Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 122 - Sep 2019

Go

Gendarmerie Nationale

Le général Abderrahmane Araar, nouveau commandant de la Gendarmerie nationale

Il a été installé dans ses fonctions par Ahmed Gaïd Salah

Par Farid HOUALI



Le général Abderrahmane Araar a été installé, le 25 juillet dernier, par le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, dans ses nouvelles fonctions de commandant de la Gendarmerie nationale en succession du général Ghali Belkecir.

«Conformément au décret présidentiel du 24 juillet 2019, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, a présidé, aujourd’hui 25 juillet 2019, la cérémonie de passation de pouvoirs et l’installation du général Abderrahmane Araar dans les fonctions de commandant de la Gendarmerie nationale en succession du général Ghali Belkecir», a indiqué en effet un communiqué du MDN.

Le général de corps d’armée a entamé la cérémonie en passant en revue les carrés de formation de la Gendarmerie nationale au niveau de la place d’armes, pour procéder ensuite à l’installation officielle du nouveau commandant et lui remettre l’emblème national.

«Conformément au décret présidentiel du 24 juillet 2019, j’installe officiellement le général Abderrahmane Araar dans les fonctions de commandant de la Gendarmerie nationale, en succession au général Ghali Belkecir», a déclaré le chef d’état-major de l’ANP.

Le général de corps d’armée a, par la suite, «remis l’emblème national au nouveau commandant de la Gendarmerie nationale».

Après avoir présidé la cérémonie de passation de pouvoirs, le chef d’état-major de l’ANP  a tenu une rencontre avec le commandement et les cadres de la Gendarmerie nationale, où il a prononcé une allocution à travers laquelle il a mis l’accent sur «l’importance que confère le Haut-Commandement de l’Armée nationale populaire au corps de la Gendarmerie nationale étant l’une des composantes intrinsèques de l’ANP et ce, conformément aux missions vitales assignées à ce corps important qui constitue un trait d’union et un outil de contact avec le peuple», a noté le communiqué.

«Le Haut-Commandement de l’ANP accorde une importance particulière au corps de la Gendarmerie nationale, une importance dont les points essentiels s’articulent sur la mise à disposition de tous les facteurs lui permettant de réaliser un développement permanent et une parfaite harmonie avec la sensibilité et la spécificité de ses missions, ce qui concorde avec notre forte volonté à faire de ce corps important l’un des principaux piliers de la sécurité et de la stabilité dans notre pays et ce, conformément à la vision perspicace du Haut-Commandement qui veille à ce que le corps de la Gendarmerie nationale soit un trait d’union avec le peuple, notamment dans les zones rurales et suburbaines où les éléments de la Gendarmerie nationale sont en contact direct et quotidien avec leurs concitoyens, car ils sont, en même temps, des éléments de sécurité incontournables et des outils efficaces d’extrême nécessité au service de la patrie, dans le respect des lois de la République, notamment à l’ombre de la situation sensible que traverse notre pays», a souligné le chef d’état-major de l’ANP. «Á ce titre et dans le contexte de cette étape sensible et partant de la lourde responsabilité qu’assume l’ANP devant Allah, l’histoire et le peuple, et au vu de l’importance accrue des missions vitales assignées à la Gendarmerie nationale, j’appelle l’ensemble encore une fois à se conformer au strict respect de la responsabilité dans l’accomplissement des missions assignées et à préserver votre réputation et l’image honorable de votre armée et de votre patrie. Je vous exhorte à faire preuve d’une discipline et d’une conduite exemplaires et à fournir davantage d’efforts dévoués, persévérants, professionnels, de sacrifice et d’abnégation, et ce, pour honorer votre métier et servir votre pays », a-t-il poursuivi.

« Soyez à la hauteur de cette confiance et de cette lourde responsabilité dont vous serez comptables, et soyez tous dévoués à votre armée et à votre patrie et au serment que vous avez prêté devant Allah en premier et dernier lieux puis devant votre patrie et votre peuple », a affirmé le vice-ministre de la Défense nationale.

Un corps et des… missions

La Gendarmerie nationale, partie intégrante de l’Armée nationale populaire, fut créée au lendemain de l’indépendance nationale par ordonnance (n°62-019 du 23 août 1962) du président de l’Exécutif provisoire de l’Etat algérien, en tant que corps militaire à compétence nationale, chargé d’assurer le maintien de l’ordre et l’exécution des lois. La Gendarmerie nationale, dans sa compostant, participe, ainsi, à la défense nationale conformément aux plans arrêtés par le ministre de la Défense nationale et à la lutte contre le terrorisme. Elle a pour charge l’exercice des missions de police judiciaire, de police administrative et de police militaire. En matière de police judiciaire, la GN lutte contre la criminalité et le crime organisé. Elle met en œuvre, à cet effet, des moyens d’investigations de police scientifique et technique et d’expertise criminalistique. Elle exerce cette mission conformément aux dispositions du code de procédure pénale. En matière de police administrative, ce corps constitué veille au maintien de l’ordre et de la paix publics par une action préventive caractérisée par une surveillance générale et continue, et assure la sécurité publique par la protection des personnes et des biens et la liberté de circulation sur les voies de communication. Á ce titre, elle veille à l’application des lois et règlements régissant les polices générale et spéciale. En matière de police militaire, la GN assure la police judiciaire militaire conformément aux dispositions du code de justice militaire et la police générale militaire conformément aux règlements en vigueur au sein de l’Armée nationale populaire. Il convient de noter par ailleurs, que la Gendarmerie nationale est chargée des missions de surveillance générale et continue du territoire national, de renseignement et d’information des autorités publiques et d’exercice de l’action préventive et répressive.

F. H.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Air Algérie
Par Tahar MANSOUR.

L’offensive de Sonatrach
Par Salim FAROUK.

Abdelmadjid Tebboune
Par Tahar MANSOUR.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF