Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 105 - Mai 2017

Go

Développement Local

Un secteur aux retombées bénéfiques

Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger

Par Tahar MANSOUR



Eduquer le corps et l’esprit, compléter l’instruction reçue à l’école, canaliser les forces de la jeunesse vers le plus grand bien de la Nation, meubler le temps d’inactivité et maintenir les jeunes en bonne santé sont des missions très nobles du secteur de la jeunesse et des sports. La direction de la jeunesse et des sports en est chargée et se doit d’y veiller pour la santé morale et physique de nos générations futures et actuelles.

Un exemple du genre

De par ses statuts, la DJS d’Alger est chargée du développement, de l’impulsion, de la coordination, de l’évaluation et du contrôle des organes, structures et activité relevant de ses compétences dans les domaines de l’éducation physique, de la jeunesse et des sports. Dans ce cadre, la DJS développe, anime et suit les programmes socio-éducatifs pour les loisirs et les échanges de jeunes, élabore et anime les programmes d’information et de communication des jeunes et de mettre en œuvre les programmes sportifs et d’éducation physique en coordination avec tous les services concernés de la wilaya. Elle élabore aussi le plan de développement sportif de la wilaya et veille à l’application de la réglementation pour le fonctionnement, l’exploitation et la gestion des établissements et organismes de jeunes et de sports implantés sur le territoire de la wilaya.
650 clubs à Alger 

La DJS d’Alger a à gérer un nombre très important de clubs, associations et de structures sportives et de jeunesse, un nombre obligeant les responsables, et à leur tête le DJS, Tarek Krache, à se dépenser sans compter pour veiller à leur bonne marche et à les aider dans toutes leurs activités afin de donner le meilleur aux jeunes. Ainsi, la wilaya d’Alger compte 650 clubs et 550 associations de jeunes, ainsi que 40 ligues de sports et 15 ligues de jeunesse.

De nouvelles structures réceptionnées, en cours ou à lancer

Outre les structures sportives et de jeunesse déjà existantes, le DJS affirme qu’il y a quand même un manque pour répondre à toutes les demandes des jeunes et doter les communes des infrastructures nécessaires, « surtout les piscines et les aires de jeux » précise-t-il. Dans ce cadre, 11 piscines sont programmées dont trois sont en cours de réalisation et les huit autres sont en cours de finalisation des procédures, ceci pour une enveloppe de 35 millions de dinars. Quant aux aires de jeux, il y en a 73 qui sont programmées pour un montant de 750 millions de dinars et viendront la centaine déjà existante, en plus de 14 stades de football dont certains sont déjà en cours et d’autres seront lancés incessamment pour une enveloppe de 680 millions de dinars. Outre la réalisation de ces nouvelles structures, la DJS a lancé un important programme de réhabilitation des structures qui existent (étanchéité, électricité, plomberie, …), dans toutes les aires de jeux et les salles de sport. Trente milliards de centimes ont été consacrés à cette réhabilitation.
22 maisons de jeunes

La wilaya d’Alger dispose de 22 maisons de jeunes qui subissent, les unes après les autres, des opérations de réhabilitation pour permettre aux jeunes d’y trouver tout ce dont ils ont besoin pour leurs loisirs culturels et sportifs.

Développement du sport scolaire

Considérant que le sport scolaire n’est pas pris en charge correctement, le DJS d’Alger a décidé de relancer cette activité découvreuse de talents avérés et participant à une éducation complète des enfants en milieu scolaire. Dans cette optique, la DJS d’Alger envisage de lancer cette activité au niveau de 200 écoles primaires de la wilaya d’Alger dès la prochaine rentrée. Les autres écoles seront touchées au fur et à mesure du développement du sport scolaire, donnant leurs chances à tous les enfants et permettant la découverte de ceux qui sont doués pour un sport ou un autre, ce qui permettra de les orienter vers les écoles spécialisées pour y recevoir des formations et représenter haut et fort leur pays.
Les animateurs de quartier, louable initiative

«C’est une opération de grande valeur qui touchera tous les quartiers de la capitale et de toute la wilaya. Il s’agit de mettre en place des animateurs dans chaque quartier, de mettre à leur disposition des locaux que nous louons auprès de l’OPGI ou d’un autre organisme après les avoir formés dans l’animation. Nous leur allouons une prime et ils se déploieront dans les nouvelles cités pour être des accompagnateurs de jeunes, ils recenseront les besoins des jeunes en matière de sport et de loisirs.» La DJS mettra à leur disposition, outre le local, quelques terrains de proximité et un matériel de sport pour organiser des tournois, en mettant en œuvre les thèmes principaux mis en place : la citoyenneté, la lutte contre la violence, la lutte contre la drogue, l’environnement et le volontariat. « D’un autre côté, les jeunes ou leurs parents bénéficieront des programmes de loisirs durant les vacances dans le cadre de la mobilité et des échanges de jeunes », explique M. Krache. Déjà, 80 jeunes des nouvelles cités ont commencé à œuvrer dans ce cadre et ils accompagnent, chacun, près de 500 jeunes de leurs quartiers respectifs. « Nous allons lancer une deuxième phase pour 80 autres jeunes qui bénéficieront de locaux et de terrains comme pour les premiers », annonce-t-il.

Un programme d’animation conséquent

D’un autre côté, la DJS d’Alger a préparé un important programme d’animation qui sera mis en œuvre au printemps et en été qui comportera des activités culturelles, sportives, artistiques, … au niveau des forêts récréatives, des placettes. Ces animations auront lieu en soirée et concerneront la majorité des communes de la wilaya d’Alger, en plus des communes en bord de mer où le Plan Bleu sera mis en place en été, avec des activités balnéaires diverses. Enfin, la DJS a programmé, durant les vacances scolaires, une occupation du terrain dans les forêts et les lieux de détente relevant du ministère de la Jeunesse et des Sports en y organisant des activités de jeunesse et de sport.

T.M

Tarek Krache, directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger

Comme un poisson dans l’eau

Qui, mieux qu’un sportif, connait les besoins et les aspirations du monde de la jeunesse et des sports ? C’est ce qui a incité les responsables de la wilaya d’Alger et du ministère de la Jeunesse et des sports à désigner Tarek Krache à la tête de la DJS d’Alger. Tarek Krache est un handballeur qui a, au terme de ses études normales, opté pour l’ISTS où il a étudié de 1989 à 1994. Aussitôt diplômé, il s’occupe de la formation au sein du club mythique de l’ESS (Entente Sportive de Sétif) entre 1994 et 1996. Après son service national de 1996 à 1998, M. Krache reprend la formation des jeunes au sein de la même équipe, jusqu’en 2001, date à laquelle il est désigné à la tête de la piscine de Sétif qu’il gérera avec passion. De 2002 à 2004, il suit des cours de post-graduation spécialisée en management. A partir de 2004, il réintègre le monde du travail au sein de la DJS de Sétif en qualité de chef de service des sports jusqu’en juin 2010, date à laquelle il est désigné DJS de Sétif. En septembre 2015, il est désigné directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger, poste qu’il occupe à ce jour.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

HB Technologies
Par Farid HOUALI.

Abdelkader Zoukh, wali d’Alger
Nouredine Yazid Zerhouni.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF