Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 107 - Août 2017

Go

A la une

Cap sur la performance opérationnelle

Application du programme de préparation au combat

Par Rafik BITOUT



L’innovation technologique a souvent été considérée comme un enjeu stratégique dans les politiques de défense. Elle permet de garantir à la fois l’autonomie stratégique et l’avantage concurrentiel dans les missions opérationnelles. Elle permet également de renouveler et de pérenniser des secteurs industriels et constitue un investissement dans l’avenir. C’est dans ce sens que le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a insisté, lors de sa visite à la 1re Région militaire, sur la nécessité de pérenniser les efforts soutenus afin d’aboutir à une parfaite performance opérationnelle adaptée à la nature des missions assignées. A cette occasion, le général de corps d’armée a réitéré, à l’issue de son inspection de la 12e Division d’infanterie mécanisée à Djelfa où il a suivi, après la cérémonie d’accueil, en compagnie du général-major Habib Chentouf, commandant de la 1re Région militaire, une retransmission en direct du champ de tirs et de manœuvres, d’un exercice de tirs réels, exécuté par une unité organique de la Division, et ce dans le cadre du suivi de la concrétisation du programme de préparation au combat pour l’exercice 2016-2017, «le grand intérêt qu’attache le Haut Commandement de l’ANP à l’application entière et totale du programme de préparation qualitative et efficace au combat des unités», précisant qu’une telle mission «mérite l’acquisition de tous les facteurs de la force, une stratégie que nous, au sein de l’Armée nationale populaire, avons estimée à sa juste valeur, et considéré que la préparation au combat, au sens global et complémentaire, est le passage principal par le biais duquel s’ouvrent les horizons à la réalisation du développement souhaité et de l’état-prêt aspiré afin d’atteindre la performance opérationnelle et combative qui s’adapte à la nature des missions assignées». Aussi, a-t-il considéré la 12e Division d’infanterie mécanisée comme l’une des grandes unités de combat, digne de réaliser davantage de maturité opérationnelle et de virtuosité combative.

Le fruit des efforts
Dans son intervention, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah a indiqué que les efforts fournis par les unités de l’armée stationnées sur le territoire national ont payé en termes de stabilité, de sérénité et de sécurité du pays. « La sérénité, la stabilité et la quiétude dont jouissent notre pays et notre peuple sont le fruit palpable de ces efforts laborieux que l’ANP ne cesse de consentir, aux côtés des différents corps de sécurité, pour protéger l’Algérie», a déclaré le chef d’état-major de l’ANP lors de sa visite à la 1re Région militaire. Le vice-ministre de la Défense nationale a affirmé que le pays de par ses moyens, sa superficie et son histoire a besoin d’une armée forte pour relever ses défis et préserver le legs. « L’Algérie, grande avec son histoire et sa géographie, et qui ne cesse d’aspirer à un avenir digne de cette histoire et de cette géographie, mérite de son armée d’être toujours à la hauteur des enjeux qui s’imposent avec force », a-t-il souligné. Néanmoins le vice-ministre de la Défense nationale a rappelé l’ampleur des enjeux devant être remportés et la nature des défis devant être affrontés qui exigent d’œuvrer sans relâche à acquérir les plus hauts degrés de disponibilité combative et opérationnelle. Pour le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah la priorité absolue demeure l’éradication du terrorisme et l’isolement des groupes terroristes évoluant en dehors des frontières algériennes. 

L’armée est la forteresse de l’Algérie
L’armée nationale populaire ne fait pas de politique. La réaffirmation est du général de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP. L’engagement de l’armée nationale populaire à se maintenir à « l’écart de toute sensibilité ou calcul politique » et le devoir de tenir l’ANP « loin des questions qui ne la regardent pas », ont été réaffirmés par le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah lors de sa visite d’inspection à la 4e Région militaire. Le discours faisait écho à quelques « allégations, commentaires et insinuations » faites par certaines personnalités politiques, au lendemain des élections législatives du 4 mai dernier, que le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire qualifie d’infondés, voire d’inappropriés, et qu’il rejette dans leur ensemble et leurs détails. « Dans ce cadre précisément, il m’appartient de saluer solennellement à cette occasion l’esprit de responsabilité dont ont fait preuve les éléments de l’Armée nationale populaire, ainsi que l’ensemble des autres corps de sécurité, pour honorer leurs missions essentielles et primordiales, et sécuriser les dernières élections législatives du 4 mai, afin de permettre au peuple algérien, aux quatre coins de l’Algérie, de s’acquitter de son devoir national lors de cet important scrutin, dans le calme, la sérénité et la quiétude », a souligné le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah qui a tenu à préciser dans ce contexte, qu’« il me revient de réaffirmer, voire de rappeler, à certains ayant malheureusement avancé, à la fin des élections législatives du 4 mai dernier, quelques allégations, commentaires et insinuations, que le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire qualifie d’infondés, voire d’inappropriés, et qu’il rejette dans leur ensemble et leurs détails. »
A cet effet, le chef d’état-major de l’ANP a rappelé qu’il est important de ne pas omettre dans ce contexte que l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, « avec le soutien du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, autant qu’elle se considère comme étant la forteresse de l’Algérie et l’essence de sa force et de sa fierté, elle veille également à faire des nobles valeurs nationales la lumière qui éclaire la voie de sa conduite, de ses fonctions et de son labeur, afin de préserver sa réputation auprès de son peuple et de demeurer en adéquation avec les besoins des missions qui lui incombent.»
 
Développement des expériences opérationnelles
Lors de sa visite d’inspection et de travail à la 4e Région militaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah a visité, en compagnie du général-major Cherif Abderrezak, commandant de la 4e Région militaire, l’Ecole supérieure des troupes spéciales relevant du secteur militaire de Biskra. Lors d’une rencontre avec les cadres, les éléments et les stagiaires de l’Ecole, en présence de représentants des différents corps de sécurité issus de la Sûreté nationale, des douanes et de la Protection civile, le général de corps d’armée a prononcé une allocution d’orientation, suivie via visioconférence par l’ensemble des éléments des unités de la Région, à travers laquelle, il a mis l’accent sur les grands efforts consentis, à tous les niveaux, dans le rehaussement de l’aptitude au combat des unités et l’état-prêt opérationnel.   Par la suite, le général de corps d’armée a suivi un exercice de terrain portant sur « une section des para-commandos en mission d’élimination d’un groupe terroriste », mené avec professionnalisme, dénotant une formation efficace et de qualité des para-commandos dans l’accomplissement de différentes actions de combat avec une grande maitrise. L’exercice a été suivi par un saut de parachute. A l’issue de l’exercice, le général-major Ahmed Gaid Salah  a mis en exergue son intérêt particulier et permanent à assister à tous les exercices tactiques d’évaluation et illustratifs, qui s’inscrit dans le cadre du suivi sur le terrain du niveau de préparation atteint par le corps de bataille de l’ANP et de sa conviction que « le développement des expériences opérationnelles et l’assimilation des connaissances, des savoir-faire et des qualités des actions coordonnées, sont des finalités opérationnelles qui ne seront atteintes qu’avec le travail sur le terrain et les exercices menés avec succès ».

Un hommage aux officiers tués dans le crash de leur hélicoptère
Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a rendu un vibrant hommage aux trois officiers de l’armée tués dans le crash de leur hélicoptère survenu lors d’une patrouille de nuit à Hamr Al Ain, près de Tipasa. Dans une lettre adressée aux familles des victimes, lue par le chef d’État-major de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah, lors de sa visite au commandement des forces navales à Alger, le Président Bouteflika a rappelé que « le destin a choisi de prendre à l’Institution militaire et au peuple algérien trois de ses enfants prodiges d’officiers de l’ANP, dans un tragique accident lors du crash de leur hélicoptère ». « Ces jeunes officiers qui étaient au service du devoir sacré veillant, aux côtés de leurs collègues à travers les quatre coins de notre vaste pays, à sécuriser et à protéger nos frontières, à garantir la sécurité de notre peuple et à défendre notre espace aérien, ont été choisis par Allah le Tout-Puissant pour rendre l’âme en tant que martyrs du devoir lors de ce dramatique accident », a affirmé le président de la République. Pour sa part, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah a qualifié les victimes de « symbole de dévouement, de labeur et d’effort assidu ». « Je prie le Tout-Puissant, en ces jours sacrés imprégnés des prémices du mois de Ramadan, d’accorder sa sainte miséricorde à leurs âmes, force et courage pour leurs familles. Je ne pourrais conclure sans saluer l’attention particulière portée par le lieutenant-colonel Bacha Riad, commandant de bord de l’hélicoptère, ainsi que tout son équipage à épargner de tout dégât nos frères concitoyens habitants la zone où a eu lieu l’accident », a rappelé Ahmed Gaid Salah.

La modernisation des forces navales
Après une visite qui l’a conduit à la 4e Région militaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah a effectué une autre visite de travail et d’inspection au commandement des forces navales, afin de s’enquérir du degré d’exécution du plan de développement des forces visant à promouvoir et à moderniser la flotte navale. En compagnie du général-major Mohamed-Larbi Haouli, commandant des forces navales, le général de corps d’armée a tenu une rencontre avec les cadres et les éléments des forces navales, avant de procéder à l’inspection et l’inauguration de la frégate « El-Moudamir », bâtiment de guerre disposant de technologies de pointe modernes, acquis dans le cadre de la modernisation de la flotte et de l’optimisation des capacités de défense de l’ANP. « Les résultats concrets obtenus sur le terrain et les grandes étapes parcourues ces dernières années dans le domaine de la modernisation rationnelle et lucide des forces navales s’avèrent inéluctables et évidents, et ce, grâce au soutien indéfectible et aux orientations du Président Bouteflika, et en deuxième lieu grâce à la veille rigoureuse et à l’importance majeure conférées à la concrétisation du plan de développement et de modernisation global et cohérent des forces navales et des autres forces de l’armée nationale populaire », a affirmé le général de corps d’armée.
 R. B.



Articles de la même rubrique

Du mĂŞme auteur

Par Rafik BITOUT

Les plus lus

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF