Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 116 - Oct 2018

Go

Dveloppement Local

Une nouvelle partition lumière pour El-Bahia

Dans l’optique des Jeux méditerranéens 2021

Par Yahia MAOUCHI



Faudrait-il un évènement grandiose pour Oran pour qu’elle puisse bénéficier d’un plan lumière ? Pourtant, une lumière conçue spécialement pour le fort de Santa Cruz a démontré qu’une nouvelle lumière pour la ville est devenue une nécessité pour aspirer à la modernité. Une aspiration légitime qui devrait voir le jour avec l’avènement des Jeux méditerranéens 2021. Présentée il y a 2011 par le célèbre spécialiste français de la lumière décorative Alain Guillot, la partition lumière pour Oran, qui avait pourtant suscité un intérêt particulier auprès des autorités locales de l’époque, devrait être remise au goût du jour et ce au moment même où El-Bahia s’orne de ses plus beaux atours pour accueillir dans l’esprit de l’idéal olympique plus de 3.000 athlètes représentant 24 nations de trois continents : Afrique, Europe et Asie, une communauté de sportifs, mais aussi de journalistes et de délégations de diverses origines religieuses, culturelles et linguistiques. D’autant que la nuit peut être le prolongement du jour car comme le soleil, la lumière éclaire tout le monde. Elle est un accessoire pour voir et apprécier toute la splendeur d’El-Bahia. Un rôle qui devrait être dévolu à la direction de l’énergie et des mines de la wilaya d’Oran. Une direction disposant, selon Omar Sbaa, de quatre centrales de production d’électricité d’une capacité globale de 1500 MW. Ainsi durant la période de 1999 jusqu’à l’année 2006 il a été enregistré la réalisation de deux centrales (Bir El Djir et Kahrama) ainsi que l’extension de la centrale de Marsat El Hadjdj. Cela a permis d’augmenter la puissance de 602 MW. En outre, une centrale est en cours de réalisation à Boutlelis d’une capacité de production de 446 MW, son taux d’avancement est de 57%. Pour l’évacuation de l’énergie électrique produite par les centrales, douze postes et une cabine mobile de haute tension ont été installées à travers le territoire de la wilaya, qui sont interconnectées au réseau national. L’interconnexion et le transport d’électricité sont assurés, selon M. Sbaa, par des lignes aériennes et souterraines dont il a été réalisé quarante-deux liaisons électriques d’une longueur globale de 843 km qui traversent le territoire de la wilaya et ses environs. D’autres projets de haute tension sont en cours de réalisation dont quatre postes de haute tension (400Kv de Mers El Hadjaj, 60 Kv de Gdyel, Misserghine et El Karma). Aussi, dans le cadre du plan d’urgence pour assurer une qualité de service appréciable, il a été réalisé et mis en service à travers l’ensemble des localités principales et secondaires de la wilaya d’Oran, 815 postes moyennes tension (MT/BT). En sus, la distribution publique du gaz a été renforcée par la réalisation de plusieurs projets, tels que le gazoduc Ø20 renforcement d’Oran, le gazoduc Ø20 Relizane/ Maghnia, le gazoduc Ø20 Targa /Boutlelis, et trente distributions publiques du gaz.

Un taux de raccordement en gaz naturel appréciable
Dans le même sillage, Omar Sbaa rappelle que dans le cadre des programmes d’alimentation en électricité et gaz, 18 832 foyers ont été raccordés à l’électricité et 95 321 foyers l’ont été au gaz naturel. « En dépit des efforts et des moyens déjà mis en place pour raccorder 95 321 branchements durant la période écoulée, nous continuons aujourd’hui à réaliser et à renforcer le raccordement en gaz naturel de onze localités (Benfréha, El Gotni, Slatna, Boufatis, Bousfer ,El Ançor , Sidi Bakhti, Begoug, Guedarra, Ain Tassa et Ain El Karma) pour 9 800 branchements dont le taux moyen des travaux est de 50% sur le budget de l’Etat pour une enveloppe de 3830 MDA », précise notre interlocuteur. Et d’ajouter que « sur budget de la wilaya, nous sommes en train de réaliser un projet d’alimentation en gaz de deux localités (Khailia, commune de Tafraoui et Djeffafla commune de Mers el Hadjaj) devant alimenter 630 foyers en gaz». Au titre de l’année 2017, une enveloppe d’un montant de 223 MDA a été dégagée en vue d’alimenter 3 200 nouveaux foyers. « Aujourd’hui, le taux de raccordement en gaz naturel qui était de 46% au début de l’exercice 1999 a connu une évolution très significative (66%) et un parc logement qui a connu également une augmentation importante à plus d’un titre », révèle Omar Sbaa. Sur ce chapitre, le nombre de communes desservies en gaz naturel qui n’était que 9 en 1999 est passé à 21 sur les 26 communes que compte la wilaya. Le reste est en cours de réalisation. Concernant les investissements de production durant cette période, on citera la réalisation et l’extension de grands projets, notamment le mégatrain GNL3/Z d’une capacité de production de 4,7 millions de tonnes/An, l’extension du complexe GP1/Z entré en service en 2010, dont la capacité de production est passé de six millions de tonnes/an à neuf millions de tonnes/an, un centre d’emplisseur GPL 312, d’une capacité de 20 000 bouteilles par jour, mis en service en juin 2005. En outre, d’autres investissements en partenariat ont été réalisé tels que la création de la société de production d’engrais El Sharika El Djazairia El Omania Lil Asmida. Une société par actions de droit algérien, chargée de l’exploitation du futur complexe de production d’ammoniac et d’urée implantée à Mers El-Hadjadj-daïra de Bethioua. La capacité de production de cette entreprise est de 1,36 million de tonnes/an d’ammoniac, 2,38 millions de tonnes/an d’Urée et 1000 t/mois du sulfate d’ammoniac. La société Sorfert Algérie SPA d’ammoniac et d’urée, basée dans la zone industrielle pétrochimique d’Arzew à l’est d’Oran, est le fruit d’un partenariat entre Orascom Industries Construction (OCI-Egypte) à hauteur de 51% des actions et Sonatrach. Sa capacité de production est de 2200 tonnes/Jour d’ammoniac et 3 450 tonnes/jour d’urée.
  Y. M.



Du même auteur

Par Yahia MAOUCHI

Les plus lus

Tourisme, culture et histoire
Par maître Serge Pautot, .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF