Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 105 - Mai 2017

Go

A la une

Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales

« Le foncier industriel est la propriété de l’Etat »

Par Anis LABDAOUI



L’Algérie est « déterminée à poursuivre » ses efforts de développement malgré la baisse des revenus pétroliers, car elle « dispose d’atouts » pour surmonter cette « étape difficile », a affirmé le Président Abdelaziz Bouteflika dans son message adressé à l’occasion de la commémoration du 61e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954. Une certitude réaffirmée par Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, au cours d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Bordj Bou-Arreridj ou il s’est enquis de l’état d’avancement des projets de développement inscrits. « L’Etat algérien poursuivra les efforts de développement dont l’impact positif se fait sentir sur la vie quotidienne du citoyen notamment en matière d’accès à l’eau, à l’électricité et au gaz naturel », a indiqué Noureddine Bedoui. D’ailleurs, le ministre a insisté sur la nécessité de l’assainissement du foncier industriel. Aussi, a-t-il  exhorté les responsables locaux à récupérer les assiettes qui ne sont pas exploitées et qui devraient être accordées aux investisseurs capables de créer des richesses. « Les opérations d’assainissement et de récupération du foncier industriel doivent être menées avec la plus grande rigueur, le sérieux et dans la transparence, c’est-à-dire mettre les assiettes récupérées à la disposition d’investisseurs réels et capables de créer de la richesse et des postes de travail, ceux qui ont réellement la volonté d’accompagner la nouvelle vision économique du gouvernement », a souligné le ministre qui a invité les walis à recenser les investisseurs n’ayant pas démarré leurs projets depuis plus d’une année, afin de récupérer ces périmètres non exploités et de les attribuer aux plus rentables des opérateurs sur le plan économique et social. « La priorité est donnée aux opérateurs connus qui peuvent démarrer rapidement leurs projets et entrer en production », a-t-il déclaré avant de préciser que « le foncier industriel est la propriété de l’Etat algérien, il ira uniquement vers les investisseurs sérieux. Le gouvernement a besoin d’accompagnement de ceux qui acceptent la promotion du développement socio-économique du pays, de ceux qui croient en le programme du Président Abdelaziz Bouteflika et qui prennent en charge la création de postes de travail pour les jeunes dans le secteur économique pour lesquels la Fonction publique continue à offrir des emplois, c’est aux partenaires économiques et sociaux de prendre la relève, ceux justement qui sont en train de créer des milliers de postes de travail à travers toutes les régions du pays. »
Durant son périple, le ministre a visité et inspecté plusieurs projets relevant des secteurs de l’eau, de l’énergie, de l’économie, des routes, de l’éducation et aussi la visite d’autres structures, telles les infrastructures relevant de la sureté nationale.
Arpentant un chemin sinueux et parfois accidenté, le ministre s’est rendu en premier lieu dans la commune de Ouled Sidi Brahim, localité distante de plus de 40 km du chef-lieu de la wilaya, pour présider à la cérémonie de mise en service partielle du projet de transfert des eaux du barrage de Tilesdit, vers les localités d’Ouled sidi Brahim, El Mehir, et Mansourah pour une population estimée à plus de 12700 habitants.
Ce projet structurant qui a couté 10 milliards de dinars est venu absorber le manque d’approvisionnement de ces localités en eau potable, lesquelles dans un passé récent souffraient d’un déficit crucial en alimentation en eau potable. Sur  place, le ministre de l’Intérieur, qui s’est longuement exprimé devant la population présente, rappellera que de telles réalisations gigantesques n’auraient jamais vu le jour sans la politique de réconciliation nationale entreprise  par le président de la République Abdelaziz Bouteflika, ajoutant que « l’Etat poursuivra quoi qu’il en soit la concrétisation des projets de développement dans le but de l’amélioration du cadre de vie du citoyen ».
Sur le même itinéraire, le cortège ministériel s’est rendu ensuite vers la commune Djaafra, pour y inaugurer le nouveau siège de la sureté de daïra. Sur place, le ministre soulignera l’importance accordée par l’Etat à l’amélioration de la couverture sécuritaire. Tout en soulignant le rôle des services de sécurité dans l’instauration de la paix et aussi dans la quiétude du citoyen, Noureddine Bedoui rappellera que la direction générale de la Sureté nationale, qui s’est engagée dans une politique moderne et nouvelle, a entrepris ces dernières années une stratégie de modernisation et de perfectionnement du niveau de formation. Une démarche qui s’est traduite sur le terrain par une prise en charge effective de la sécurité du citoyen. Sur le site, le ministre baptisera le célibatorium dédié aux agents de la police. Dans la commune d’El-Main, le ministre a procédé à la mise en service du raccordement au réseau de gaz de ville de de 2600 foyers,
« Un rêve devenu réalité », nous réplique un citoyen tout heureux de cette réalisation. « On ne cessera jamais de reconnaitre que notre Etat déploie d’énormes efforts pour nous assurer une vie meilleure, les conditions sont très rudes dans cette région notamment en hiver, mais maintenant nous respirons l’espoir et le bonheur », dira une vieille femme qui a surpris l’assistance par ses chants patriotiques et ses youyous. Saisissant cette occasion, le ministre assurera que l’Etat ne ménagera aucun effort pour répondre aux doléances des citoyens et à ses besoins quotidiens, en rappelant à l’assistance que la wilaya de Bordj Bou-Arreridj a pu, en  un laps de temps court, passer du taux de couverture en gaz naturel de 30%  en l’an 2000 à plus de 90% en 2016. 
Des chiffres qui révèlent à juste titre l’intérêt accordé par les pouvoirs publics au bien-être du citoyen et à son épanouissement, invitant par la même les jeunes à préserver ces acquis et à adhérer au développement durable en s’impliquant pleinement dans l’essor que connait notre pays. Le projet qui a couté la somme de 780 millions de dinars touche près de 2600 maisons. De retour au chef-lieu, Noureddine Bedoui a visité le projet de la voie de contournement de la ville de Bordj, sur une distance de 4,5 km, reliant la route nationale 05 au chemin de wilaya 106, réalisé dans le cadre de « l’entreprise citoyenne » par quatre entreprises.
Le ministre de l’intérieur et des Collectivités locales ne manquera pas de féliciter ces chefs d’entreprises pour leur louable initiative et leur sacrifice dans la réalisation de tels projets, appelant par la même occasion toutes les forces vives du pays à se solidariser et à travailler davantage pour une Algérie solidaire et unie.
A Bordj Ghedir, le ministre a inauguré et baptisé un nouveau lycée du nom de chahid Ahmed Bendrimaa, avant de visiter une unité de préfabriqué et de structures métalliques du groupe Benhamadi dans la localité d’El Hammadia. Un groupe qui a fait ses preuves dans plusieurs autres branches, telles l’électronique, l’agroalimentaire et plus récemment dans l’énergie solaire par la fabrication de panneaux photovoltaïques.
Noureddine Bedoui, qui a longuement écouté les chiffres présentés par la responsable de l’industrie au niveau de la wilaya de Bordj, n’omettra pas de rappeler dans un ton serein que les projets d’investissement devraient désormais n’être accordés qu’aux véritables investisseurs, et que tout défaillant, après une durée maximale d’une année, se verrait le retrait systématique du projet.
La tournée de travail a été clôturée dans une ambiance bon enfant, en présence de plusieurs riverains, par l’inauguration d’une trémie au centre-ville, baptisée « Trémie de la réconciliation ».
A. L.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Anis LABDAOUI

Les plus lus

HB Technologies
Par Farid HOUALI.

Abdelkader Zoukh, wali d’Alger
Nouredine Yazid Zerhouni.

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF