Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 110 - Dec 2017

Go

Actualits

Cap sur l’industrie téléphonique

Après l’automobile

Par Yahia MAOUCHI



Selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced),  la révolution numérique est en train de s’étendre à travers la planète. Cette nouvelle économie, qui fait la part belle à la robotique, à l’intelligence artificielle, à l’Internet des objets (IoT), au Cloud computing, à l’analyse Big Data et à l’impression 3D, prend progressivement ses marques. Dans ce contexte de grand bouleversement, l’Algérie a intérêt à adapter ses infrastructures de communication et la formation de sa jeunesse aux enjeux TIC de demain pour accroître ses chances de trouver un emploi décent, dès 2020.  A cet effet, des centres d’excellence spécialisés ont été créés à travers le pays pour la formation dans des activités économiques émergentes. Des centres dédiés à la formation d’excellence, en partenariat avec des entreprises économiques pionnières dans leurs domaine d’activités. Cette orientation de développement de la formation et des spécialités de formation est dictée par l’essor économique qui requiert  le  renforcement  des  relations  entre  le  secteur  de  la  formation et les entreprises économiques. Dans ce contexte, et pour concrétiser sur le terrain cette nouvelle politique de ciblage, Mohamed Mebarki, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, a présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre la direction de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya d’Alger et Time Com filiale du groupe AZ, représentant officiel de la firme Samsung en Algérie dans la téléphonie mobile. Un événement domicilié au siège de la firme à la zone industrielle de Rouiba et rehaussé par la présence de l’ambassadeur de la Corée du Sud, du PDG de Samsung, du Directeur « Time com », et de Abdelkader Zoukh,  wali d’Alger. Ainsi, cet accord permettra l’insertion de 220 diplômés au sein de l’usine de « Time Com » à Rouiba. D’ailleurs, la première phase de recrutement des jeunes diplômés de la formation professionnelle a débuté après le passage avec succès des entretiens d’embauche de 60 jeunes, qui ont eu lieu aux centres de formation professionnelle et d’apprentissage de Dar El Beida et de Rouiba. Le ministre a félicité les deux partenaires pour la réalisation de cette « usine de production de téléphones mobiles ». « Je félicite l’entreprise Timecom et son partenaire Samsung, pour la réalisation de cette belle usine de production de téléphones mobiles. « En choisissant l’Algérie pour s’implanter, les dirigeants de cette firme ont déjà mis de leur côté, toutes les chances de réussite. »  a souligné le ministre. Dans le même ordre d’idée, Mohamed Mébarki a tenu également à remercier les représentants de Time Com pour la confiance qu’ils ont mis dans ces jeunes diplômés en leur permettant d’accéder au monde du travail et d’acquérir ainsi l’expérience et le savoir-faire sur les dernières technologies. En effet, depuis ces dernières années, l’environnement économique d’un côté, et la demande sociale de développement, de l’autre, ont fait de l’Algérie un pays attractif   à l’investissement. D’autant  q’une main d’œuvre qualifiée est une  condition sine qua non à toute réussite. A ce sujet, et dans son intervention, lors de sa visite d’inspection au centre d’excellence de l’institut national spécialisé de formation professionnelle, le premier responsable du secteur a tenu à rassurer ses partenaires quant au soutien de son département au domaine de la formation et de la valorisation des ressources humaines, qui reste un facteur déterminant dans la concrétisation des objectifs économiques, et dans l’amélioration de la compétitivité de toute entreprise économique. « Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels accompagne tous les investisseurs, pour contribuer à mettre à leur disposition les ressources humaines nécessaires à leurs activités, tout comme il est disposé à développer les formations et enseignements professionnels, qui leur sont spécifiques, dans le cadre d’un partenariat avec l’entreprise » rassure le ministre.

Samsung-Algérie produira 1,5 million de téléphones
D’autre part, ce partenariat vise, selon Mohamed Mébarki, la définition des besoins en formation nécessaires aux activités de l’entreprise, l’actualisation et la modernisation des programmes et contenus de formation selon les exigences de nouvelles technologies, le développement de la formation par apprentissage. La formation professionnelle dispose, selon le ministre, d’un important potentiel pour le développement des qualifications de la ressource humaine, dont plus de 1.200 structures de formation, encadrés par 30.000 enseignants et formateurs. Le dispositif de la formation, sanctionnée par un diplôme, est doté d’une nomenclature de 442 spécialités regroupées en 22 branches professionnelles. M. Mebarki précisera que la branche électricité-énergétique couvre 43 spécialités, dont 32 de niveau de technicien supérieur et occupe la cinquième place en termes d’effectifs en formation en accueillant actuellement quelque 50.000 jeunes dont 18.000 diplômés. Il a évoqué ensuite l’essor de la branche « téléphonie et télécommunications », notamment par l’intégration en 2016, dans la nomenclature, de quatre spécialités, à savoir, CAP réparation des téléphones fixes et mobiles ; CMP installation et réparation des équipements de télécommunication ; BT installateurs de réseaux télécommunications ; TS en télécommunications. Cette branche, selon le ministre, « se développe aussi grâce à l’apport du secteur économique et des différentes entreprises avec lesquelles nous avons conclu des accords de partenariats, notamment pour le développement de la formation par apprentissage ». Il a, par ailleurs, émis le souhait de voir élargir cette convention signée avec « Time com », à toutes les nouvelles technologies susceptibles de favoriser l’émergence de compétences nationales dans le domaine du numérique et de la téléphonie.  Le ministre a mis enfin l’accent sur l’impératif d’adapter des spécialités proposées à la formation au niveau des établissements de la formation professionnelle aux besoins du marché du travail, tout en réitérant, la disponibilité de son département ministériel à œuvrer pour un partenariat gagnant-gagnant au profit de la performance et de la compétitivité des entreprises économiques, du renforcement de la compétence des travailleurs et de la facilitation de l’employabilité des jeunes formés. Le ministre a également effectué une visite d’inspection au centre d’excellence de formation aux métiers de l’énergie et de l’électricité, fruit d’un partenariat avec le groupe international Schneider Electric, qui supervise la formation et la qualification des stagiaires dans les spécialités d’électricité et d’énergie. « Il est nécessaire d’adapter la formation professionnelle aux évolutions technologiques en vue de mettre à la disposition du secteur économique des formations professionnelles de qualité conforme aux standards internationaux, et les versés aux besoins du marché du travail » plaide-t-il. Enfin, lors de sa visite au centre d’excellence du Centre de Formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) à El Harrach, plusieurs cadres ont été récompensés et honorés à l’occasion. Il convient de savoir que l’inauguration de l’usine Samsung en Algérie est prévue pour le 25 novembre. Au lancement de l’activité, deux chaines de montages seront opérationnelles pour un effectif total de 177 personnes. L’unité Algérienne de Samsung se donne comme objectif, selon l’un de ses représentants, de produire 1,5 millions de téléphones avant d’atteindre en 2019 les 2 millions d’unités. « Cette usine ne se contentera pas seulement du montage de smartphone, mais produira progressivement divers composants de téléphones mobiles. 

Y. M.



Du même auteur

Par Yahia MAOUCHI

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Après l’automobile
Par Yahia MAOUCHI.

La transformation numérique
Par Dr Ali Kahlane,.

Sécurité alimentaire
Par Yahia MAOUCHI.

Saison estivale 2017
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF