Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

A la une

Le général-major Abdelghani Hamel depuis la wilaya de Sétif

« La police nationale se porte bien »

Par Hamid BELLAGHA



Le général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale, s’est félicité, lors de l’inauguration du nouveau siège du service de wilaya de la santé, de l’action sociale et des sports de la Sûreté nationale à la cité Ain-Moussa dans la wilaya de Sétif à l’issue de la visite de travail et d’inspection dans cette wilaya, où il s’est enquis de visu des remarquables avancées enregistrées à tous les niveaux dans cette wilaya, et a procédé à l’inauguration de plusieurs infrastructures socioprofessionnelles, consacrant une large part de son temps à l’inspection de grands projets, lors d’une journée belle mais glaciale, qui contrastait avec la chaleur de l’accueil réservé au patron de la DGSN. En effet, le général-major Abdelghani Hamel s’est félicité du niveau de la police algérienne qui a pu, grâce à l’investissement dans la ressource humaine et dans les infrastructures, s’octroyer une place de choix dans le classement international. Pour étayer ses affirmations, il citera les différents acquis, notamment l’amélioration de la situation socioprofessionnelle du personnel. La politique de gestion de la DGSN repose essentiellement sur la bonne gouvernance, la sélection des cadres et la mise à jour de la stratégie sécuritaire afin de faire face à la criminalité transnationale. « La police algérienne a pu relever les défis induits par la mondialisation grâce à une formation sur des bases scientifiques et technologiques, adaptée à toutes les situations et inspirée de la stratégie générale de l’Etat », précise le DGSN.
«  La police nationale se porte bien comparativement à d’autres structures et infrastructures d’autres pays, où nous occupons une place honorable », soutient le général-major  Abdelghani Hamel qui appellera, au passage, à la mise en œuvre d’un partenariat entre le policier et le citoyen dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et à la préservation constante du citoyen et de ses biens, à l’issue de sa visite au complexe de la police où il exhortera les responsables du projet à le livrer dans les plus brefs délais. Auparavant, le général-major Abdelghani Hamel s’est rendu à l’académie de police de Sétif. Un projet grandiose appelé à former les futurs agents et cadres de la police nationale.  S’étendant sur une surface de 37,5 hectares, l’académie, ou école de police, a nécessité une enveloppe d’engagement de 4.595.372.989 DA, avec des travaux dispatchés sur 9 entreprises publiques et 2 entreprises privées. Le taux d’avancement de 90% augure une proche inauguration, pour le plus grand bien du corps de la police qui se voit enrichir d’une infrastructure à la hauteur du dévouement des agents de la DGSN pour la patrie. Ces structures sont composées d’une administration de 40 bureaux; d’une bibliothèque classique et une autre numérique; d’un bloc pédagogique avec ses amphithéâtres, salles de classes, bureaux et salle pour scène de crime; d’une salle de conférence; d’un parcours de combattants et place d’armes; 9 blocs d’hébergement avec 504 chambres; une infirmerie; un mess et cuisine, un terrain de football avec ses gradins, et autres infrastructures qui font de l’académie de police de Sétif la plus moderne et la plus grande d’Algérie. En compagnie de la délégation importante qui l’entourait, à leur tête Nacer Maaskri, wali de Sétif, les inspecteurs régionaux de la police, et autorités civiles, le directeur général de la police nationale a visité le siège de la sûreté de wilaya où le rez-de-chaussée a été rénové pour un meilleur accueil de la population et sa participation active.

La police garante des droits de l’homme
Sur place, le général-major Abdelghani Hamel déclarera que « les droits de l’Homme sont préservés dans les structures de la police. Cette dernière est présente pour garantir à toute personne suspecte les droits les plus élémentaires, comme le téléphone à un proche ou un avocat, un médecin, et d’autres valeurs stipulées par l’article 4155 des procédures pénales sur lequel devra veiller le policier. Si nous respectons toutes ces procédures, on aura réussi à sauvegarder les droits de l’Homme, tout cela en plus d’une interactivité du citoyen avec le policier car ce dernier ne pourra pas accomplir sa tâche convenablement s’il n’y a pas une collaboration active de la population. » Le général-major Abdeghani Hamel soulignera, à cet effet, que la culture de la police, loin de toute forme de violence, repose sur des paramètres scientifiques conformes à la loi et au code de procédure pénale, en particulier. Comme il ne manquera pas de mettre l’accent sur les efforts d’envergure consentis dans ce corps pour la protection des droits de l’homme et la dignité du prévenu.

Prise en charge sociale des agents de police
Puis, se rendant à la cité Aïn Moussa, le DGSN inaugurera le nouveau siège du service de wilaya de la santé de l’action sociale et des sports, qui couvre une superficie de plus de 566 m2 équipé avec un agencement complet, au profit des fonctionnaires en activité, retraités et ayants droit. Cette structure comprend un centre médico-social pour la prise en charge des malades sur le plan médical, psychologique, orthophonie et de chirurgie dentaire. Le général-major Abdelghani Hamel insistera sur place sur la nécessaire prise en charge sanitaire des agents de la police pour leur permettre d’accomplir au mieux leur mission de protection du citoyen.
Faisant suite à l’intervention du directeur de la sûreté de Sétif qui expliquait le choix du nouveau siège de la 15e sûreté urbaine « après que la population eut constaté une dégradation des mœurs ainsi que des dangers sur leurs enfants et demandé une protection de la police », l’inauguration par le général-major, de cette structure sécuritaire située à la cité Hachemi des 480 logements à Sétif, contribuera, à ne pas douter, au renforcement de la sécurité dans le territoire de la wilaya qui connait une extension rapide de son tissu urbain. Une sûreté urbaine qui vient à point nommé assurer une meilleure prestation des services pour les citoyens, portant ainsi une couverture sécuritaire à travers la wilaya à 99%. Une des plus importantes du pays.
Sur la prise en charge sociales de ses auxiliaires, le général-major Abdelghani Hamel a remis les clés de 100 logements de fonction réhabilités, toujours à la cité Ain Moussa, ainsi que 52 autres AADL au profit des fonctionnaires relevant des différentes sûretés de wilayas de l’Est.

Hommage appuyé au président de l’Afripol
Le général-major Abdelghani Hamel, président d’Afripol, Mécanisme de coopération policière africaine, a eu droit, à l’occasion, à un hommage appuyé des anciens de la police, ses ainés, pour sa grande contribution à la modernisation de la Sûreté nationale, lors d’une cérémonie émouvante, organisée en marge du déjeuner offert en l’honneur de l’assistance. Aussi, le commissaire divisionnaire de police à la retraite, Smail Himeurl, s’est-il adressé avec émotion au DGSN : « On vous salue mon général. Les retraités de la police de la wilaya de Sétif vous saluent ! Ils vous saluent avec le plus grand respect et leurs sentiments les plus sincères pour les efforts que vous déployez inlassablement afin de hisser le niveau de performance de la police. Une police à la hauteur de beaucoup d’espérances, moderne, d’avant-garde voire futuriste. Vous avez fait naître un nouveau souffle au sein des troupes. Le constat est là; sentencieux, palpable dans tous les domaines d’activité. Refusant les échecs, vous ne laissez aucun vide ni au temps ni à l’espace. Comme vous avez également éveillé un nouvel esprit d’engagement, d’abnégation et de loyauté parmi toutes celles et ceux qui constituent cet admirable corps. Corps que nous adulons et auprès duquel nous nous sommes sentis aussi proches. A plus forte raison ceux qui parmi nous ont participé à sa création en 1962. Nous aurions bien voulu faire un bout de chemin avec vous si ce n’est l’implacable intransigeance de l’horloge biologique. Nous vous saluons aussi à double titre, monsieur le président de l’Afripol, votre création. Cette illustre et importante institution que vous avez l’insigne honneur de diriger, et immanquablement d’y laisser votre empreinte.
Par ailleurs, nous ne doutons pas que vous arrivez à nous consacrer une partie de votre temps, au demeurant très chargé, pour être à notre écoute et répondre à nos préoccupations, ô combien multiples.
Par conséquent, daignez accepter mon général, notre reconnaissance ainsi que notre immense gratitude. Puisse Allah Le Tout Puissant guider vos pas et vous aider dans votre noble mission.
Gloire à nos martyrs ! Gloire à ces intrépides, nos fiers et vaillants policiers morts pour que VIVE L’ALGERIE »
Moment intense d’émotion, où le général-major Abdelghani Hamel répondra humblement : «  Cela n’est pas le fruit du travail de Abdelghani Hamel à lui tout seul, mais de celui de tous les agents de la sureté nationale. »

H. B.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Hamid BELLAGHA

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF