Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 106 - Juil 2017

Go

A la une

Armée Nationale Populaire

L’attachement aux valeurs républicaines

Par Boualem TOUARIGT



Toute armée défend une doctrine militaire qui peut lui être propre ou qu’elle adopte avec ses alliés dont elle partage les mêmes buts. Une armée se définit des objectifs, une stratégie et des tactiques en fonction des données spécifiques de son territoire et elle développe les moyens techniques de combat en en tenant compte et en se basant sur ses points forts. La relation avec la population est un élément fondamental d’une doctrine militaire et elle est marquée par l’histoire particulière du pays. En Occident par exemple, c’est lorsqu’ils se sont donné les moyens de porter les armes et de se défendre eux-mêmes que les citadins se sont affranchis de la domination féodale qui leur assurait une protection armée en échange de leur soumission aux seigneurs. Plus tard, sont apparus la conscription et l’appel à la contribution des citoyens. La participation populaire s’est particulièrement affirmée dans les actes de résistance à l’occupation des territoires par un envahisseur, parfois comme soutiens à des armées engagées dans des actions classiques qui ont ainsi été appuyées par des opérations de harcèlements, de sabotages des moyens de communications, de destruction des entrepôts de vivres et de munitions.
Aujourd’hui, avec le développement des actions de terrorisme, les armées tentent de répondre par les moyens les plus adaptés qui font appel dans une large mesure à l’appui de la population, essentiellement dans la surveillance des lieux publics et des comportements, avec la présence de possibles ennemis agissant à couvert et noyés dans la foule. Les Etats comptent beaucoup sur le sursaut des populations qui réagissent aux actions meurtrières et aveugles visant la plupart du temps les citoyens eux-mêmes dans leurs lieux quotidiens.
L’Armée nationale populaire a une histoire particulière. Elle se veut l’héritière d’une longue tradition de résistance populaire qui a marqué l’histoire du pays.
Dans un passé récent, après trois décennies d’indépendance, l’ANP a appuyé résolument les transformations politiques que le pays a connues. Elle s’est placée au-dessus des luttes partisanes et a vu ses missions fondamentales consacrées par la Constitution. Il lui revient de protéger le pays et de sauvegarder ses institutions en préservant la continuité de l’Etat qui s’accommode des changements politiques à la direction du pays, en conformité avec la volonté librement exprimée par les citoyens.
L’ANP est aujourd’hui en plein cœur de sa mission. Elle est en première ligne pour défendre le territoire, protéger les citoyens et sauvegarder la République et ses institutions. Elle le prouve quotidiennement en s’opposant résolument à des bandes subversives dont les trafics se nourrissent les uns les autres et portent atteinte à la stabilité du pays.

Engagement ferme et détermination permanente
Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, au cours de la récente visite qu’il a effectuée à la première Région militaire, a réitéré «l’engagement ferme et la détermination permanente» du Haut Commandement de l’ANP pour permettre à l’Algérie de surmonter tous les défis. Selon le communiqué, le chef d’Etat-Major de l’ANP a suivi un exposé détaillé présenté par le chef d’Etat-major de la Première région devant une assistance composée des commandants des secteurs opérationnels et des responsables des services de sécurité relevant du territoire de compétence. Le général de corps d’armée a donné des instructions d’ordre opérationnel et des orientations générales à même d’améliorer le rendement et de continuer les opérations de poursuite des résidus de terroristes jusqu’à l’éradication radicale de ce fléau de l’Algérie, selon les termes du communiqué.
Ainsi l’ANP montre-t-elle qu’elle veille aujourd’hui encore à combattre les actions terroristes et à apporter sa contribution en la matière à l’échelle régionale et internationale.

Des valeurs puisées du patrimoine historique de résistance
L’ANP puise ses valeurs directement de son patrimoine historique de résistance et des qualités de solidarité, de générosité et de dignité du peuple algérien. A cet effet, elle veille à préserver, valoriser et diffuser la mémoire de l’Algérie combattante à travers les hauts faits d’armes du passé, du plus lointain au plus proche, à honorer les martyrs de la guerre de libération nationale et à renforcer le sentiment et la culture patriotiques. L’ANP considère cet effort de mémoire comme constitutif de son institution. C’est son identité. L’évocation du passé lointain et récent signifie affirmer que la mission de l’ANP se confond avec les actions de résistance populaire qui ont marqué l’histoire de l’Algérie. La défense nationale, c’est la continuité de cette résistance et de son caractère populaire. Son instrument, c’est l’action de toute la population autour de son bras armé qui est constitué par des professionnels qui agissent en union parfaite avec leur population. La défense nationale, dans son sens le plus large, c’est également le renforcement des capacités économiques du pays, la préservation du climat d’entente nationale, la sauvegarde de l’union des citoyens autour de la protection du pays de leur cohésion nationale.
De son passé d’armée populaire, née au sein des populations à laquelle elle a été fortement soudée, celles-ci assurant dans les combats contre l’armée coloniale les tâches de renseignement, de logistique (hébergement et nourriture) et même de protection et de sécurisation, l’ANP a tiré des valeurs qui constituent aujourd’hui ses particularités. La proximité avec la population est considérée comme un devoir. Les tâches de défense sont abordées dans leur contenu social le plus large : la défense nationale est la mission de spécialistes certes, mais en phase avec leur population qui leur apporte son soutien. Aujourd’hui, la lutte contre le terrorisme et les trafics en tous genres qui portent atteinte à l’économie du pays montrent la nécessité du caractère populaire de la résistance à ce fléau.

Une armée engagée aux côtés de son peuple
L’armée algérienne ne se considère pas comme un appareil fermé sur lui-même, une caste de spécialistes isolée et détachée de la population. C’est une armée de professionnels en forte liaison avec leur peuple. Dans ses missions quotidiennes, cette armée le montre en portant assistance aux populations dans le cas de catastrophes naturelles par exemple, et également dans le cas où les citoyens sont exposés à des risques.
L’expérience algérienne du service national est marquée par le même souci : une armée engagée aux côtés de la population dans la réalisation de grands projets à grande portée économique et sociale. Le service national a par exemple permis le brassage de jeunes Algériens issus de différentes régions du pays et d’origines sociales diverses, créant un fort sentiment national et d’appartenance à une communauté d’intérêts et de destin au-delà des différences d’origines sociales ou régionales. Ce sentiment a forgé de nombreuses générations et cette formation a marqué des milliers de jeunes Algériens. Cette expérience est unique au sein de la jeunesse algérienne. Le service national a été adapté aux circonstances et aux évolutions qu’a connues le pays, et l’ANP a toujours voulu en faire un facteur d’union et aussi de formation et de préparation des jeunes à l’entrée dans la vie professionnelle et dans la vie collective. C’est cette conception que l’Etat-major de l’ANP défend. Le service national est une préparation du jeune Algérien à utiliser les moyens de combat, mais aussi c’est un moyen de souder des générations dans l’attachement à la Nation. C’est également l’apprentissage de la vie commune partagée et acceptée et c’est aussi une préparation à l’entrée de la vie professionnelle avec ses exigences de discipline, de rigueur et de sérieux.

Le service national : un creuset de l’union nationale
Défini comme une mobilisation des potentialités du pays, le service national incarne la liaison des forces armées avec le peuple, vérifiée à maintes époques de l’histoire du pays. Le service national a été conçu comme un creuset dynamique permettant le brassage des jeunes issus de toutes les régions du pays et de l’ensemble des catégories socioprofessionnelles de la société. Cette institution est une donnée sociologique du peuple algérien. Les jeunes du service national ont toujours été présents aux côtés de leur population, lors de circonstances difficiles. Cela a été le cas, par exemple, lors des inondations de Bab el Oued en novembre 2002. Cela a été le cas également lors de catastrophes naturelles qui ont frappé diverses régions du pays plus récemment.
Dès ses débuts, l’Armée nationale populaire a développé des efforts constants pour mettre à niveau ses structures, ses moyens et ses ressources humaines. Son effort actuel de modernisation se présente comme le prolongement et le renforcement d’un processus engagé dès sa création. La sécurité est en effet liée aux caractéristiques politico-militaires de l’environnement qui conditionnent les objectifs stratégiques de défense et aussi aux caractéristiques physiques du territoire national.
Dans le même ordre d’idées, on peut souligner les efforts de l’ANP dans le développement de la participation de la femme algérienne à l’effort de défense nationale. Toutes les armes sont aujourd’hui ouvertes aux Algériennes. L’ANP véhicule et met en pratique une vision de la société. La participation de la femme aux actions de combat et sa promotion aux tâches de commandement dans tous les domaines font reculer bien des idées reçues qui confineraient la femme exclusivement à des tâches de soutien, même si celles-ci peuvent jouer un rôle important, comme la santé. L’ANP contribue à faire de la place de la femme dans la société un fait ordinaire et presque banalisé.

Un potentiel de défense en continuelle adaptation
 Les données géographiques, les conditions du relief et du climat déterminent dans une large mesure les formes que prennent les actions de défense du territoire et de protection des populations. Les actions de lutte contre le terrorisme et les différents trafics demandent des techniques et des équipements adaptés. L’ANP doit sans cesse améliorer son potentiel de défense, son armement et la formation de ses soldats en fonction des conditions objectives du terrain. La réorganisation de l’armée algérienne et sa modernisation découlent des données essentielles de sa doctrine militaire. Le lien avec la population est une donnée essentielle de la stratégie globale de défense, sans cesse confortée par la spécificité de la lutte contre le terrorisme. Celle-ci en effet réclame la participation effective de la population ainsi que le renforcement du front intérieur par une mobilisation toujours plus forte des citoyens à la défense de leurs institutions et la préservation de l’unité nationale. Cette lutte contre toutes les menaces exige également l’adaptation aux conditions géographiques spécifiques. Le potentiel de défense doit sans cesse s’adapter aux nouvelles exigences : la vaste étendue du territoire national, l’existence de grandes zones désertiques avec une très faible densité de population et d’infrastructures, déterminent des moyens spécifiques de surveillance et d’écoute, de rapidité de déplacement et d’intervention. L’ANP s’acquitte au mieux possible de sa tâche dans une lutte continuelle contre les dangers que représentent les différents trafics aux frontières, le plus souvent interdépendants et se nourrissant les uns les autres. Pour ce faire, elle continue sans relâche ses efforts de modernisation et de maîtrise des technologies les plus adaptées en veillant à parfaire la formation de ses soldats.
 B. T.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Boualem TOUARIGT

Les plus lus

Le général-major Mohamed-Salah Benbicha
Entretien réalisé par Leila BOUKLI.

Afripol
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF