Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 106 - Juil 2017

Go

Vie d'entreprise

Le partenaire numérique d’excellence

HB Technologies

Par Farid HOUALI



Créée en 2004, HB Technologies est en effet, de l’aveu même de ses partenaires, le «leader» du marché de production et de personnalisation de cartes intelligentes et de développement de logiciels en Algérie.  « La mise en place du permis à points est d’abord une avancée technologique qu’il faudrait saluer. L’implication directe de HB Technologie dans sa confection est un message fort de sens de la part du gouvernement, à sa tête le Premier ministre Abdelmalek Sellal qui avait, pour rappel effectué une visite à l’entreprise en juillet 2015 à l’occasion de la célébration du 53e anniversaire de l’Independence nationale », s’est réjoui Abdelhamid Benyoucef, P-DG fondateur de l’entreprise que nous avons rencontré au lendemain de la visite de Boudjemaâ Talaï.   Ainsi, le permis à points comprendra les informations de son propriétaire, rassemblées dans une seule carte magnétique qui remplacera les nombreuses fiches actuelles et il en sera de même pour la carte grise. 
« L’Algérie possède les moyens techniques et la ressource humaine adéquats pour passer à la billetterie et à la tarification uniques, et ce, à travers tous les moyens de transports urbains, que ce soit le train, le métro, le téléphérique ou le bus. Le coût de fabrication est bien moindre que celui des tickets importés jusque-là. Ce qu’il faudrait retenir, c’est que la fabrication et la plus-value sont algériennes», assurait la veille, Boudjemaâ Talaï.
HB Technologies qui fait preuve d’année en autre d’une grande maitrise dans le domaine s’est également imposée sur un marché international où il n’y a pas de place pour les « petits » avec une première exportation de 10 millions de cartes SIM pour des opérateurs télécoms français.
En somme, le produit de HB Technologies qui fabrique 100 millions de puces/an, est exporté vers 14 pays dont trois pays européens. Dotée d’une certification ISO 9001, HB Technologies dont le sigle est composé des initiales de Abdelhamid Benyoucef (HB) son fondateur et PDG, fournit aussi des solutions pour le secteur de la monétique et l’identitaire. L’entreprise produit notamment des cartes SIM (puces téléphoniques), cartes de recharges, de fidélité et d’identifications bancaires, des puces de contrôle d’accès logique et des cartes pour le paiement électronique. Ainsi, durant l’année 2016, toujours selon les explications de son premier responsable, HB Technologies l’entreprise a réussi à mettre en place deux cartes professionnelles biométriques, l’une au profit des personnels du ministère de la Justice, l’autre au profit des personnels du ministère de la Défense nationale. Durant la même année, l’entreprise avait initié la carte Edahabia d’Algérie-Poste. Cette carte est aux normes EMV exigée par les instances internationales. Aussi HB Technologies et le seul organisme africain à être certifié GSMA SAS. « Une certification qui permet une meilleure sécurité des applications mobiles », s’est encore félicité notre interlocuteur qui annoncé la mise en circulation « prochaine » de cartes abonnements pour le métro et tramway. La même carte devrait être interopérable dans les jours à venir.  « Dans l’objectif de passer au ticket unique pour tous les transports, HB Technologies a mis au point une stratégie de communication dans le système de transport adaptable aux lecteurs de tickets, munis d’un système standard appelé Calipso, lequel peut être intégré dans le système du métro, mais également dans d’autres moyens de transport (trains, téléphériques, trams, etc.), sans qu’il y ait obligation de changer de terminal ni de lecteurs », nous explique encore Abdelhamid Benyoucef. « Depuis toujours, nous tablons sur une formation de qualité pour nos ingénieurs dans le souci de développer davantage de produits », a assuré dans ce contexte le patron de HB Technologies qui, à l’occasion de la visite de l’ex ministre des Transports et Travaux publics, dévoilé les nouvelles cartes de pointage pour les conducteurs et les contrôleurs qui, « au final, seront contrôlés par ce nouveau système de pointage, qui permettra aussi l’achat du ticket par internet et téléphone mobile simple ou une application téléchargeable sur smartphone. Le ticket à acheter s’affichera en code QR qui est un type de code-barres en deux dimensions ». L’application permettra aussi de localiser la navette du bus. Un système gagnant-gagnant pour l’Algérie, mais surtout une grande facilitation pour les usagers. Pour 2017, il est question pour l’entreprise de se lancer dans deux vastes chantiers. Il s’agit de la géolocalisation des transports et le big data.  Il convient de rappeler également que c’est HB Technologies qui a produit les cartes carburants Naftal. « Les cartes prépayées fonctionnent de la même manière que les cartes de recharges téléphoniques que nous connaissons. Ces cartes disposent d’un montant donné et peuvent être achetées par une entreprise ou un particulier au niveau de Naftal. Elles sont ensuite distribuées (par les entreprises) à l’utilisateur final (chauffeur, employé…) », a rappelé le premier responsable de HB Technologies.

Dans l’univers des «spécialistes»
HB Technologie, une entreprise entièrement à capitaux algériens, dispose de son propre centre de «R&D» que font tourner une trentaine de chercheurs – en sécurité numérique et en logiciel embarqué. Pour mieux la connaître, nous nous sommes rendus sur les lieux, en cette journée printanière du 28 mars 2017.  Un imposant bâtiment en partie en verre est en vue dès qu’on franchit un virage d’une route mal entretenue perdue dans cette immense zone industrielle de Rouiba. Au fait pour y parvenir, les habitués des lieux préfèrent vous orienter vers « un cimetière comme repère ».  Arrivé face au portail principal, on est surpris par toutes les mesures de sécurité imposées, soit aux travailleurs soit aux visiteurs. Les caméras de surveillance, le système d’alarme avancé et les portiques de sécurité codés donnent déjà une idée sur ce qui « nous attend » une fois ce portail franchi. Notre identité et le motif de notre visite communiqués à l’administration, nous sommes accompagnés jusqu’au bureau du P-DG fondateur de l’entreprise Abdelhamid Benyoucef. L’homme, un quadragénaire, est d’une hospitalité rare. En compagnie de l’un de ses cadres de l’entreprise, Brahim Allili, directeur de la maintenance chez HB, ils nous font visiter la chaîne de production. Cependant, comme déjà souligné, pour accéder aux labos et autre points « sensibles », il faut se faire délivrer une autorisation d’accès établie par les agents en charge de la sécurité de l’entreprise. Retour au point de départ, soit à la réception. Brahim Allili, nous prie de suivre les consignes à la lettre pour que nos badges nous soient délivrés sans « erreurs » pour être reconnus par le système de sécurité de la chaîne de production, notre étape suivante.  A ce moment-là, debout dans un sas, il fallait regarder droit dans l’œil électronique. Notre identité rétinienne, enregistrée auparavant, est vite reconnue et validée. Nous accédons ainsi aux laboratoires ultramodernes de production et personnalisation de la société algérienne HB Technologies. Premier constat : HB Technologies ne lésine aucunement sur les moyens techniques. Des machines ultra modernes ont été acquises par l’entreprise dans ce cadre. On commence la visite dans une salle où est installée une ligne d’impression ultramoderne, avec un seul technicien à la manœuvre : c’est tout simplement une imprimante laser (impression offset, microimpression, usage de la technologie CTP – computer to plate, support plastique en PVC, opacité...). Elle exécute en quelques secondes ce qu’une machine offset traditionnelle effectue après plusieurs minutes.  C’est le point du départ du produit, reçu en produit fini dans la salle de personnalisation. « Dans cette machine sont donc imprimés des feuillets de plastique avec de très hautes résolutions et ce selon, le besoin et le design exprimés auparavant par le client », nous explique le directeur de la maintenance. Une des autres pièces de l’usine, dont le sol est couvert d’une matière spéciale, contient un laboratoire de qualité où les cartes sont soumises à rude épreuve avant d’être fabriquées et remises aux clients. A côté de ces installations ultramodernes, l’entreprise dispose d’un centre névralgique : le laboratoire de recherche.  Des informaticiens y travaillent et ont à charge de développer de nouveaux logiciels et produits rentrant dans le domaine de la sécurité électronique et de l’authentification forte (Public Key Infrastructure « Kalaa »). Le centre recherche-développement, avec le data serveur, constitue le cœur de HB Technologies. Nous poursuivons notre tournée dans les autres salles, des locaux régis informatiquement, au sol antistatique et aux conditions d’humidité, températures et pression similaires à celles des grands laboratoires étrangers. Que ce soit dans la salle de fabrication de bandes magnétiques ou au niveau du contrôle de la qualité et conformité aux normes et standards ISO et Visa notamment. Mais aussi dans les centres d’activation et formalisation des puces, cryptographie et personnalisation des cartes. Enfin, et pour avoir une idée bien précise des mesures exceptionnelles de sécurité chez HB Technologies, il convient de noter qu’une aile est exclusivement réservée au coffre-fort où sont stockés les produits finis prêts à être réceptionnés. Au fait il s’agit d’une grande salle barreaudée.  L’accès à l’intérieur est soumis à un contrôle rigoureux de tout le système de sécurité de HB Technologies.  Une simple violation des procédures habituelles est synonyme d’une intervention simultanée de la Gendarmerie nationale.
 
F. H.



Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

Le général-major Mohamed-Salah Benbicha
Entretien réalisé par Leila BOUKLI.

Afripol
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF