Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 116 - Oct 2018

Go

A la une

Le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah à l’Académie militaire de Cherchell

« L’Algérie est au-dessus de tout »

Par Farid HOUALI



«Le dessein abject que le colonisateur n’a pu atteindre sur la terre d’Algérie ne peut et ne pourra être atteint par quiconque, ceci est un serment ferme et immuable, hérité par les enfants de l’Algérie libre et loyaux au message de Novembre et à sa Glorieuse Révolution, génération après génération, alors il n’est nulle crainte pour l’Algérie ou pour son futur, peu importe la grandeur des défis et l’ampleur des enjeux, l’Algérie se tiendra toujours au-dessus», a souligné le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense, chef d’Etat-major de l’ANP dans une allocution d’orientation, suivie, via visioconférence, par l’ensemble des éléments de l’ANP, à travers les six Régions militaires, lors de sa visite à l’Académie militaire de Cherchell Houari-Boumediene, où il a présidé, au nom du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, la cérémonie annuelle des sorties de la 11e promotion de formation militaire commune de base, la 49e promotion de formation fondamentale et la 2e promotion d’officiers du cycle Master. En somme, une réponse claire à certains détracteurs qui veulent diviser le pays. Après avoir évoqué certaines pages glorieuses de la Révolution algérienne, le général de corps d’armée a rappelé l’efficience de l’enseignement et la formation de haut niveau dispensés par cette académie aux stagiaires et élèves, et les efforts laborieux consentis dans l’investissement fructueux, dans l’appareil de formation et d’enseignement de l’ANP, auquel il accorde une importance extrême et particulière. Á cet égard, le chef d’Etat-major de l’ANP a précisé que «les qualités de l’élite militaire que nous œuvrons à concrétiser sur le terrain, et dont les traits commencent à se manifester et à se former pas à pas avec chaque sortie de promotion, parachèvent les plans de développement, de structuration, de réforme et de modernisation que nous avons engagés ces dernières années, et à travers lesquels nous avons parcouru des pas considérables sur plus d’un échelon ». Le général de corps d’Armée soulignera que « nous avons veillé à ce que l’Académie de Cherchell en particulier, et l’appareil de formation de l’ANP en général, soient l’outil efficace pour actionner cette force individuelle chez les personnels militaires, élèves et stagiaires, à en faire une terre fertile pour cultiver le savoir, et le faire fructifier, afin que l’élève puisse assimiler les connaissances dispensées et les sciences prodiguées, pour qu’il soit prédisposé moralement et psychologiquement, avec tous ses sens, à s’imprégner et à absorber systématiquement et naturellement toute cette quantité de savoir». Le chef d’état-major de l’ANP affirmera que « la deuxième exigence pour laquelle nous œuvrons, et veillons à en imprégner notre élite militaire, se base sur le principe que les efforts ne sauraient aboutir sans être unifiés, organisés et complémentaires», soulignant que «ceci est un principe général qui s’applique sur tous les domaines », d’autant que parmi les impératifs de la réussite, le chef d’Etat-major de l’ANP fera référence, à l’exigence de la pensée positive, comme « étant le déclencheur qui impulse la motivation et qui mène vers le succès ».

Le référentiel historique national et spirituel 

Á la veille de la célébration de l’une des journées les plus importantes de notre prestigieuse histoire, qu’est le 56e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, le général de corps d’armée a tenu à rappeler «les grands sacrifices consentis par le peuple algérien pour le recouvrement de sa liberté et de sa dignité, exhortant les jeunes, de la génération de l’indépendance, de prendre exemple sur ces sacrifices et de perpétuer le legs des vaillants chouhada». «Je ne peux conclure mon intervention avec vous, au moment où l’Algérie s’apprête à commémorer la joie du 56e anniversaire de l’indépendance, sans évoquer notre référentiel historique national et spirituel, comme étant le guide de l’ANP, et sa source d’inspiration pour ériger une stratégie professionnelle et évolutive», a souligné le vice-ministre de la Défense nationale. «Partant de ce principe, il vous revient, et à travers vous, à l’ensemble des personnels de l’ANP, de ne jamais oublier que vous êtes les enfants d’une glorieuse Révolution, de volonté et de vocation divines», a-t-il précisé. Le général de corps d’armée a mis en avant que «l’indépendance nationale était ainsi le sacre d’un triomphe retentissant, dont la joie et l’allégresse continueront d’emplir la terre d’Algérie jusqu’au jour du jugement dernier, avec lesquelles elle continue d’être jalousement défendue et sécurisée, entre les mains de ceux qui connaissent la valeur de cet acquis précieux, et qui veillent à ce que l’Algérie demeure unie et unifiée, terre et peuple». Le général de corps d’armée a supervisé, en compagnie du général-major Ahcène Tafer, commandant des forces terrestres et du général-major Ali Sidane, commandant de cette académie, la baptisation de l’annexe de l’académie, au nom du chahid Abane Ramdane, en présence de membres de la famille du martyr, à qui un hommage a été rendu à cette occasion.Le chef d’Etat-major de l’ANP a également inauguré et inspecté quelques structures administratives et pédagogiques de cette annexe, avant de suivre un exposé global donné par le commandant de l’académie, sur la formation scientifique, technique et militaire qui y est dispensée au profit des élèves et des stagiaires. 
L’ANP sur tous les frontsNul ne peut contester que l’ANP, digne héritière de l’ALN, s’acquitte de l’ensemble de ses missions conformément aux prérogatives qui lui sont assignées par la Constitution du pays et qui lui enjoignent de veiller en permanence et sans relâche à assurer la sécurité de l’Algérie, à protéger son indépendance, à préserver sa souveraineté nationale et à sauvegarder son unité en toutes circonstances. Cette tâche demeure la principale préoccupation et le plus grand souci d’une armée dont les éléments ont fait serment de loyauté envers la patrie et de fidélité à l’Algérie, à ses intérêts suprêmes, ainsi qu’à son image éclatante qui restera toujours au-dessus de tout. Ces efforts ont été « salués » par le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, chef d’Etat-major de l’ANP lors de sa visite de travail et d’inspection dans la 2e Région militaire à Oran. «Je me dois en cette honorable occasion de saluer les opérations de qualité, qui viennent s’ajouter à la série des résultats positifs réalisés par nos unités sur le terrain, le long des frontières terrestres de notre pays et ses eaux territoriales, qui ont mis en échec un grand nombre de tentatives d’intrusion, de contrebande et de crime organisé, comme il m’appartient de souligner que la mission de sécurisation des frontières est une responsabilité qui requiert le plus grand intérêt, la permanente vigilance et la disponibilité extrême, à même de garantir la protection intégrale de notre territoire national», a en effet indiqué le vice-ministre de la Défense nationale.  « Nous avons veillé au sein de l’ANP, ces dernières années, à accorder une importance absolue à la sécurisation de l’ensemble de nos frontières nationales, conformément à une stratégie complète et une approche intégrale, tracées par le Haut Commandement, en adéquation avec la vision clairvoyante de son Excellence le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale», a-t-il ajouté. Il s’agit d’une approche «parfaitement concrétisée sur le terrain grâce aux orientations et instructions que j’ai veillé constamment à donner aux responsables concernés par ce domaine sensible, lors des nombreuses visites que j’effectue aux différentes Régions militaires, compte tenu particulièrement de la situation instable de notre sous-région, resserrant ainsi l’étau en permanence sur les bandes criminelles et leur coupant tout approvisionnement, afin de prémunir notre pays de toute hostilité, qu’elle soit sécuritaire, sociale ou économique, et de défendre sa terre et son Peuple contre toutes les menaces multiformes et multidimensionnelles», a-t-il déclaré. Pour lui, «cette même voie que nos forces navales ont empruntée, marque de grands pas de développement, dans tous les domaines, et ce depuis l’année 2005, veillant à fournir plus d’efforts et en permanence, à travers les unités des garde-côtes, avec persévérance et détermination, notamment dans le sauvetage d’un grand nombre de jeunes, leur épargnant les conséquences et les dangers de l’émigration clandestine, outre les efforts fructueux consentis dans la protection de nos eaux territoriales sur les plans sécuritaire, social et économique contre tout dessein hostile. La grande quantité de cocaïne interceptée récemment est la meilleure preuve de l’efficience de ces efforts ». Le général de corps d’armée a réitéré l’appel de l’ANP «à ceux qui ont perdu la voie de la raison, à mettre fin à leur actes criminels et à rejoindre leur peuple et leur pays». 

Un professionnalisme avéré 

Dans la dynamique de ses visites périodiques aux différentes Régions militaires, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah a effectué une visite de travail et d’inspection à la 2e Région militaire à Oran où il a supervisé un exercice tactique avec munitions réelles «Sakhr 2018», exécuté par les unités de la 36e Brigade d’Infanterie motorisée appuyées par des hélicoptères de soutien de feu et d’avions de chasse, dont l’exécution vient couronner l’année de préparation au combat 2017-2018. L’exercice consiste en l’accomplissement, par les unités organiques de la 36e Brigade d’infanterie motorisée et les autres unités participantes, depuis la position de défensive, de la mission de repousser l’attaque ennemie en employant tous les moyens et de développer, ensuite, une contre-offensive. Cet exercice vise, également, à rehausser les capacités opérationnelles et la coopération entre les différents états-majors, ainsi qu’à perfectionner les commandements et les états-majors à la préparation, à la planification et à la conduite des opérations face aux éventuelles menaces. A l’issue de l’exercice, le chef d’état-major de l’ANP a inspecté les unités de la Brigade et les autres unités participantes, avant de tenir une rencontre avec les éléments de ces unités. Dans son allocution, il a souligné que «le développement et l’amélioration réelle du niveau nécessitent d’accorder davantage d’intérêt à la préparation et à l’exécution d’exercices tactiques à tous les niveaux et tous les plans». Le général de corps d’armée a indiqué que cet exercice tactique d’évaluation avec munitions réelles «Sakhr-2018» « a pour objectif, plus particulièrement, de s’enquérir de la disponibilité opérationnelle du corps de bataille de l’ANP, d’évaluer ses potentiels et d’œuvrer, dans ce sens, à réunir tous les facteurs pour renforcer leurs fondements de la façon la plus adéquate», notant que cet exercice « s’inscrit dans le cadre de l’intérêt particulier que nous conférons à ces efforts d’instruction sur le terrain, qui devraient apporter une autre valeur ajoutée dans le domaine de l’optimisation des connaissances des Etats-majors dans l’élaboration, l’organisation, la planification et la concrétisation de ces exercices et de les aguerrir avec un climat de combat réel». F. H.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

Tourisme, culture et histoire
Par maître Serge Pautot, .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF