Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 107 - Août 2017

Go

A la une

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah :

« Soyez prêts à toutes les éventualités »

Par Rafik BITOUT



«Soyez prêts à répondre à toutes les situations.» L’avertissement émane du général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire. S’exprimant lors du Séminaire national sur le thème de l’étude stratégique du théâtre des opérations organisé depuis, hier, par l’Ecole supérieure de guerre, en présence des commandants de forces, commandants de régions militaires, chefs de départements, directeurs et chefs de services centraux du ministère de la Défense nationale et de l’état-major de l’ANP, un nombre de commandants de secteurs opérationnels, commandants de grandes unités, ainsi que des commandants d’établissements supérieurs de formation, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah a mis en garde les éléments de l’ANP et les a exhortés à faire preuve de coordination afin de faire face à toutes les menaces et risques qui guettent l’Algérie. « Je l’ai dit et je le dirai encore une fois: la sécurité nationale est une affaire de tous. Aussi, nous appartient-il de multiplier et de coordonner les efforts, afin de faire face à l’ensemble des menaces et risques qui nous guettent, quels que soient leur nature et leur origine », a déclaré le chef d’état-major de l’ANP, à l’occasion de la clôture des travaux du séminaire. Un message adressé, certes en premier lieu aux services de sécurité, mais également aux politiques et aux citoyens afin de se mobiliser pour contrer toute menace terroriste, notamment l’organisation terroriste Daesh. Ce massage vient également au lendemain de l’annonce du chef du gouvernement marocain de la construction d’une clôture de plus de 100 kilomètres le long des frontières avec l’Algérie et de l’information rapportée par les médias marocains faisant état que « le général Bouchaïb Arroub, inspecteur général des Forces armées royales et commandant de la Zone sud, a donné des instructions fermes afin de renforcer la surveillance armée des postes frontaliers avec l’Algérie». Aussi, le général de corps d’armée a relevé la nécessité de s’adapter « en permanence » avec les changements accélérés qui s’opèrent dans le monde en général, et dans la région en particulier, au regard de « sa position stratégique vitale, d’où l’impératif pour nous d’approfondir les études, de prévoir l’avenir et partant, d’élaborer des plans efficaces pour faire face à toute urgence ». En effet, le général de corps d’armée qualifie le thème du séminaire, qui consiste en l’étude stratégique du théâtre des opérations, d’une importance primordiale, au vu de la conjoncture actuelle qui prévaut au niveau régional et international. Aussi, a-t-il relevé que le thème du séminaire « est en parfaite adéquation avec les étapes géantes franchies, sur tous les plans, par l’armée nationale populaire » soulignant qu’«avec les conditions sécuritaires que connaît notre environnement immédiat ou lointain, avec tous les défis et les menaces qu’ils représentent et qui exigent de nous, en tant que militaires, de lui réserver toute l’importance voulue et d’être prêts à toutes les éventualités, de manière à déjouer tous les plans ennemis et à préserver la sécurité, la stabilité et la notoriété de l’Algérie victorieuse et indépendante». Evoluant dans un environnement sécuritaire régional instable, l’ANP, qui doit faire face à une menace terroriste transnationale, se doit d’affirmer et de renforcer ses performances face à ce péril. Rappelant les efforts consentis visant à promouvoir les performances de l’ANP et à optimiser ses capacités de combat, le général de corps d’armée a précisé que « ces efforts expriment effectivement notre volonté incessante de promouvoir les performances de l’ANP, aux plans stratégique, opérationnel et tactique, et la montée en puissance de ses capacités de combat, en veillant par la même à l’amélioration continue de notre appareil de Formation, conformément aux exigences des armées modernes, et ce, à travers la maîtrise des programmes de formation, notamment ceux en rapport avec les arts de la guerre et de la stratégie militaire, ainsi que des autres études inhérentes à la défense et à la sécurité ». Une stratégie basée sur la collecte de renseignements et qui a permis la neutralisation récemment de plus de 25 terroristes dont l’émir de l’organisation de Daesh en Algérie, sans compter l’arsenal récupéré, lors de l’opération menée le mois passé dans la wilaya de Bouira. Ce à quoi veille l’ANP, comme l’a rappelé le vice-ministre de la Défense. « Telles sont les nobles missions constitutionnelles que nous prions Dieu-Tout-Puissant pour qu’Il permette à l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, d’accomplir avec succès et de prêter main-forte à ses fils dévoués, sous la conduite éclairée de Son Excellence, le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, de manière à parachever résolument et efficacement le projet de développement et de modernisation de nos forces Armées. » a-t-il affirmé. « Assumer, avec dévouement parfait, cette responsabilité nécessite de nous tous d’être conscients du devoir de tenir l’armée loin des questions qui ne la regardent pas, et ce, pour l’intérêt suprême de l’Algérie, l’assurance de son avenir, la protection de ses frontières, la préservation de sa souveraineté nationale et la création des conditions favorables au renforcement de sa sécurité et de sa défense nationale », avait déjà souligné le général de corps d’armée Gaïd Salah.
Dans son allocution d’ouverture, le général de corps d’Armée a souligné la grande importance que revêt ce séminaire, qui vient couronner une année d’instruction riche en évènements et en activités scientifiques au sein de l’appareil de formation de l’ANP. Il a ainsi exhorté les participants à faire preuve d’exactitude et de profondeur dans l’étude des données générales et de la situation géographique, géopolitique, économique et sociale de l’Algérie, afin de pouvoir prévoir ses évolutions et à sonder ses profondeurs, à travers des approches objectives et perspicaces, à même d’assurer de faire face efficacement à tous les défis. Ce séminaire, premier du genre, a permis d’examiner et d’étudier les différents aspects relatifs à l’étude des opérations à travers la situation géostratégique de l’Algérie. Il a également été une opportunité d’enrichir les connaissances et de développer les compétences des officiers présents, les préparant ainsi à traiter les questions en rapport avec ce thème avec l’efficacité et l’efficience requises. La première journée des travaux du séminaire a commencé par une conférence animée par des cadres de l’Ecole supérieure de guerre sur «l’évaluation stratégique du territoire de l’Etat», à travers un nombre d’interventions autour des données générales et de la situation géographique, géopolitique, économique et sociale de l’Algérie.
R. B.



Articles de la même rubrique

Du mĂŞme auteur

Par Rafik BITOUT

Les plus lus

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF