler d’efforts au service de notre ANP qui continuera de bénéficier de la compétence, des expériences et du  professionnalisme de ses cadres là où ils se trouvent».  Un message clair appuyé par les propos du chef d’état-major de l’ANP devant les cadres et personnels de la 4e Région et retransmise en direct, via vidéoconférence pour être suivie par l’ensemble des unités des 4e et 6e Régions, qui rappellera que l’armée « ne sera jamais entravée par d’éventuels défis et enjeux. A dire vrai, les enjeux majeurs qui méritent de fournir de laborieux efforts pour les remporter sont l’enjeu de la sauvegarde de l’indépendance de l’Algérie, le renforcement des fondements de sa souveraineté nationale et de son intégrité territoriale et la préservation de la force et de la cohésion de son peuple». Décodé, l’ANP n’évoluera jamais en dehors de son cadre constitutionnel. Dans ce contexte, El-Djeich écarte toute lecture, autre que la recherche de l’efficacité opérationnelle de ses effectifs et réitère la «détermination inébranlable» et la «volonté sans faille» de l’ANP à atteindre les objectifs fixés, soulignant la disponibilité de ses différentes unités à faire d’elle une «force de dissuasion» et «le mur contre lequel se briseront toutes les manœuvres et complots ennemis». 

Une vision stratégique

Mettant en exergue la vision stratégique du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, la Revue rappelle, à ce propos, que le Chef de l’Etat a, tout au long des années précédentes, « placé au rang de ses priorités le maintien de la stabilité de l’Algérie ainsi que la préservation de sa sécurité et de son intégrité territoriale » déployant à cet effet « tous les moyens humains et matériels en vue d’édifier une armée forte et développée » relevant que l’ANP « n’a d’autre préoccupation que de servir l’Algérie et de veiller à la préservation de ses intérêts suprêmes en concrétisant sur le terrain ce noble et légitime objectif au niveau de toutes les composantes, structures, formations opérationnelles et appareil de formation de l’ANP ». En somme, l’ANP «poursuit son processus de modernisation et de développement, suivant une planification minutieusement étudiée, reposant essentiellement sur l’exploitation rationnelle des capacités disponibles, qu’il s’agisse des moyens matériels appropriés, des armements modernes ou de la ressource humaine qui a bénéficié d’une formation lui permettant de s’acquitter pleinement des missions qui lui sont dévolues», lit-on dans l’Edito de la revue, qui précise que «  cette formation lui a ouvert la voie vers le franchissement des différents échelons de la responsabilité et à l’acquisition d’un précieux capital expérience du terrain qu’elle a mis à profit au service de notre armée»,  soulignant que cette démarche permet à nos forces armées de demeurer en permanence en état de disponibilité opérationnelle pour faire face à toute urgence ou menace potentielle quelles que soient sa nature et son origine.

Stabilité et sécurité 

« L’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN) appuyée par le soutien indéfectible de Son Excellence, le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, demeurera attachée à l’accomplissement de ses missions constitutionnelles avec dévouement et compétence et dans toutes les conditions et circonstances. Elle ne sera jamais entravée par d’éventuels défis et enjeux. A dire vrai, les enjeux majeurs qui méritent de fournir de laborieux efforts pour les remporter sont l’enjeu de la sauvegarde de l’indépendance de l’Algérie, le renforcement des fondements de sa souveraineté nationale et de son intégrité territoriale et la préservation de la force et de la cohésion de son peuple», a fait valoir le chef d’état-major de l’ANP dans son allocution prononcée lors de l’installation  du nouveau commandant de la 4e Région militaire à Ouargla, le général-major Hassan Allaïmia, en succession au général-major Cherif Abderezzak, admis à la retraite.Mettant l’accent sur l’«importance stratégique de cette Région militaire et sur les efforts consentis pas ses unités dans le cadre de la sécurisation de nos frontières nationales Sud-est et des points névralgiques sur le territoire de la Région», le chef d’état-major de l’ANP dira : «Nous sommes clairement conscients que l’Algérie demeure toujours confrontée à de multiples défis qu’elle doit gagner. Sur ce, l’ANP s’estime porteuse d’un message nationaliste noble aux portées historiques, voire prospectives et se voit toujours mobilisée au service de son peuple et de sa patrie». Aussi, le général de corps d’armée exhortera «les personnels des unités de la Région et tous les personnels de l’ANP, à intensifier leurs efforts au service de la sauvegarde de la sécurité de l’Algérie, de sa stabilité et de tous ses remparts». 

Une armée « professionnelle » 

Les visites de travail et d’inspection effectuées par le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, aux différentes régions militaires, commandements de forces et unités ainsi que ses rencontres avec les cadres et hommes de rang traduisent la forte détermination de l’Armée nationale populaire (ANP) à aller de l’avant jusqu’à la liquidation totale et définitive des résidus des groupes terroristes et du crime organisé. En effet, les opérations «qualitatives» et «précises» exécutées par les éléments de l’ANP ces derniers mois, montrent que l’ennemi n’a pas abdiqué et que certaines parties aux desseins malveillants continuent de nourrir l’espoir de voir s’accomplir leurs projets funestes. « Les  efforts dont nous récoltons aujourd’hui les fruits, et dont les indices et les marques en témoignent, grâce au soutien indéfectible et permanent dont jouit notre Armée de la part de Son Excellence, Monsieur le Président de la République (…), et nous continuerons sur ce même chemin, (…) car c’est la voie des bonnes intentions, des aspirations loyales, de la pure fidélité, et des nombreux résultats efficients, opérationnels et sur le terrain », affirmait à ce propos le 25 août dernier, à partir d’Oran, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, dans son allocution prononcée lors de l’installation du nouveau commandant de la 2e Région militaire, le général-major Meftah Souab, en remplacement du général-major Saïd Bey. Pour Le général de corps d’armée Gaïd Salah, ce parcours a permis à l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, dans un temps réduit, voire record, d’ériger une armée puissante, dans tous les sens de cette expression. Le chef d’état-major de l’ANP a rappelé les efforts de modernisation des structures de l’armée nationale et expliqué que son objectif, dans toutes les régions militaires du pays, et l’ensemble des composantes de l’Armée nationale populaire, requiert un effort colossal et un travail laborieux et rationnel, fournis par tous et sans exception, chacun dans le cadre de ses responsabilités de commandement et de gestion, et dans les limites de ses compétences fonctionnelles et professionnelles, ainsi que dans son domaine de spécialité tant sur les plans technique, scientifique et cognitif, que pour l’aspect de sensibilisation. Il a affirmé qu’avec cet esprit, cette conduite et ces compétences, nos Forces armées pourront mener à bien leurs missions et continueront le parcours de modernisation et de développement de leurs différentes composantes. Il a également assuré que nos fores armées veilleront en permanence à se tenir dans un parfait état-prêt opérationnel pour faire face à tout imprévu, en veillant à une adéquation optimale du bon emploi et exploitation en termes de moyens humains, de matériels et d’armements mis à disposition, et à une parfaite adaptation avec la nature des défis et menaces pouvant survenir. Des objectifs dont l’aboutissement total est un impératif inévitable.
F. H.





Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

Tourisme, culture et histoire
Par maître Serge Pautot, .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF