Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 107 - Août 2017

Go

A la une

Le Président Abdelaziz Bouteflika

Sa vie pour la Révolution et sa santé pour l’Algérie meurtrie

Par Tahar MANSOUR



Partout à travers le monde, il est des hommes qui ont marqué d’une empreinte indélébile l’histoire de leur pays en y jouant les rôles les plus grands, « des héros issus de la réalité crue », des fils du peuple qui sacrifient tout ce qu’ils ont pour le bonheur et le bien-être de leur Nation, faisant l’Histoire et s’y confondant. L’Algérie, pays de sacrifices et de courage, a enfanté plus d’un de ces Hommes dont le souvenir restera gravé dans la mémoire collective, avec toutes les réalisations qu’ils ont entreprises. Parmi eux, Abdelaziz Bouteflika, le président de la République, restera unique comme exemple, car il aura répondu « présent » à deux reprises, dans des circonstances aussi graves et dramatiques pour l’Algérie, à l’appel de la patrie que rien ne peut remplacer. Mais pour mettre en valeur toutes les qualités, tous les sacrifices, toute la sagesse et la noblesse de ce grand homme, il a fallu que quelqu’un se donne en entier afin de coucher noir sur blanc l’histoire unique de cet homme unique qui a su, à la force de ses bras et de son cerveau, ramener le « bateau Algérie » à bon port, en le sauvant de tous les dangers qui le guettaient et des charognards qui voulaient se nourrir de ses restes. C’est le Professeur Abdelkrim Abidat, digne fils de l’Algérie qui s’est chargé de ce travail exaltant et noble consistant à immortaliser le héros Abdelaziz Bouteflika, grâce à trois livres et à un film documentaire de plus de 54 minutes, qui le racontent et racontent les réalisations grandioses effectuées.

Le Serment
Il ne peut être mieux présenté que par son auteur, le professeur Abidat qui déclare : « L’Histoire a créé des héros, issus d’une réalité, mon ouvrage associe les deux, en présentant le courage d’un homme qui mena un rude combat pour la paix, la dignité et la fierté du peuple algérien. J’affirme dans ce grand ouvrage consacré au parcours historique de son excellence M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République qu’écrire l’Histoire est un devoir envers les jeunes générations afin qu’elles puissent mesurer combien fut lourd le sacrifice consenti par les hommes qui ont construit l’histoire de leur pays ». Sorti en 2006, cet ouvrage de 317 pages se veut un témoignage retraçant la vie révolutionnaire et le travail sans pareil mené par le Président Bouteflika pour l’Algérie, meurtrie par des années très dures poussant les Algériens à s’autodétruire, jusqu’au retour de M. Bouteflika qui a répondu à l’appel de la nation et prêté serment de la remettre debout et de lui faire retrouver sa place dans le concert des nations. « Nous savons tous que l’écriture de l’histoire est un devoir pour chacun afin de faire connaitre aux générations futures ce que fut leur pays, quels sont les grands moments de son histoire et quels sont les grands hommes qui les ont faits. Mais nous avons pensé aussi qu’il valait mieux écrire l’histoire de ces grands hommes tant qu’ils sont vivants, comme cela si nous nous trompons sur leur compte, ils pourront nous corriger, et c’est ainsi que j’ai voulu commencer par le Président Abdelaziz Bouteflika car il a vraiment marqué l’histoire de l’Algérie d’une empreinte indélébile », a précisé le professeur Abidat. Dans ce premier livre, dédié particulièrement pour les jeunes générations qui ne connaissent pas bien son parcours révolutionnaire et diplomatique, nous trouvons donc le programme préparé lors de son retour pour sauver l’Algérie en promettant deux grandes réalisations : éteindre le feu de la fitna en mettant en œuvre la réconciliation nationale qui est devenue une référence mondiale, étudiée dans les grandes écoles et objet de plusieurs thèses et, en deuxième lieu, le retour de l’Algérie dans le concert des Nations, et : « l’Algérie y est revenue en force de telle sorte que ‘lorsque l’Algérie parle, le monde écoute’ », a rappelé l’auteur. Le Président Bouteflika a aussi promis le relancement de l’économie nationale en plus du retour de la paix et de la sérénité en Algérie.  C’est donc pour mettre en exergue le travail titanesque entrepris et réalisé par le Président Bouteflika que le professeur Abidat a écrit ce premier livre, dont le tirage a atteint les 70 000 exemplaires et qui a obtenu plusieurs prix sur le plan national et international (le livre se retrouve dans plusieurs pays comme la France, la Tunisie, l’Italie, l’Allemagne, le Venezuela, l’Espagne) et a même été annoté par le Président Bouteflika « en signe de gratitude et de fraternelle considération ».
             
Aux grands hommes, la nation est reconnaissante   
« C’est le premier livre qui a fait le deuxième », affirme l’auteur, le professeur Abdelkrim Abidat. En effet, le second ouvrage se situe directement dans le sillage du premier puisqu’il comporte un véritable bilan des deux premiers mandats du Président Bouteflika qui a « redonné à l’Algérie ses lettres de noblesse et à son peuple une paix bien méritée après toutes les difficultés et les privations subies depuis toujours ».
Le livre débute avec une photo du Président alors qu’il était âgé d’à peine 13 ans puis de la maison où il est né et a grandi à Tlemcen en plus de l’école où il a fait ses premiers pas. Il s’ouvre ensuite sur une biographie militante et politique du président de la République, en tenant à marquer les temps forts de sa vie et de tout son parcours, depuis son engagement très jeune au sein de la révolution, jusqu’aux succès diplomatiques qu’il a remportés et à son retour en grand sauveur d’une Algérie agonisante par la faute de tous ses ennemis. La première partie du livre retrace la vie du Président depuis sa naissance à Tlemcen le 2 mars 1937 au sein d’une famille modeste. Déjà, à l’école, ses professeurs lui reconnaissaient une forte personnalité et une intelligence hors du commun, « ses interventions remarquées et remarquables et ses écrits laissaient déjà présager un grand destin à cet algérien pur ».
       
 Et c’est ce qui arriva puisque, dès sa prime jeunesse, il abandonna ses études et s’engagea dans la révolution pour la libération de son pays, en 1956, alors qu’il n’avait que 19 ans et fait son instruction militaire à l’école des cadres de l’ALN de Dar El Kebani (Maroc). Il devint contrôleur pour la direction de la wilaya V (Maroc). « Sa tâche consistait à plaider la cause de l’ALN auprès des populations rurales algériennes pour en obtenir le ralliement ». 
     
Si Abdelkader El Mali
Grâce aussi à ce livre, les Algériens, particulièrement les jeunes, apprendront que le nom de guerre de leur Président était « Si Abdelkader El Mali ». En effet, après avoir occupé la fonction de « contrôleur », Abdelaziz Bouteflika est nommé officier en zone 4 et en zone 7 de la Wilaya V, puis au niveau des PC ouest. En 1960, le commandant Bouteflika est affecté aux frontières méridionales de l’Algérie pour commander le premier front du Mali et il gardera ainsi de cette époque glorieuse le nom de guerre de « Si Abdelkader El Mali ».

La politique à partir de 1960
Continuant sur sa lancée, l’auteur rappelle le parcours du Président Bouteflika en diplomatie qu’il intégra en décembre 1961 dans le cadre de la diplomatie secrète de son pays puis, en 1962, il est député à l’Assemblée constituante pour devenir, à 25 ans, le ministre de la Jeunesse, des Sports et du Tourisme du premier gouvernement de l’Algérie indépendante. Son action diplomatique sous la direction du président Houari Boumediene, de 1965 à 1979, donnera à l’Algérie un prestige, un rayonnement et une influence qui en feront un leader incontestable du tiers-monde. Nombre de ses succès de politique étrangère de l’Algérie sont cités dans le livre Aux grands hommes la Nation est reconnaissante, comme la réunification et le renforcement des rangs arabes à Khartoum et en 1973 lors de la guerre d’octobre de la même année, la reconnaissance internationale des frontières de l’Algérie, l’échec de l’embargo contre l’Algérie à la suite de la nationalisation des hydrocarbures, la consolidation de l’organisation du tiers-monde, l’aide à la décolonisation en Afrique et dans le monde et la reconnaissance de l’Algérie comme porte-parole du tiers-monde.
Cette partie du livre cerne de manière précise la personnalité exceptionnelle du président Bouteflika et met en lumière ses qualités d’homme politique intègre et aimant son pays au-dessus de tout.
Pour ce qui est de la deuxième partie, elle présente un bilan chiffré, des analyses commentées, avec des représentations graphiques des réalisations du président de la République, confortant ainsi ce qui a été dit de lui dans la première partie et mettant plus en avant ses qualités d’intégrité, d’amour de la patrie et d’abnégation de soi pour le plus grand bien du pays. La présentation de dix-neuf secteurs et sous-secteurs la mise en relief de leurs résultats témoignent de l’ampleur de la tâche, de la vision claire du chef de l’Etat pour la garantie de la fierté de l’Algérien et de sa volonté de mener l’Algérie toujours vers les meilleurs horizons possibles.
Quant à la troisième partie, elle comporte le programme quinquennal 2009/2014 du Président Bouteflika, programme qui complète et enrichit tout ce qui a été fait jusque-là. Enfin, une compilation des discours et interventions du Président Bouteflika compose la dernière partie et témoigne de la grandeur de l’homme et de la justesse de ses propos. Aussi bien en s’adressant à ses concitoyens qu’à ses pairs du monde entier lors des rencontres internationales, le verbe du Président Bouteflika allie l’assurance, l’aisance, la sincérité, l’objectivité et l’élégance connues de cet homme qui aime son pays plus que tout au monde. 

Le film documentaire
Le professeur Abdelkrim Abidat, conscient de l’impact qu’à la connaissance de l’histoire vraie sur les esprits et sachant aussi que la majorité des Algériens ne peut pas lire son livre pour plusieurs raisons – bien que celui-ci ait été traduit en arabe – a pensé et décidé de réaliser un film documentaire d’une durée de 52 minutes, qui retrace et reprend toutes les étapes contenues dans le livre. Reproduit à plus de 2 millions d’exemplaires, le CD contenant le film documentaire a parcouru l’Algérie entière et a été visionné par des millions d’Algériens qui n’ont pu s’empêcher de pleurer d’émotion à la vue de tout ce qu’a fait le Président Bouteflika pour son peuple et pour son pays, au prix de mille et un sacrifices qui ont mis à mal sa santé, mais sans qu’il regrette un seul instant tout ce qu’il a fait.

« Arfaa Rassek Y Ba » : l’apothéose
C’est le troisième livre de cette véritable saga consacré au héros parmi les héros, le Président Abdelaziz Bouteflika. Son titre vaut à lui seul toutes les introductions et sa sortie est prévue pour l’année 2018. D’abord pour le titre, le professeur Abdelkrim Abidat précise avec passion que  «ce sont des paroles que le Président Bouteflika aimait répéter lorsqu’il s’adressait aux Algériens, pour leur dire de ne pas abdiquer, de se relever, fier, indépendant et fort. Il veut leur dire par là qu’il est là, à leur côté, ayant à cœur de les délivrer de tous les jougs qui pourraient les retenir, qu’il est là pour leur montrer la voie à suivre, les actions à entreprendre et qu’ils n’ont pas à courber l’échine devant qui que ce soit ». L’auteur a voulu par cet ouvrage, lire et présenter la voie de modernité, de paix, de sagesse tracée par le Président Bouteflika afin que le peuple algérien puisse reprendre le flambeau et continuer sa route vers le progrès, la dignité et la fierté.
T. M.


Abdelkrim Abidat
Abdelkrim Abidat est un personnage très connu sur la scène associative algérienne, c’est un homme très engagé, doté d’un prestigieux parcours qui reflète toutes les grandes œuvres déjà accomplies. Abdelkrim Abidat est professeur de communication sociale et son entourage le surnomme le cheikh.
Il a occupé de nombreuses fonctions étatiques et associatives ayant été un ancien parlementaire et est actuellement un haut cadre de la nation, en retraite.
M. Abidat est le Président du Comité national des sympathisants avec le frère moudjahid Abdelaziz Bouteflika, président de la république,
Président de la Confédération nationale de consultation et de coordination du mouvement associatif,
Expert consultant international de la prévention et de la lutte contre la toxicomanie,
Président de l’Organisation et du Conseil national pour la sauvegarde de la jeunesse,
Diplômé de l’Institut international des droits de l’Homme
Animateur Télé des émissions thématiques pour jeunes
Auteur de plusieurs ouvrages thématiques
Animateur de dourous du vendredi au sein de plusieurs mosquées de la capitale
M. Abidat est aussi un ancien joueur et entraineur de l’USMAlger.
Il est aussi docteur honoris causa de l’Université pour son ouvrage sur le Président Bouteflika.

Le comité national de sympathisants avec le frère Abdelaziz Bouteflika
Ce comité rassemble des milliers de sympathisants du nord, du sud, de l’est et de l’ouest, tous derrière l’homme de la Paix et de la Concorde. Le comité est une locomotive qui draine depuis 1999 tous les hommes épris de paix, de sérieux et de sacrifice pour l’Algérie, pour ses hommes intègres et pour une vie meilleure pour tous les citoyens.

T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF